Haïku 202 : ombres en nombre

Photo m Christine Grimard

Entre chien et loup

Le temps défile hésitant

Entre Ombre et lumière

Publicités

To do list 70 : impressions de printemps naissant

Photo M. Christine Grimard

  • Apprécier Mars pour ses cieux chaotiques
  • Sortir de l’hiver en laissant la brume derrière soi
  • Marcher le nez dans les nuages et le cœur en bandoulière
  • Sourire au soleil qui caresse mes joues
  • Savourer la brise qui fait frémir les aiguilles de pins
  • Regarder s’éloigner l’hiver sans regrets
  • Se laisser éblouir par la beauté de l’instant

Photo du jour : à tout coeur ❣

Photo m Christine Grimard

*

Monde sans cœur

Où il vaut mieux avoir le cœur bien accroché

Où les journaux télévisés mettent en garde les « cœurs sensibles s’abstenir « 

Où ceux qui ont le cœur sur la main sont rares

Où l’on a plus souvent mal au cœur que l’âme à cœur joie

Où les accroche-cœurs ne plaisent qu’aux cœurs d’artichaut

Où la générosité mange aux restau du cœur

Où il faut avoir le cœur bien accroché

Où les réseaux sociaux font le joli cœur

Où les cœurs de pierre ont plus d’avenir que les cœurs d’or

***

J’ai rencontré un cœur tout de bleu vêtu

Au bord du chemin de fer

Un cœur qui attendait patiemment

Quelqu’un pour lui sourire, le cœur au bord des lèvres

En passant, sifflotant, le cœur léger

Tout prêt à lui parler à cœur ouvert

Pour partager ce qu’il avait sur le cœur

Avant que la nuit ne tombe sur les âmes et les cœurs

Histoire d’en avoir le cœur net

Avant que le rideau ne tombe

**

Journal : nuances de gris

.

Dans la brume

On peut

Peu à peu

Perdre de vue

La vraie valeur

Des goûts et des couleurs

.

Photo. Christine Grimard

.

Peu à peu

On peut

Se laisser

Enserrer

Le cœur

De peur

De douleur et de brume

De grisaille et d’écume

.

Photo m Christine Grimard

.

Peu à peu

Un filet de bleu

S’étire et se glisse

La lumière expire

Déchirant le gris

Et le ciel soupire

.

Photo m Christine Grimard

.

Peu à peu

Si l’on n’y prend garde

La lumière s’enfuit

Et la vie la suit

Comme par mégarde

À tout petit feu

Nostalgie de la lumière

Photo m Christine Grimard

^*^

Douleur qui enserre le cœur

Nostalgie de la lumière

Ou de l’envie enfuies

Lorsque l’épuisement gagne

Restent le vide et les larmes

Le silence et la peur

*^*

Photo m Christine Grimard

^*^

Derniers instants de solitude

Laisser gagner la lassitude

À quoi bon suivre la lumière

Quand les ténèbres sont si présents

Avoir enfin la paix sur terre

En s’endormant près de l’étang

*^*

Photo m Christine Grimard