Vent de printemps (3) : sur un air de lilas

« Si je devais recommencer ma vie

je n’y voudrais rien changer

seulement j’ouvrirais un peu plus grand les yeux »

J.Renard

Photo m Christine Grimard

.

Quand il reviendra

Le temps des lilas

Soleil sera là

Qui réchauffera

La vie de ci, la vie de là

.

Quand il sera là

Le temps des Lilas

Où l’on s’en ira

Cueillir dans les bois

La joie d’être toujours là

.

Quand il s’en ira

Le temps des Lilas

On regrettera

Que de l’amour, l’éclat

Soit si court ici-bas …

.

Publicités

Photo du jour : Lilas rose et lilas 

Photo mcgrimard

*

Petit matin d’avril, Lilas hésite entre jupon rose et corset mauve.

Lilas rose ou Lilas bleu.

Énergie masculine ou douceur féminine.

Entre vent d’hiver et brise de printemps.

Entre ombre et lumière.

Comment m’habiller ce matin ? Je n’ai plus rien à me mettre !

Hésiter entre force et délicatesse, entre colère et stupeur, entre découragements et détermination…

Pourquoi choisir après tout ?

Il me suffirait d’un sourire arc-en-ciel lancé à l’oiseau qui passe, pour que ce jour soit meilleur.

Il me suffirait d’une larme de parfum de Lilas emporté par le vent, pour que la vie me sourie.

Il me suffira d’un battement de cœur pour que la joie revienne.

Photo du jour : le Temps des lilas

Il est revenu le temps des Lilas.
Il a ouvert ses corolles mauves, et déploie sa fragrance dans la brise du petit matin.
Courageusement, il résiste à la caresse glacée du vent du nord, il étire ses grappes de dentelles bleues gainées de pourpre, sous le regard des rares Abeilles qui n’en croient pas leurs mille facettes.
Cette année, le miel aura un petit goût de violette.

La vie tourne sur le cadran des jours. Après le temps des lilas, celui de Pâques égrainant ses oeufs, puis viendra celui des cerises, pendants d’oreille, symbole de plaisirs et de liberté.

Peu importent les jours qui passent.
De la course des jours bleus ou gris, je ne veux garder que les moments de plaisir.
C’est un gros défaut, mais j’ai toujours été « bon public », de chaque instant je garde le meilleur, et je continuerai.

Pour cela, il suffit de sourire et d’Aimer la vie pour qu’elle vous aime.

20140416-231030.jpg

photo M Christine Grimard