Un été bleu horizon (11)

« Être dans la nature ainsi qu’un arbre humain,

Étendre ses désirs comme un profond feuillage,

Et sentir, par la nuit paisible et par l’orage,

La sève universelle affluer dans ses mains ! »

La vie profonde

Anna de Noailles

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Parfois, l’été se fâche

Et l’océan passe du vert au bleu nuit

Chacun retient son souffle

Un grain s’approche

Il faut rentrer

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Alors, le vent se lève

Ridant la surface de l’eau

Les vagues enflent et claquent sur le sable

Les nuages s’étirent vers la forêt

Les mouettes remontant au vent,

Nous paraissent immobiles.

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Parfois, l’horizon s’habille de noir

Même si la lumière tente

De percer les nuages

Dessinant arc de couleurs

Et cercle d’espoir

Parfois, l’océan s’emporte

Et enlève les marins

.

Photo Marie-Christine Grimard

Hommage aux marins de la SNSM et au pêcheur disparus au large des Sables-d’Olonne durant l’hiver dernier.

La beauté de l’océan et du ciel ne doit pas nous faire oublier que nous ne sommes que des grains de sables sur cette terre.

Souvenons-nous de notre insignifiance par rapport à la force des éléments et respectons cette terre qui nous accueille et nous nourrit.

.

Publicités

Un été bleu horizon (3)

« Tâchez de garder toujours un morceau de ciel au dessus de votre vie. »

Du côté de chez Swann – Proust

Photo m Christine Grimard

Certains ciels donnent envie de les contempler en silence jusqu’à la fin du jour.

Ici, plus qu’ailleurs sans doute.

Envie de se laisser porter par le vent en suivant la crête des vagues.

Photo m Christine Grimard

Certains matins portent en eux des envies d’aquarelle.

Mais il faudrait en avoir le talent.

Je n’ai que celui de regarder et d’attraper l’instant qui passe.

Un instant de lumière hésitant entre verts et bleus.

Photo Marie-Christine Grimard

Un nuage passe devant le soleil.

Une ombre s’étire sur le sable.

Le vent tourbillonne et l’horizon danse.

Au loin des nuées déploient leurs ailes.

Ce sont les anges qui s’en vont au bal…

Photo du jour : Brièvement à la source

« Elle est retrouvée

– Quoi ? l’éternité.

– C’est la mer allée

– Avec le soleil. »

L’Éternité , dans Reliquaire,

Arthur Rimbaud,

(éd. L. Genonceaux, 1891, p. 100, vers 1-4 )

Photo Marie-Christine Grimard

Se retrouver

Brièvement

Là où tout à commencé

Dans le parfum iodé

Des embruns salés

Sous le vent

Revenu

À la source

De sa vie

Photo du jour : trait abstrait

« Le ciel est joli comme un ange.

L’azur et l’onde communient.

Je sors. Si un rayon me blesse

Je succomberai sur la mousse. »

Arthur Rimbaud

Photo m Christine grimard

Un ange passe

Plus vite que le vent

Le temps trépasse

Et s’envole en riant

Trois feuilles frissonnent

Dans le jour qui rayonne

Les oisillons s’époumonent

Sur l’herbe qui foisonne

….

Un trait dessiné à la craie

Tracé de main de maître

Message secret

Pour ange à sa fenêtre

Regard attendri

Pour la vie qui danse

J’avance en silence

Dans le jour qui blondit

Fête du travail : chômez !

Photo M. Christine Grimard

.

Fête du travail, journée fériée

Faite pour ne pas travailler

Feux d’artifice à déguster

Pour les rêveurs et les désœuvrés

Fêtons le temps libre retrouvé

Et soyons heureux sans arrière pensée

De ne rien faire et de rêvasser

.

Célébrons le travail abandonné

Pour ceux qui en ont et ceux qui l’ont oublié

Savourons ce jour sans contraintes ni corvées

Remercions les législateurs zélés

Qui l’ont encadré

Et se sont concertés

Pour en réduire la pénibilité

.

Fêtons ce jour chômé

Dégusté en liberté

Il fait trop beau pour s’agiter

Profitons de ces prémices d’été

Pour offrir quelques brins de muguet

Dans les nous allons nous promener

Pour ne rien faire du tout et rêver !