Photo du jour : rencontre avec l’art 

“Dans l’Art, la Vie seule intéresse. »

Alphonse Allais

 

photo mcgrimard

 
J’aime flâner le nez en l’air 

Et rencontrer l’art dans la rue 

Aller de surprises en surprises 

  

photo mcgrimard

 
Quelques pas sous le ciel étoilé 

Contempler 

Admirer 

Les couleurs et les formes 

photo mcgrimard

Puis rentrer 

Et rêver 

Aux couleurs de la vie 

Publicités

Clichés 91 : Balades vendéennes (6)

Vendée aux mille couleurs qu’elle porte  jusqu’au fond de ses ruelles.

*

AOUT 2016 3539

Photo M.Christine Grimard

*

AOUT 2016 3578

Photo M.Christine Grimard

*

AOUT 2016 3560

Photo M.Christine Grimard

*

AOUT 2016 3528

Photo M.Christine Grimard

*

AOUT 2016 3508

Photo M.Christine Grimard

*

CSC_0066[1]

Photo M.Christine Grimard

*

DSC_0132[1]

Photo M.Christine Grimard

*

DSC_0131[1]

Photo M.Christine Grimard

*

DSC_0170[1]

Photo M.Christine Grimard

*

AOUT 2016 3641

Photo M.christine Grimard

*

CSC_0068[1]

Photo M.christine Grimard

*

Ici il semble que le Street-Art soit un peu l’affaire de chacun…

Photo du jour : Simple survie

“La poésie c’est la raison en vacances, une possibilité de survivre dans ce monde voué au matérialisme »

Laurent Terzieff

mcg 3612

Photo M. Christine Grimard

*

Vacances !

Soleil, vent et océan.

Temps libre pour lire, écrire, peindre, aimer, rêver, choisir.

Temps libre pour se gorger de poésie, de musique et d’art ?

Pourquoi se passer de ce que ce monde recèle de beautés ?

Comment survivre à tout ce qui mine ce monde, s’il l’on en perd l’essentiel ?

Les obscurantistes brûlent les livres, ferment les écoles, essayent de faire disparaître les mots.

Que restera-t-il au fond de leur esprit vide ?

 La bruit d’un grain de sable sous le vent du désert !

Le rire d’une mouette.

Un mauvais souvenir.

Vacances, temps des plaisirs au soleil, des mots gorgés amour et de rires.

Temps des confitures de souvenirs qui réchaufferont les hivers à venir.

*

Photo M. Christine Grimard

Photo du jour: le sens de l’Art

« Une œuvre d’art a-t-elle toujours un sens ? »

(Sujet de philosophie du Bac 2015 en série S).

Auguste Renoir

 Le sens de l’esthétique.

La sensualité des couleurs.

Un sentiment de beauté.

Une sensation de douceur.

*

Street Art autour de John Lennon

 Imagine un monde sans Art

Imagine all the people

Lost in darkness

*

(Évocation de la nuit étoilée sur le Rhône de Vincent Van Gogh)

Comment L’art étoile nos nuits

Comment l’Art éclaire nos jours

  

Comment aurions-nous vécu sans Van Gogh ?

*

Photo d’auteur inconnu

En silence, riches de tous nos sens

Soyons

À l’écoute de l’univers

Émerveillés

*

Matisse

Et dansons avec lui

Dans sa lumière

*

Magritte

Et dans la paix

*

Les nuits des fêtes de la lumière de Lyon Embrasement de la Cathédrale Saint Jean

De la nuit jaillira la lumière

*

Sculpture reprenant le tableau de Monet représentant son épouse

De la pierre

Jaillira la vie

*

Une œuvre d’art a-t-elle besoin d’un sens ?

Celui de nous faire écouter le cœur du monde.

Celui de faire palpiter notre âme

Celui de nous faire goûter la lumière.

*

main chauvetchau

Merci au premier artiste d’avoir montré le chemin !

Photo du jour : Ascension

MAI 2015 168

L’Ascension, fête chrétienne célébrée 40 jours après Pâques, marque l’élévation de Jésus de Nazareth après sa résurrection.

Salvatore Dali peint ce tableau en 1958, dans sa « période mystique nucléaire ».

Dali place le spectateur du tableau sous le corps du Christ dans une position rappelant la Crucifixion. Les formes sont géométriques, un atome central en forme de tournesol, un triangle qui enserre le raccourci parfait du corps. Le corps du christ est au centre d’un cercle transparent survolé par la colombe de l’Esprit-Saint, symbolisant le retour du Christ vers le Père. Ses doigts recroquevillés enserrent la totalité de l’univers, qu’il sauve par sa mort et sa résurrection. On ne peut voir le visage du Christ, comme dans nombre de peintures dont celle de la Crucifixion. La ligne d’horizon en bas est un paysage maritime, sans doute Port Lligat, où Dali vit avec Gala. Au sommet du tableau, la Vierge, prends les traits de son épouse et muse, pleure la Passion de son fils, telle une Vierge flamande.

Ce billet rend hommage à cet artiste dont le regard original nous entraine vers un autre monde, nous ouvrant des perspectives surprenantes.

Ce billet rend hommage à l’Art qui se nourrit de nos vies et les éclaire aussi, nous donnant la clé d’une dimension sans laquelle nous ne serions que des corps errants dans un quotidien monochrome.

Ce billet rend hommage à la flamme qui nous habite, et que quelques uns font scintiller, donnant à notre condition matérielle un peu d’immortalité.