Vidéo du jour : Feu !

“Tous les hommes aiment avant tout la lumière, ils ont inventé le feu.”

Guillaume Apollinaire

Les peintres

.

Vidéo Marie-Christine Grimard

.

Feu

Âtre

Passion

Chaleur

Lumière

Éruption

Éclairage

Chauffage

Allumettes

Étincelles

Ardeur

Amour

Action

Éclat

Âme

.

Photo Marie-Christine Grimard

Photo du jour : vivre pour aimer

« Endormons nous comme nous nous réveillerons, en nous aimant. »

Georges Sand

.

Photo Marie-Christine grimard

.

Vivre pour aimer

Les uns

Ou les autres

Vivre pour donner

Et recevoir

De l’amitié

Ou de l’amour

Vivre pour partager

C’est toujours de l’amour

Quoi d’autre ?

Quelle trace restera-t-il de nous ?

Une poignée de poussière d’étoiles

Une gerbe d’étincelle dans la nuit

Le souvenir d’un regard

Ou d’un sourire

Un timbre de voix

Un parfum subtil

Ou alors

Un peu d’amour

Saupoudré

Sur notre chemin ?

Photo du jour : couchant

‪“Soyez à vous-mêmes votre propre refuge. ‬

‪Soyez à vous-mêmes votre propre lumière.”‬

‪Bouddha / Dhammapada ‬

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Maman j’ai peur.

Le soleil se couche, la nuit va nous écraser

Dans le noir, il y a des monstres, le monde des ténèbres me fait peur.

.

Regarde, mon enfant, regarde comme la lumière est belle.

Regarde le monde qu’elle éclaire.

Regarde les couleurs du ciel.

Avec ou sans lumière le monde est le même, n’aie pas peur de lui.

C’est la lumière que tu gardes au fond de ton cœur qui te guidera.

La nuit n’est qu’une illusion.

Ton monde, tu l’inventeras.

Fais-le à ton image, plein de rires et d’espoir.

Dessine les contours de ton avenir et remplis-le de tes désirs.

Que le vent te porte

Que la joie te guide

Va où ton cœur te le demande

Je t’y attendrai dans la lumière…

Photo du jour : vent de lumière

« Celui qui copie la nature est impuissant,

celui qui l’interprète est ridicule,

celui qui l’ignore n’est rien du tout. »

René Barjavel

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Peindre le soleil

De vent

Ou

Peindre le vent

De lumière

.

Ou se contenter de les admirer

Quand ils valsent

Ensemble

Dans la lumière

En pensant qu’ils sont seuls au monde

.

Ou se contenter de les aimer

Pour ce qu’ils sont

Et ce qu’ils donnent

D’envie

Et de joie de vivre

.

Ou se contenter de les photographier

Les surprendre

Histoire

De ne pas oublier

Leur beauté offerte

Journal : jours difficiles

« Take the first step in faith.

You don’t have to see the whole staircase, just take the first step. »

Martin Luther King, Jr.

.

Crédit inconnu

.

.

Quelquefois l’ampleur de nos obligations nous écrase

Dans ce cas là

Éviter de regarder la taille de la montagne que l’on nous oblige à gravir

Regarder la première marche de l’escalier

Et gravir cette marche

Puis la suivante

Puis la troisième

En n’oubliant jamais d’admirer le soleil qui éclaire le chemin

Jusqu’au sommet

Ne pas se retourner avant d’avoir atteint la dernière marche

Puis regarder le parcours accompli

Et se donner le droit d’en être fier

Photo du jour : course en ciel

Photo Marie-Christine Grimard

.

« On y va, les gars !

On ne reste pas là

Au-dessus de ces fous

Dépêchons

On part vers le sud

Jusqu’à la mer

En un tour de mistral

On y sera

À nous les alizés et les vahinés »

Entend l’enfant à sa fenêtre

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

« Où courez-vous nuages ?

Vers quels cieux plus cléments ?

Ne partez pas au loin

Ne m’abandonnez pas

Sans vous, le ciel est si vide

Sans vous, la terre est si seule

Restez encore un peu avec moi ! »

Crie l’enfant derrière sa fenêtre

Photo du jour : aube d’hiver

« Il est plus intelligent d’allumer une toute petite lampe, que de se plaindre de l’obscurité. » Lao Tseu.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Il y a des matins où l’on n’a pas envie de sortir pour affronter l’hiver.

Pluie mêlée de givre, vent glacial.

L’extérieur n’est pas très accueillant.

Pourquoi faut-il que je sorte alors que tant de gens sont encore au chaud sous leurs couettes ?

Chacun sa route …

Mon chemin est parfois bien pénible !

Monter dans sa voiture glaciale tient de la gageure, pare-brise givré, ciel en berne.

Attendre que le chauffage daigne se réveiller avant de démarrer,

Et puis, miracle, le soleil pointe son nez entre les gouttes.

Une seconde seulement.

Vite effacée par les nuages.

Juste un petit coup de projecteurs en guise d’encouragement.

Un petit coup de pouce lumineux.

Allez on y va : moteur !