Photo du jour : Rideau !

« La vie est terrible mais comment lui en vouloir ? Je lui souris comme la fleur fleurit et comme le nuage passe : pour rien. Pour l’amour du très précieux et très noble rien … »

Christian Bobin

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Arrêt sur l’image

On retient son souffle devant le spectacle offert

Le soir fait silence comme s’il voulait éviter de perturber le peintre

Le décor est en place

Lever de rideau

Tout le monde est prêt

Quelle chance d’avoir pu obtenir un ticket

Les privilégiés sont assis

On ouvre grand les yeux

Attention :

Coucher du soleil !

To do list 80 : silence au coin du feu

« Je vais traverser cet hiver en silence, on ne peut s’approcher d’une rose rouge qu’en silence. J’ai au cœur un tourment de bois noir,je vais laisser tout ça virer au rouge et au clair. »

La plus que vive

Christian Bobin

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

  • Se replier au coin du feu
  • Lire un peu puis refermer le livre
  • Relire la même phrase longuement comme on sucerait un bonbon
  • La prononcer à haute voix pour l’entendre chanter
  • Garder un peu les mots sur le bout de la langue pour les savourer plus longtemps
  • Se taire et l’entendre résonner à ses oreilles
  • Écouter les flammes murmurer entre elles
  • Apprécier le silence qui suit
  • Espérer que l’hiver sera long pour avoir le temps de recommencer
  • Regarder danser le feu jusqu’au petit matin

.

Photo Marie-Christine Grimard

Photo du jour : histoire de ciel

« Les yeux appartiennent au ciel, pas à la chair. »

Christian Bobin

.

Photo Marie-Christine Grimard .

.

Petit matin

Averse d’hiver

Pluie de glace mêlée

Vent d’est tourbillonnant

A l’abri derrière sa fenêtre

La fillette regarde le ciel mauve

Elle dessine sur la vitre perlée

En soulignant de son index léger

Les branches dénudées du grand frêne

L’oiseau bleu se pose à la cime de l’arbre

Elle l’attendait sans le savoir vraiment

Il est revenu pour son regard bleu

Pour ses yeux de nuages

Pour son visage de rose

Il se souvient d’elle

De leur histoire

D’avant la vie

Cet été là

Ailleurs

Hier

.

Photo du jour : longue marche

« Les arbres sont des aveugles errant dans la lumière, bras lancés au hasard. »

Christian Bobin

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Voyageurs immobiles

Que la lumière sublime

Sur le chemin des cimes

Marchent en escadrille

.

Ils avancent en esprit

Suivant les ordres stricts

De leur chef de district

Au devoir accompli

.

Une armée de rêveurs

Amoureux des couleurs

Qui rêvent d’un ailleurs

Sans souffrance ni peur

.

Une armée pacifique

Glissant sur ses racines

De plaines en collines

En un ballet magique

.

Ils ont suivi l’étoile

Jusqu’au bord de la mer

Cortège végétal

Jusqu’au bout de la terre

.

J’aime suivre leur danse

Toute en fine élégance

Comme une renaissance

Entre ciel et silence

To do list 78 : Recommencement

« Il y a une naissance simultanée de nos yeux et du monde, un sentiment de « première fois » où ce qui regarde et ce qui est regardé se donnent le jour. »

Christian Bobin

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

  • Décider que l’année nouvelle sera belle
  • Se dire qu’un premier jour ensoleillé est un présage de lumière assurée
  • Laisser derrière soi les déceptions de l’an fini
  • Se tourner vers l’avenir en souriant pour se donner du courage
  • Garder son cap sans se laisser distraire par les nuages et les menaces
  • Continuer tout droit, les yeux rivés sur la lumière.

Calendrier de l’avent : jour 12

« Ce qu’on appelle l’amour est indéchiffrable

-un morceau de soleil oublié sur un mur, une compréhension du mal si fine que seul l’exprime un silence, un fantôme en robe bleue. »

Christian Bobin

Photo Marie-Christine Grimard

.

Un peu de douceur

Et de tendresse

Juste un peu de calme

Loin du vacarme

Besoin d’une caresse

Au bord du cœur

.

Un peu d’amour

Et de silence

Pas besoin de mots

Juste un regard

Plein de tendresse

Au bord du coeur

.

Un peu de vie

Et de répit

Pas besoin de clinquant

Juste un peu d’attention

Plein de câlins

Au bord du coeur

.

❄️❄️❄️

Calendrier de l’avent : chaque jour de décembre, un cadeau derrière la porte. Un geste d’amitié pour celle ou celui qui vient sur cette page, et me donne la joie de lui offrir mes mots.

À demain

Chris

❄️❄️❄️

Un été bleu horizon (7)

« Les gitans, les chats errants et les roses trémières savent quelque chose sur l’éternel que nous ne savons plus. »

L’homme-joie (2012) de Christian Bobin

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Côte Atlantique :

Terre de roses trémières.

Elles s’y trouvent bien, faut-il croire.

Elles aiment la difficulté.

Il leur faut seulement quelques pincées de terre mêlée de sable, avec suffisamment de lumière, de sel et de vent pour avoir envie de grandir, et suffisamment d’aridité pour être libre et pousser sans concurrence.

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Elles aiment être libres.

Libres de coloniser les bordures des étiers

Libres de s’abriter au cœur des marais

Là où rien d’autre ne pousse

Que les salicornes que le sel ne rebute pas

Là où le soleil est omniprésent

Jouant avec ses reflets sur les œillets salins

Là où les grues sont les seules à pouvoir les admirer, le matin, au lever du soleil, quand elles déploient leurs couleurs irisées sous les ailes du vent.

.

Photo Marie-Christine Grimard