Photo du jour : Cent nuances de gris

« Cueille ce triste jour d’hiver sur la mer grise,

D’un gris doux, la terre est bleue et le ciel bas semble tout à la fois désespéré et tendre… »

Valéry Larbaud

Photo M Christine Grimard

..

Gris

Grisaille

Dégrisée

Je me sens Rabougrie

Sous ce ciel gris de gris

….

Heureux les Petits-gris

Moi je Maigris

Frissonne et Grisonne

….

Ras bout gris

Ras le bol de ce bout de ciel gris !

Publicités

To do list 57 : éclat final

. S’émerveiller de voir le soleil émerger des nuages, même s’il ne le fait qu’au crépuscule.

. Frissonner sans savoir si c’est à cause de la fraîcheur du soir ou de la beauté du spectacle.

. Prendre conscience de la chance que l’on a d’être là et de pouvoir admirer cette explosion de couleurs.

. Oublier pour un instant les contrariétés de la journée.

. Ne garder en souvenir que le plaisir des échanges amicaux du jour, pour en nourrir ses rêves à venir.

Vent de printemps (6) : Prémices

« Les prémices en toute chose ont une délicieuse saveur. »

Honoré de Balzac

La fille aux yeux d’or.

Photo m. Christine Grimard

.

Couchée dans l’herbe

Les yeux dans le ciel

J’admire

La vie qui va

.

Les bourgeons éclatent

Au soleil d’avril

Se découvrant

De tous leurs fils

.

Les feuilles se défroissent

Précautionneusement

Déployant leurs nervures

À la lumière caressante de midi

.

Avril se prend pour mai

Au loin, un nuage joufflu

Gonflé de son importance

Avance sur fond de bleu majorelle

.

On dirait une ballerine endimanchée

En tutu aux mille tulles superposés

Tournoyant sur le devant de la scène

Déguisée en meringue

.

Clichés 101 : ciels essentiels 

« Tant de rayons

Dès l’aube

Dans les vitres,

Tant d’ignorances

Dans nos vies

Mais tant d’espoirs,

Tant de désir de toi. »

Yves Bonnefoy

*

Photo m. Christine Grimard

*

Si on lève les yeux vers le ciel

C’est l’espoir que l’on y voit

*

Photo m Christine Grimard

*

Peu importent les nuages ou les orages

Le vent emportera les ombres

*

Photo m. Christine Grimard

*

Le spectacle est permanent

Se laisser porter

Ouvrir les yeux et le cœur

Se laisser submerger

*

Photo du jour : poème à l’encre bleue 

« Partons de ce bleu, si vous voulez bien. Partons de ce bleu dans le matin fraîchi d’avril. Il avait la douceur du velours et l’éclat d’une larme. J’aimerais vous écrire une lettre où il n’y aurait que ce bleu. »

Christian Bobin 

Photo m ch Grimard


.

Marcher le nez en l’air 

Les yeux dans les cieux

Dessiner sa vie à l’encre bleue 

Volutes outremer 

Déliés et cursives lapis-lazuli 

Traits de velours azurés

Mots gravés à la mine de Cobalt 

Envoyés dans les nuages 

Griffonnés à l’encre bleue

Sur les ailes d’une colombe origami  

Quelques mots d’amour 

Qui feront le tour la terre 

Marcher le cœur en l’air 

Les yeux dans le bleu 

To do list 36 : Arrêt sur nuages 

Photo mcgrimard

  • Profiter du feu rouge pour admirer le ciel du couchant.
  • Suivre avec indiscrétion la conversation des étourneaux dans les grands frênes.
  • Photographier l’instant avant qu’il ne s’enfuie aux portes de la nuit.
  • Se souvenir des belles secondes de la journée achevée.
  • Espérer que le lendemain sera plus flamboyant encore.