Calendrier de l’avent : jour 8

Fête du 8 décembre à Lyon :

Lyon rend hommage à cette date à la Vierge Marie depuis 1643, année où le sud de la France était touché par la peste : les échevins et le prévôt des marchands de Lyon firent le vœu de rendre hommage chaque année à la Vierge si l’épidémie de peste cessait. Comme l’épidémie cessa, le peuple tint sa promesse et rendit hommage à la Vierge, chaque année, les lyonnais poursuivent cette tradition en plaçant sur le rebord de leur fenêtre des lumignons de verre qui brûlent jusqu’au matin.

Cette année la pluie est au rendez-vous, mais les petites flammes nourries de la ferveur du souvenir résistent vaillamment.

Photo Marie-Christine Grimard

.

La fête des lumières est devenue un grand rassemblement touristique depuis une dizaine d’années mais le 8 décembre reste le « jour des lyonnais » où tous les regards se tournent vers la basilique de Fourviere et sa « colline qui prie ».

Chacun garde sa propre motivation, mais ce soir là, les lyonnais, même expatriés, posent un lumignon sur leur fenêtre.

Photo Marie-Christine Grimard

❄️❄️❄️

Calendrier de l’avent : chaque jour de décembre, un cadeau derrière la porte. Un geste d’amitié pour celle ou celui qui vient sur cette page, et me donne la joie de lui offrir mes mots.

À demain

Chris

❄️❄️❄️

Calendrier de l’avent : jour 5

« Dans le silence des rues et du black-out qui tombait en hiver vers cinq heures du soir et pendant lequel la moindre lumière aux fenêtres était interdite, cette ville semblait absente à elle-même.”

Patrick Modiano

Photo Marie-Christine Grimard

.

Hiver

Saison vêtue de nuit

Où la maison drapée de silence

Rêve de jours meilleurs

Nimbés de soleil

D’été

.

Obscurité

Envahissant les rues

Surprenant les passants transis

Qui cherchent du regard

Les fenêtres drapées

De lumière

.

Décembre

Dans la maison silencieuse

On n’entend que la chanson du vent

Et le murmure des lumignons

Qui s’interpellent

Du regard

Calendrier de l’avent : jour 2

« Les choses simples sont les plus extraordinaires et seuls les sages parviennent à les voir. »

Paulo Coelho

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Quand la lumière d’hiver

Se fait rare

Qu’aube et crépuscule

Se confondent

Lorsqu’une éclaircie

Souligne d’un trait rouge

Les branches décharnées

J’oublie pour un instant

Les ombres et les larmes

Et me laisse éblouir

Comme une enfant

Sans peur ni regret

.

❄️❄️❄️

Calendrier de l’avent : chaque jour de décembre, un cadeau derrière la porte. Un geste d’amitié pour celle ou celui qui vient sur cette page, et me donne la joie de lui offrir mes mots.

À demain

Chris

❄️❄️❄️

To do list 77 : laisser les jours glisser sur le sable

Photo Marie-Christine Grimard

. Regarder la lumière glisser sur le sable

. Se nourrir du sel que le vent emporte

. Laisser passer les jours en oubliant le temps

. Échanger un sourire avec l’oiseau qui passe

. Retenir les instants qui font battre le coeur

. Laisser derrière soi les jours de désespoir

. Ne jamais oublier la violence subie

. Ne pas attendre ce qu’on ne vous donnera pas

. Garder le recul nécessaire pour ne pas être emportée par la marée

Découvertes à la Fondation Vuitton -/- 11 -/-

« Mon talent, une folie brillante ? Les grands artistes sont toujours taxés de fous, je crois, donc je devrais être flatté. »

Franck Gehry

.

.

Non content d’avoir la tête dans les nuages, le bâtiment a les pieds dans l’eau.

Il semble jouer avec la lumière pour créer des reflets à l’infini.

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

C’est le bal de la lumière et de l’acier.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Une cascade de lumière

Photo Marie-Christine Grimard

.

Suivez mon regard

Un moment suspendu

Un peu de lumière et d’eau

.

Vidéo Marie-Christine Grimard

.

Ceci clôture cette petite série, consacrée à une exposition sur l’œuvre d’une femme hors du commun, dans un bâtiment hors du commun. Malgré les polémiques sur sa situation géographique où les personnalités qui ont travaillé à sa création, j’espère que ce petit voyage vous aura transporté vers un ailleurs où le rêve des uns et des autres, est devenu réalité.

A quoi servirait notre vie en dehors de cela ?

Merci d’avoir eu la patience de me suivre durant ces onze épisodes !

—> FIN

Photos du jour : ciel de traîne

Photo m Christine Grimard

Ciel dit variable

Souvent ciel varie

Hésite et puis se calme

Ciel qui rit et puis qui crie

.

Ciel de charme

Où passent les nuages

A la vitesse d’un rêve au galop

Courant après le vent pas si mauvais que ça

.

Ciel de traîne

Qui étire sa mélancolie d’automne

Er traîne une envie de printemps

Oubliant que le temps jamais ne s’arrête

.

Ciel d’ombres

Où se cache un cavalier sombre

Qui parfois montre son regard noir

Aux rêveurs marchant le nez en l’air..,

.

Photo m Christine Grimard