Photo du jour : tranquillité

« Et vous, législateurs, souvenez-vous que vous n’êtes point les représentants d’une caste privilégiée, mais ceux du peuple français, n’oubliez pas que la source de l’ordre, c’est la justice, que le plus sûr garant de la tranquillité publique, c’est le bonheur des citoyens, et que les longues convulsions qui déchirent les États ne sont que le combat des préjugés contre les principes, de l’égoïsme contre l’intérêt général ; de l’orgueil et des passions des hommes puissants contre les droits et contre les besoins des faibles. »

Séance du 2 décembre 1792. — Discours sur les subsistances de Maximilien de Robespierre

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Tranquillité

Ce mot est oublié

Tellement loin de nous

Partout autour la violence

Celle de ne pas être écoutés

Celle qui frappe dans les rues

Celle qui massacre les femmes

Celle d’être dirigés par des robots

Les phrases de Robespierre, qui n’était pas le plus doux des hommes, résonnent étrangement à nos oreilles.

Peut-on arrêter un train conduit par des aveugles ?

Jusqu’où irons-nous dans l’escalade ?

La route pourrait être si belle.

La vie pourrait être si simple.

Laissez nous tranquille.

On veut la paix.

La paix !

.

Je vous offre quelques minutes de paix, écoutez Riopy

Un été bleu horizon (11)

« Être dans la nature ainsi qu’un arbre humain,

Étendre ses désirs comme un profond feuillage,

Et sentir, par la nuit paisible et par l’orage,

La sève universelle affluer dans ses mains ! »

La vie profonde

Anna de Noailles

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Parfois, l’été se fâche

Et l’océan passe du vert au bleu nuit

Chacun retient son souffle

Un grain s’approche

Il faut rentrer

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Alors, le vent se lève

Ridant la surface de l’eau

Les vagues enflent et claquent sur le sable

Les nuages s’étirent vers la forêt

Les mouettes remontant au vent,

Nous paraissent immobiles.

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Parfois, l’horizon s’habille de noir

Même si la lumière tente

De percer les nuages

Dessinant arc de couleurs

Et cercle d’espoir

Parfois, l’océan s’emporte

Et enlève les marins

.

Photo Marie-Christine Grimard

Hommage aux marins de la SNSM et au pêcheur disparus au large des Sables-d’Olonne durant l’hiver dernier.

La beauté de l’océan et du ciel ne doit pas nous faire oublier que nous ne sommes que des grains de sables sur cette terre.

Souvenons-nous de notre insignifiance par rapport à la force des éléments et respectons cette terre qui nous accueille et nous nourrit.

.

Vidéo : A change is gonna come

Une fois n’est pas coutume, voici un jour où la musique prendra la place des mots sur ce blog.

J’ai eu envie de partager avec vous un de mes coups de cœur récents, pour les voix, les échanges de regard et de talent entre le père et le fils, Brian et Thomas Owens .

Un pur moment de bonheur.

Ne le sentez-vous pas ?  « A change is gonna come »

For the best , I guess…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

 

***

 

🎶

I was born by the river in a little tent
Oh and just like the river I’ve been running ev’r since
It’s been a long time, a long time coming
But I know a change gonna come, oh yes it will
It’s been too hard living, but I’m afraid to die
‘Cause I don’t know what’s up there, beyond the sky
It’s been a long, a long time coming
But I know a change gonna come, oh yes it will
I go to the movie and I go downtown
Somebody keep tellin’ me don’t hang around
It’s been a long, a long time coming
But I know a change gonna come, oh yes it will
Then I go to my brother
And I say brother help me please
But he winds up knockin’ me
Back down on my knees, oh
There have been times that I thought I couldn’t last for long
But now I think I’m able to carry on
It’s been a long, a long time coming
But I know a change is gonna come, oh yes it will
Paroliers : Sam Cooke
Paroles de A Change Is Gonna Come © Sony/ATV Music Publishing LLC, Abkco Music, Inc

 

🎶

Moments de vie

« On se rappelle beaucoup mieux les bons moments, alors à quoi servent les mauvais ? »

Boris Vian

*

iphone 074

Photo M. Christine Grimard

*

La mode est au pessimisme, la mode est à la plainte.

De quoi sera fait mon lendemain si personne ne connaît ma souffrance ?

Auprès de qui pourrais-je me plaindre si personne ne veux écouter les affres de mes jours, les douleurs de mes nuits ?

L’introspection domine, la trituration intestine nourrit les pages des magazines.

Qui suis-je ? Où vais-je ? Que pourrais-je faire de mes mains ou de mes lendemains ?

Les idées noires gagnent le moral des troupes.

Le « Moi » est plus grand que le « Toi »,  plus fort que le « ça » et plus intéressant que le « vous ».

Moi, je…

Moi, je !

Et pourtant…

*

iphone oct 107

Photo M.C. Grimard

*

Regarde mon enfant, c’est dehors que la vie brille.

Entends mon enfant la chanson des vagues sous le vent.

Écoute mon enfant  l’écureuil qui danse sous les pins.

Goûte mon enfant les fraises qui ont mûri ce matin.

Oublie tes petits maux tant ceux des autres sont grands.

Ne reste pas à tourner autour de ton nombril, dehors le soleil est déjà haut.

Ton ami a besoin que tu l’aimes aujourd’hui.

Donne-lui ton sourire pour raviver le sien.

C’est en allant vers elle que la vie t’aimera.

Profite de cette chance qui n’est là que pour toi.

*

 

Musique : Juste une envie de violoncelle 

Échanger il y a quelques jours avec Lélius sur son billet sur « La scène du balcon », m’a remémoré le film August Rush que je garde en mon cœur comme un trésor d’émotion, avec le plaisir d’entendre chanter l’âme d’un violoncelle. En effet, dans ce film, la mère d’Auguste est une violoncelliste et une concertiste de talent. …

Ici j’ai réuni quelques morceaux disparates autour de cet instrument interprétés par Gautier Capuçon.

Bon plaisir à qui voudra prendre le temps de l’écoute…

Gautier Capuçon et Yuja Wang interprètent Chopin

*

Les frères Capuçon et Frank Braley interprètent Schubert

*

Les frères Capuçon interprètent Ravel

*

Gautier Capuçon interprète « La méditation de Thaïs » de Massenet

*

Musique : Summertime

Temps d’été

Temps de tous les excès

Temps de l’amour

Temps du soleil et de liberté

Temps de la musique en liberté

Temps des festivals

Temps du plaisir de la musique égrainée dans la nuit chaude

*

Plaisir sensuel

*

Plaisir du jazz

*

Plaisir classique indémodable

*

Chacun choisira son plaisir, celui de la musique !