Photo du jour : pluie du matin, quatrains

« Les gens arrivent toujours à l’heure exacte là où ils sont attendus. »

Le pèlerin de Compostelle

Paulo Coelho

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Petite pluie n’arrête pas le pèlerin

Pluie du matin remplit le ravin

Pluie d’hiver fait fleurir le désert

Pluie d’orage fait fondre les nuages

.

Chacun sa route chacun son chemin

Inutile de fuir devant son destin

Si le jour est parfois lourd de chagrins

Se dire que le soleil brillera demain

.

Avancer sans se retourner

Savoir fermer les portes du passé

Éviter les impasses et les bourbiers

Aller où le vent nous porte sans danger

.

Aimer cette vie plus que tout autre

Avancer en confiance avec ou sans lumière

Croire en la providence qui régit l’univers

Du fond de la nuit jusqu’aux lueurs de l’aube

Photo du jour : Remuer ciel et terre

« La terre est bleue comme une orange. »

Paul Éluard

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Pour l’amour de la terre

J’ai imploré le ciel

.

Pour l’amour du ciel

J’ai exploré la terre

.

Pour l’avenir de l’homme

J’ai espéré la paix

.

Pour suivre les nuages

J’ai enjambé le vent

.

Pour rejoindre le ciel

J’ai survolé la mer

.

Pour soulager la terre

J’ai quitté l’atmosphère

.

Pour admirer le monde

Je suis devenue ombre

.

Pour atteindre le ciel

J’ai peint de bleu ma vie

.

Poussière d’univers

J’ai rejoins mon étoile

Photo du jour : course en ciel

Photo Marie-Christine Grimard

.

« On y va, les gars !

On ne reste pas là

Au-dessus de ces fous

Dépêchons

On part vers le sud

Jusqu’à la mer

En un tour de mistral

On y sera

À nous les alizés et les vahinés »

Entend l’enfant à sa fenêtre

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

« Où courez-vous nuages ?

Vers quels cieux plus cléments ?

Ne partez pas au loin

Ne m’abandonnez pas

Sans vous, le ciel est si vide

Sans vous, la terre est si seule

Restez encore un peu avec moi ! »

Crie l’enfant derrière sa fenêtre

Photo du jour : Rideau !

« La vie est terrible mais comment lui en vouloir ? Je lui souris comme la fleur fleurit et comme le nuage passe : pour rien. Pour l’amour du très précieux et très noble rien … »

Christian Bobin

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Arrêt sur l’image

On retient son souffle devant le spectacle offert

Le soir fait silence comme s’il voulait éviter de perturber le peintre

Le décor est en place

Lever de rideau

Tout le monde est prêt

Quelle chance d’avoir pu obtenir un ticket

Les privilégiés sont assis

On ouvre grand les yeux

Attention :

Coucher du soleil !

Photo du jour : Libre escadrille

« Les oiseaux sont-ils libres des chaînes des cieux ?

Personne n’est libre, même les oiseaux sont enchaînés au ciel. »

(paroles de la chanson Ballad In Plain D)

« Are birds free from the chains of the skyway ?

No one is free, even the birds are chained to the sky. »

Bob Dylan

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Dans le lointain

Une escadrille d’échassiers

Barre l’horizon.

.

Ballerines anthracites

Ils balaient les nuages,

Nettoyant le ciel

De leurs ailes,

En suivant le rythme

Des vagues.

.

Leurs cris aigus

Résonnent dans le vent

Comme des rires d’enfants

Heureux de retrouver leur liberté

En sortant de l’école.

.

Jusqu’où voleront-ils

En suivant les alizés ?

.

Feront-ils le tour de la terre

Ou de la mer ?

.

Reviendront-ils

Avec dans les yeux

Ce parfum d’un ailleurs

Où vivent les rêveurs ?

Photo du jour : histoire de ciel

« Les yeux appartiennent au ciel, pas à la chair. »

Christian Bobin

.

Photo Marie-Christine Grimard .

.

Petit matin

Averse d’hiver

Pluie de glace mêlée

Vent d’est tourbillonnant

A l’abri derrière sa fenêtre

La fillette regarde le ciel mauve

Elle dessine sur la vitre perlée

En soulignant de son index léger

Les branches dénudées du grand frêne

L’oiseau bleu se pose à la cime de l’arbre

Elle l’attendait sans le savoir vraiment

Il est revenu pour son regard bleu

Pour ses yeux de nuages

Pour son visage de rose

Il se souvient d’elle

De leur histoire

D’avant la vie

Cet été là

Ailleurs

Hier

.

Photo du jour : longue marche

« Les arbres sont des aveugles errant dans la lumière, bras lancés au hasard. »

Christian Bobin

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Voyageurs immobiles

Que la lumière sublime

Sur le chemin des cimes

Marchent en escadrille

.

Ils avancent en esprit

Suivant les ordres stricts

De leur chef de district

Au devoir accompli

.

Une armée de rêveurs

Amoureux des couleurs

Qui rêvent d’un ailleurs

Sans souffrance ni peur

.

Une armée pacifique

Glissant sur ses racines

De plaines en collines

En un ballet magique

.

Ils ont suivi l’étoile

Jusqu’au bord de la mer

Cortège végétal

Jusqu’au bout de la terre

.

J’aime suivre leur danse

Toute en fine élégance

Comme une renaissance

Entre ciel et silence