Journal : un peu d’air pur

Vidéo M. Christine Grimard

.

Partir travailler dans le froid, le brouillard et la nuit.

S’arrêter au feu rouge, le regard dans le vide.

Soudain, voir s’épanouir un rai de lumière sur l’estran, imaginer le vol d’une sterne au ras de l’eau.

Se remémorer ce moment de plénitude sans entendre le klaxon de la voiture qui s’impatiente au feu vert…

Et démarrer, les yeux fixés sur le sable et l’esprit flottant sur l’océan.

Inspirer à fond l’air du large, et ne plus sentir les relents de gazole derrière la fragrance iodée des vagues.

Finalement, la journée sera lumineuse…

.

Photo M.Christine Grimard

Publicités

To do list 64 : Berce la palme

Photo m. Christine Grimard

  • Regarder jusqu’à l’éblouissement, les palmes bercées par le vent, onduler avec un plaisir évident.
  • Se promettre de planter quelques graminées au printemps prochain pour avoir ce genre de spectacle à domicile.
  • Admirer l’élégance des plantes et envier un peu leur légèreté.
  • Se dire qu’il faudra passer le plumeau sur les meubles en rentrant .
  • Attendre qu’un oiseau vienne se poser au sommet de la palme pour le plaisir de le voir se balancer .
  • Aimer ce que la vie offre de petites merveilles au quotidien .

Photos du jour : Lumières Océanes

“Que me sont des trésors, comparés à la lumière du soleil et à des heures vécues en plein bonheur ?”

Stefan Zweig

Thersite

Photo M. Christine Grimard

.

Jour de vent

Pour amateurs de glisse

Jour d’océan

Pour vikings et autres téméraires

.

Qui m’aime me suive

Avec écharpes et polaires

Derrière la dune

Le vent s’engouffre entre les yeuses

Joue des coudes et des rafales

Et décoiffe les imprudents

Propulsant les bonnets

Jusqu’à l’étoile polaire

Renversant, non ?

.

Photo m. Christine Grimard

Nostalgie d’automne (5) : Haïku au vent d’automne 

« La beauté n’est qu’un souffle opposé au vent de la réalité. »

(Marina)

Carlos Ruiz Zafón

*

Photo M. Christine Grimard

*

Sous l’aile des mouettes

Palpite le cœur du monde

Beauté sous le vent

**

Au sommet des vagues

Chante le glacial Noroît

Un goéland passe

***

Plages désertées

L’estran libéré dessine

Son tableau d’écume

****

Au petit matin

Partirons les grands voiliers

Vers un autre été

******

Nostalgie d’automne (4): Vent de ci de là

« Dans le vent, les palmiers de l’Atlas époussettent les étoiles. »

Aphorismes sous la lune et autres pensées sauvages 

Sylvain Tesson

*

Photo mchristine grimard

 
.

*^*^*

Petit 

Dans cent ans 

Les grands palmiers articulés 

Entraîneront les derniers oiseaux robotisés 

Vers un ciel devenu artificiel 

Où l’homme résigné 

Absent et seul

Oubliera 

Sa vie 

^*^*^

.