Photo du jour : hésitation

« La vie est une hésitation entre une exclamation et une interrogation. Dans le doute, on met un point final. »

Fernando Pessoa

En bref.

.

Photo m Christine Grimard

.

Les arbres hésitent entre été et automne. Certaines feuilles ont conservé leur vert vigoureux et d’autres entament leur métamorphose rouille flamboyante.

Rester encore un peu en été serait tentant, mais l’horloge tourne …

Comment l’arrêter ?

Le sable coule entre nos doigts et le vent d’hiver prend un malin plaisir à faire tourner le sablier de plus en plus vite !

J’hésite comme eux, entre rose et rouille, ou garder encore un peu l’illusion de la jeunesse ou accepter la déliquescence progressive.

Laisser les jours flétrir mes joues, ou alors remettre un peu de cette préparation anti-ride miraculeuse ; histoire de reconnaître encore quelques temps, son propre visage dans le miroir !

Mais où donc est passé ce pot de crème ?

Publicités

Photo du jour : No futur

« Le moment présent est comme la proue d’un navire qui fonce dans l’océan du temps et transforme le futur incertain en un présent devenant sitôt après un passé immuable. Ce passé contient tout ce que je connais de l’histoire. Tout ce que je sais du temps, c’est que je suis dans le temps. »

Hubert Reeves

Interview (tant de temps)

Photo m Christine Grimard

Frêle esquif balloté entre les vagues du passé et le vent du futur , j’avance dans le brouillard.

Qui se souviendra du sillage que j’aurai tracé ?

Arrêtée au feu rouge, je fixe la jeune femme de la fresque qui regarde la vie droit devant elle, sans peur apparente.

Quel est son passé, que sera son futur ?

Dans un monde où le présent s’enfuit de plus en plus vite, où le futur semble plein de destructions et de violences, où le passé se déguise selon les choix du roi du moment, quelle est ma place ?

Que sera mon futur ?

Lorsque le feu passera au vert, vers quelle route porterai-je mes pas ?

Arriverai-je au bout du chemin ?

Demain n’est qu’une hypothèse.

Hier n’est qu’un souvenir mais pas un regret.

Seul aujourd’hui existe.

A nous de l’aimer.

Variations et vibrations : Un rien de Temps 

« Il est plus difficile d’accorder les philosophes que les pendules. » Sénèque

Citation tirée du livre « Perles de vie » 

de René de Obaldia 

p 57 

                                           -//-

Photo M.Christine Grimard


.

Le Temps d’une vie humaine est si court.

Quel est notre place dans l’univers ?

Pourquoi avons-nous prospéré sur cette terre, perdue comme un vaisseau fantôme dans l’univers ?

Est-ce la réalité qui nous est donnée, sous forme d’une infime parcelle d’éternité ?

Est-ce une illusion, sommes-nous les personnages du rêve éveillé d’un Dieu à l’imagination débridée ?

La liberté de vivre nous est-elle donnée ou l’avons-nous attrapée au vol comme le pompon d’un manège qui tourne et jamais ne s’arrête ?

Pourquoi nous accorder juste le temps infime de goûter à une vie aussitôt achevée ?

Dans chacune de nos cellules, trouve-t-on la structure miniature de l’univers tout entier ?

Sommes-nous des entités indispensables à la marche du monde où sommes-nous des accidents de parcours ?

Que restera-t-il de nous lorsque nous rendrons à la terre, la poussière de l’étoile qui nous a enfantés ?

Messieurs les philosophes, vous qui avez une question pour chacune de vos réponses, auriez-vous l’amabilité d’apporter des réponses à chacune de mes questions ?

                                      ://:

Photo du jour : laisse couler les jours 

 

photo mc grimard

*

Autant en emporte le temps

La confiance donnée à mauvais escient

Les illusions perdues

Les désillusions

Les déceptions

Les chagrins

Les coups

Les injustices

Les mauvais jours

Autant en emporte le fleuve

Laisse ta vie couler entre les arbres

Donne et n’attends rien en retour

Laisse les jours passer

Laisse couler

Les jours

*