Photos du jour : il est revenu le temps des cerises…

« Quand nous chanterons le temps des cerises, 
Et gai rossignol, et merle moqueur 
Seront tous en fête !
Les belles auront la folie en tête 
Et les amoureux, du soleil au cœur !
Quand nous chanterons le temps des cerises, 
Sifflera bien mieux le merle moqueur ! »

J.B.Clement

Marie-Christine Grimard

Il est revenu

Le temps des cerises

Et gai Rossignol

Et merle moqueur

Ont le cœur en fête

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Il est revenu

Le temps des cerises

Et celui d’aimer la vie

.

Il est revenu

Le temps des cerises

Celui de la liberté

.

.

Apprécions notre liberté

Et sachons la préserver

Protégeons-la et ceux que nous aimons

.

Le temps des cerises est revenu

celui des clafoutis dorant dans le four.

Un parfum sucré de cerises me transporte au temps de l’enfance

Au temps des clafoutis de ma mère.

Goût unique

De l’amour qui traverse le temps

Arôme de cerises

Et d’éternité

.

Il est revenu le temps de l’amour

.

To do list 83 : Continuer

Photo Marie-Christine Grimard

.

Durant le confinement continuer à assurer l’intendance au quotidien

Ne pas remettre au lendemain ce qui peut attendre le jour même

Décider de ne garder que l’essentiel pour le moment et confiner le superflu pour le ressortir aux temps chauds

Garder du temps pour ne rien faire et apprendre à le perdre sans avoir de remords

Comprendre enfin que le temps que l’on se donne est le plus savoureux

Regarder pousser les herbes folles en espérant qu’elles ne deviennent jamais sages

Vivre de l’air du temps en respirant à plein poumons sans y penser

Laisser du temps au temps parce que finalement c’est ce qui nous est le plus précieux

Photo du jour : devoir d’espoir

« On voit à la mesure de son espérance. »

Christian Bobin

Le très-bas.

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

La nuit abandonne ses voiles derrière elle et va se coucher.

Au point du jour, une clématite pointe son nez.

Comme elle, je m’accroche à l’espoir d’un jour flambant neuf qui effacerait les ombres de la veille.

Défroissons nos pétales, sous la caresse d’une douche de lumière.

Devant nous, renaît l’espoir d’une ère nouvelle, où l’air serait léger et le silence apaisé.

Oublier les contraintes imposées et décider de les appliquer librement.

Accepter les devoirs pour ne pas tuer l’espoir.

Le jour qui se lève ne sera plus jamais le même.

Mais j’aurais appris que la vie en vaut la peine, pour peu qu’on la tienne et qu’on l’aime.

Peu de devoirs finalement pour tellement d’espoir.

Celui de respirer sans y penser.

Celui de vivre sans arrière-pensée.

Celui d’aimer sans compter.

Aphorismes et autres exorcismes (2) : renouveau

Photo Marie-Christine Grimard

.

Aphorisme: Le monde d’après ressemblera au monde d’avant avec plus d’âpreté et moins d’avancées.

M ch G.

.

Pour un premier essai, c’est pas mal, non ?

Qu’en pensez-vous ?

Le monde d’après sera ce que nous en ferons, mais qui décidera de ce que nous ferons ?

Les petits, les humbles, les petites mains qui ont fait avancer le navire pendant la tempête seront-ils écoutés ou redeviendront-t-ils invisibles ?

Ce nouveau monde sera-t-il moins dur ?

Aurons-nous avancé sur le chemin de la sagesse et du respect de notre planète et de notre corps ?

Que de questions se posent avant d’inaugurer ce nouveau chemin….

Quelles sont vos réponses ?

….

Vous avez quatre heures !