Un petit air d’hiver (3) : Ice touch

« Il est des parcelles de lieux où l’âme rare subitement exulte.

Alentour ce n’est qu’espace indifférent.

Du sol glacé elle s’élève, déploie tel un chant sa fourrure, pour protéger ce qui la bouleverse, l’ôter de la vue du froid. »

Commune présence (1964)

René Char
*

 

 

Photo M.Christine Grimard

*

Dentelles

Sinueuses insinuées

Entre les lignes de nos vies

Coulant leurs ongles de cristal

Au long de nos échines fragiles de corail

Nous plongeant peu à peu dans un rêve glacial

Ferrant d’argent leurs pièges de métal

Nageant dans le mystère de l’infini

Jusqu’à nos matins blêmes

En rêvant de lumière

Immortelle

*

 

 

 

Publicités

Un petit air d’hiver (2)

« Tout comme le noyau d’un fruit se brise pour exposer son coeur au soleil, il vous faut connaître la douleur. Et si votre coeur pouvait s’émerveiller en permanence devant les miracles quotidiens de votre vie, votre douleur ne lui paraîtrait pas moins étonnante que votre joie. Et vous accepteriez les saisons de votre coeur de la même façon que vous avez toujours accepté la succession des saisons dans vos campagnes. Et vous veilleriez sereinement au long des hivers de votre souffrance. »

Le Prophète

Khalil Gibran

Photo Christine Grimard

*^*

Un, deux, trois, soleil

Que les matins clairs d’hiver

Jamais ne réchauffent

^*^

Un, deux, trois, hiver

Sur les berges submergées

S’incruste en silence

*^*

Un, deux, trois, fraîcheur

Descendue de Sibérie

Nous fait frissonner

*^*

Un, deux, trois, espoir

D’un printemps tant espéré

Aux décours de mars

La ronde : Paysages (2)

Pour ceux qui auraient envie de relire mon texte de la ronde janvier ….

*

Paysage

Doux et sage

Pour oiseaux sans cage

Nageant au milieu des nuages

Paysage d’ombre et de lumière aux mille visages

Photo M.Christine Grimard

**

Pays sage

Comme une image

Paysage libre et sauvage

Comme les courbes d’un sillage

Paysage paisible, doux et sage

Comme la fin d’un beau voyage

Photo M.christine Grimard

***

Paysage si sage

Comme ton regard sur mon visage

Paysage si doux

Comme ton souffle sur mon cou

Paysage si sage

Comme ta main dans mon corsage

Paysage si fou

Comme la vie quand elle dit nous

Paysage pas sage

Comme il est primordial à notre âge