Photo du jour : graminées germinées

« Tu vois, là-bas, les champs de blé ? Je ne mange pas de pain. Le blé pour moi est inutile. Les champs de blé ne me rappellent rien. Et ça, c’est triste ! Mais tu as des cheveux couleur d’or. Alors ce sera merveilleux quand tu m’auras apprivoisé ! Le blé qui est doré, me fera souvenir de toi. Et j’aimerai le bruit du vent dans le blé.. »

Antoine de Saint-Exupéry

Le Petit Prince

Photo Marie-Christine Grimard

Germination

Au milieu de nulle part

Apparition

À l’abri des remparts

Au silence de midi

Les blés sauvages bercent leurs épis

Dans le vent chaud de l’été

Nul ne sait comment ils sont arrivés

Au bord de la voie ferrée

On entend craquer leurs épillets

Écrasés par la canicule

Ondulant sur leurs pédoncules

Comme des danseuses enluminées

À jour frisant soudain illuminés

Publicités

Photo du jour : trait abstrait

« Le ciel est joli comme un ange.

L’azur et l’onde communient.

Je sors. Si un rayon me blesse

Je succomberai sur la mousse. »

Arthur Rimbaud

Photo m Christine grimard

Un ange passe

Plus vite que le vent

Le temps trépasse

Et s’envole en riant

Trois feuilles frissonnent

Dans le jour qui rayonne

Les oisillons s’époumonent

Sur l’herbe qui foisonne

….

Un trait dessiné à la craie

Tracé de main de maître

Message secret

Pour ange à sa fenêtre

Regard attendri

Pour la vie qui danse

J’avance en silence

Dans le jour qui blondit

Photo du jour : comptine surréelle

« Je cherche l’or du temps »

André Breton

Photo m Christine grimard

.

Je cherche

L’or du temps

.

Et j’en trouve la trace

Saupoudrée sur les arbres

Sur les ailes des anges

Au cœur des primevères

Dans le chant des mésanges

..

Je cherche

L’or du temps

..

Mais jamais ne l’attrape

Il coule et puis m’échappe

Comme sable volant

Sous les ailes du vent

..,

Je cherche

L’or du temps

Au creux de mes prunelles

Je l’aperçois qui suit

Sa spirale surréelle

Dans le bleu de la nuit

Photo du jour : transparence

« Les joies du monde sont notre seule nourriture.

La dernière petite goutte nous fait encore vivre. »

Jean GIONO

Photo M. Christine Grimard

..

La vie qui va

Simple comme le jour

En transparence

La vie qui danse

..

La vie avance

Tout en douceur

Belle comme un cœur

À l’évidence

La vie renaît

En quelques heures

Toute en couleur

Toute en douceur

..

La vie est là

Devant nos yeux

Tout simplement

Toute espérance.

Journal : nuances de gris

.

Dans la brume

On peut

Peu à peu

Perdre de vue

La vraie valeur

Des goûts et des couleurs

.

Photo. Christine Grimard

.

Peu à peu

On peut

Se laisser

Enserrer

Le cœur

De peur

De douleur et de brume

De grisaille et d’écume

.

Photo m Christine Grimard

.

Peu à peu

Un filet de bleu

S’étire et se glisse

La lumière expire

Déchirant le gris

Et le ciel soupire

.

Photo m Christine Grimard

.

Peu à peu

Si l’on n’y prend garde

La lumière s’enfuit

Et la vie la suit

Comme par mégarde

À tout petit feu

Nostalgie de la lumière

Photo m Christine Grimard

^*^

Douleur qui enserre le cœur

Nostalgie de la lumière

Ou de l’envie enfuies

Lorsque l’épuisement gagne

Restent le vide et les larmes

Le silence et la peur

*^*

Photo m Christine Grimard

^*^

Derniers instants de solitude

Laisser gagner la lassitude

À quoi bon suivre la lumière

Quand les ténèbres sont si présents

Avoir enfin la paix sur terre

En s’endormant près de l’étang

*^*

Photo m Christine Grimard