Photo du jour : comptine pour un ciel

Photo Marie-Christine Grimard

.

Perdus dans le ciel immense

Deux oiseaux nagent

Au milieu des nuages

Regarde comme ils dansent

.

Cachés dans le ciel immense

Deux nuages dansent

Au milieu des nuées

Regarde comme ils valsent

.

Légères dans le ciel immense

Deux âmes valsent

Au milieu des pensées

Regarde comme elles rient

.

Couchés sous le ciel immense

Deux enfants chantent

Au milieu des possibles

Regarde comme ils rêvent

Photo du jour (d’un autre jour) : Regarder la mer

« Regarder la mer

Rester la journée entière ici

Sur le mur de pierre

Devant la baie des fourmis

Regarder la mer

Ne pas avoir d’autre envie que

Regarder la mer … »

Alain Souchon et Laurent Voulzy

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Derrière les mots

Les souvenirs

Derrière le vent

Les goélands

.

Derrière les nuages

Les bonheurs en cage

Derrière ta vie

Le temps béni

.

Derrière les vagues

Le chant des sirènes

Derrière les dunes

L’oiseau envolé

.

Derrière les envies

Le goût de la vie

Derrière les regrets

L’espoir en demain.

Photo du jour : souvenirs d’ailleurs

« Il est des silences qu’il ne faut pas déranger. Pareils à l’eau dormante, ils apaisent notre âme. »

Yasmina Khadra

Photo Marie-Christine Grimard

.

Il est des souvenirs qu’il ne faut pas déranger

Bien au chaud

Au fond de mon cœur

Là-bas au bout de la terre

Là où l’océan recouvre les rochers

D’un voile de miel

À l’instant où le vent

S’allonge sur le sable

Quand le soleil plonge derrière l’horizon

En dansant sur une valse

Aux langueurs Océane

Il est des souvenirs qui jamais ne s’effacent

Variations et vibrations : mélodie en pente douce

« Par-delà les mots, il y a la musique des vers. »

François Cheng

De l’âme

.

Photo Marie-Christine grimard

.

Par delà les nuages

Laissons chanter l’été

.

Par delà les mots

Laissons filer les maux

.

Par delà les jours

Laissons rêver les nuits

.

Par delà le mal

Laissons briller le bien

.

Par delà les hommes

Laissons fleurir la terre

.

Par delà les blessures

Laissons venir la paix

.

Par delà le désespoir

Laissons naître l’indifférence

.

Par delà les clameurs

Laissons monter le silence

.

Par delà la haine

Laissons triompher l’amour

Photos du jour : il est revenu le temps des cerises…

« Quand nous chanterons le temps des cerises, 
Et gai rossignol, et merle moqueur 
Seront tous en fête !
Les belles auront la folie en tête 
Et les amoureux, du soleil au cœur !
Quand nous chanterons le temps des cerises, 
Sifflera bien mieux le merle moqueur ! »

J.B.Clement

Marie-Christine Grimard

Il est revenu

Le temps des cerises

Et gai Rossignol

Et merle moqueur

Ont le cœur en fête

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Il est revenu

Le temps des cerises

Et celui d’aimer la vie

.

Il est revenu

Le temps des cerises

Celui de la liberté

.

.

Apprécions notre liberté

Et sachons la préserver

Protégeons-la et ceux que nous aimons

.

Le temps des cerises est revenu

celui des clafoutis dorant dans le four.

Un parfum sucré de cerises me transporte au temps de l’enfance

Au temps des clafoutis de ma mère.

Goût unique

De l’amour qui traverse le temps

Arôme de cerises

Et d’éternité

.

Il est revenu le temps de l’amour

.

Photo du jour : couchant

‪“Soyez à vous-mêmes votre propre refuge. ‬

‪Soyez à vous-mêmes votre propre lumière.”‬

‪Bouddha / Dhammapada ‬

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Maman j’ai peur.

Le soleil se couche, la nuit va nous écraser

Dans le noir, il y a des monstres, le monde des ténèbres me fait peur.

.

Regarde, mon enfant, regarde comme la lumière est belle.

Regarde le monde qu’elle éclaire.

Regarde les couleurs du ciel.

Avec ou sans lumière le monde est le même, n’aie pas peur de lui.

C’est la lumière que tu gardes au fond de ton cœur qui te guidera.

La nuit n’est qu’une illusion.

Ton monde, tu l’inventeras.

Fais-le à ton image, plein de rires et d’espoir.

Dessine les contours de ton avenir et remplis-le de tes désirs.

Que le vent te porte

Que la joie te guide

Va où ton cœur te le demande

Je t’y attendrai dans la lumière…

Photo du jour : vent de lumière

« Celui qui copie la nature est impuissant,

celui qui l’interprète est ridicule,

celui qui l’ignore n’est rien du tout. »

René Barjavel

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Peindre le soleil

De vent

Ou

Peindre le vent

De lumière

.

Ou se contenter de les admirer

Quand ils valsent

Ensemble

Dans la lumière

En pensant qu’ils sont seuls au monde

.

Ou se contenter de les aimer

Pour ce qu’ils sont

Et ce qu’ils donnent

D’envie

Et de joie de vivre

.

Ou se contenter de les photographier

Les surprendre

Histoire

De ne pas oublier

Leur beauté offerte

Photo du jour : pluie du matin, quatrains

« Les gens arrivent toujours à l’heure exacte là où ils sont attendus. »

Le pèlerin de Compostelle

Paulo Coelho

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Petite pluie n’arrête pas le pèlerin

Pluie du matin remplit le ravin

Pluie d’hiver fait fleurir le désert

Pluie d’orage fait fondre les nuages

.

Chacun sa route chacun son chemin

Inutile de fuir devant son destin

Si le jour est parfois lourd de chagrins

Se dire que le soleil brillera demain

.

Avancer sans se retourner

Savoir fermer les portes du passé

Éviter les impasses et les bourbiers

Aller où le vent nous porte sans danger

.

Aimer cette vie plus que tout autre

Avancer en confiance avec ou sans lumière

Croire en la providence qui régit l’univers

Du fond de la nuit jusqu’aux lueurs de l’aube

Photo du jour : Remuer ciel et terre

« La terre est bleue comme une orange. »

Paul Éluard

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Pour l’amour de la terre

J’ai imploré le ciel

.

Pour l’amour du ciel

J’ai exploré la terre

.

Pour l’avenir de l’homme

J’ai espéré la paix

.

Pour suivre les nuages

J’ai enjambé le vent

.

Pour rejoindre le ciel

J’ai survolé la mer

.

Pour soulager la terre

J’ai quitté l’atmosphère

.

Pour admirer le monde

Je suis devenue ombre

.

Pour atteindre le ciel

J’ai peint de bleu ma vie

.

Poussière d’univers

J’ai rejoins mon étoile

Photo du jour : Rideau !

« La vie est terrible mais comment lui en vouloir ? Je lui souris comme la fleur fleurit et comme le nuage passe : pour rien. Pour l’amour du très précieux et très noble rien … »

Christian Bobin

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Arrêt sur l’image

On retient son souffle devant le spectacle offert

Le soir fait silence comme s’il voulait éviter de perturber le peintre

Le décor est en place

Lever de rideau

Tout le monde est prêt

Quelle chance d’avoir pu obtenir un ticket

Les privilégiés sont assis

On ouvre grand les yeux

Attention :

Coucher du soleil !