Photo du jour : Où les bourgeons bourgeonnent…

Photo M.Christine Grimard

 

Réveil

Sous le soleil

Qui atteindra le ciel ?

Qui le premier déploiera ses ailes ?

*

Renaissance

De bourgeons en inflorescences

De branchages en arborescences

De régénérescence en magnificence

*

Printemps

Bourgeonnant, éclatant

Passent les jours, passe le temps

De ciels en ciels, de bourrasques en autan

D’aubes en crépuscules, de saisons en moments

*

Survis

Et souris

Sur ton chemin de vie

Trouve la force et garde l’envie

D’atteindre le ciel, voletant de féérie en folie.

*

Bourgeons

Embryon de marrons

Petits plumeaux fanfarons

Ne cachant plus leur ambition

Leurs ailes plucheuses déploieront

Plus loin que l’horizon

Action !

*

Photo du jour : apaisement 

« Puisque j’ai rejeté l’épée,

il n’est plus rien d’autre que la coupe de l’amour

que je puisse offrir à ceux qui se dressent contre moi. »

Gandhi

*

Photo M.Christine Grimard

*

Viens faire la paix

Avec moi

Avec toi

Viens boire à cette coupe

D’amour et de joie

Je t’offre le miel et le vin

Partageons le nectar de la vie

Effaçons les mots de haine

Oublions les dogmes réducteurs

La vie est si courte

Pourquoi se complaire dans la peine

Festoyons dans la chaleur

Répandons la paix sur la terre

Et quand tu reprendras ta route

Qu’elle te conduise vers ta propre lumière

Que la paix soit

Avec toi

Avec moi

Que la paix soit !

*

Photo du jour : Jour givré 

« Les vases ont des fleurs de givre,

Sous la charmille aux blancs réseaux;

Et sur la neige on voit se suivre

Les pas étoilés des oiseaux. »

Théophile Gautier
*

 

img_8936

Photo M.Christine Grimard

**

Temps de givre, temps de froid

Du matin au soir et du soir au matin

Les cristaux argentés s’accrochent aux branches

Et les arbres pour un temps prennent des airs de vieille marquises poudrées

***

Janvier et février s’affrontent pour le titre

Très convoité de « Roi de la Glace »

Gageons qu’ils seront à égalité cette année

La pluie verglaçante, leur cousine nordique, apportera sa contribution pour vernir le tableau.

****

Transie par cette humidité glacée

Je regarde frissonner la chevelure argentée du saule tortueux

Qui tortille ses branches torturées par le gel.

Je ne peux m’empêcher d’admirer la main de l’artiste qui a fignolé cette œuvre,

Patiemment, fil après fil, cristaux après cristaux.

Il a tissé sa toile scintillante, diamant après diamant, étoile après étoile.

*****

Pendant deux mois, les couleurs de la vie seront recouvertes d’une fine poudre de sucre glace

Me donnant l’impression de vivre dans un film en noir et blanc.

Une crème glacée Chocolat-Meringue

C’est savoureux même au cœur de l’hiver !

Poème  : dans l’air de l’hiver 

« Dans l’air de plus en plus clair 

Scintille encore cette larme 

Ou faible flamme dans du verre

Quand du sommeil des montagnes 

Monte une vapeur dorée »

Philippe jacottet 

Photo mcgrimard

**

Zestes de lumière 

Fraîcheur de l’air 

Chaque jour plus clair

Scintille l’hiver 

**

On a tourné la page 

Du solstice d’hiver 

Les nuits seront moins sages  

Les jours seront plus clairs 

**

Restent les mois de glace 

Où l’on perd toute trace 

 De l’été aux parfums fugaces 

Que le vent givré efface 

**

Le plus dur 

Est 

À venir 

Mais 

La lumière renaîtra

Photo du jour : apprends 

« Tu as tout à apprendre, tout ce qui ne s’apprend pas : la solitude, l’indifférence, la patience, le silence. « Georges Perec

Photo mcgrimard


Il te reste tant à apprendre 

La couleur des mots 

Le parfum des sons 

Le goût de la vérité 

La musique des caresses 

La douceur des partages 

La chaleur des regards 

L’âpreté des regrets 

L’amertume des remords 

La blancheur des matins 

La saveur de l’amour 

La brièveté de la vie 

La fuite du temps 

La surprise de l’ultime seconde 

La couleur du lendemain 

La beauté du premier battement de coeur 

Il me reste tant à apprendre 

Photo du jour : Rouge et Or

« J’aimerais vous écrire en couleurs.

Par « écrire en couleurs » je veux dire : rendre hommage à cette vie dont les chars en feu paradent sous nos yeux obstinément clos.
L’extrême sensibilité est la clé qui ouvre toutes les portes mais elle est chauffée à blanc et brûle la main qui la saisit.
Le Coeur – cette région non sentimentale que nous avons dans la poitrine, un volcan endormi de pensées. »
Christian Bobin

*

14925284_1127755563998723_3436744495027583292_n

Photo M.Christine Grimard

*

Se nourrir des couleurs du monde

Les caresser du regard

En absorber les parfums

Les conserver dans ses cellules

Comme on invente sa vie

En colorier ses jours

En iriser ses nuits

Devenir artiste le temps d’un matin

Pour jouer à cache-cache

Avec la lumière

Et s’en souvenir

Les jours de pluie

**

 

 

Photos du jour : La terre est mon jardin

« J’ai rêvé d’un livre qu’on ouvrirait comme on pousse la grille d’un jardin abandonné »

Christian Bobin

*

 

aout-2014-018

Photo M.Christine Grimard

 

*

La terre est ton jardin

Un livre à ciel ouvert

Où a germé ta vie

Où s’écrit ton destin

En prose ou bien en vers

Au gré de tes envies

**

Ta vie suit son chemin

Du printemps à l’hiver

Tu en goûtes les fruits

Mais repars au matin

Curieux, le nez en l’air

Pas de temps pour l’ennui

***

Suis ton itinéraire

Sur ce vieux parchemin

Qui s’ouvre chaque nuit

Et se ferme au matin

Ne t’arrête pas, puisqu’il te conduit

Jusqu’à la mer

***

img_8330-2

Photo M.Ch grimard