Clichés 100 : jardin 

« Les pousses des cassis que tu froissais, l’oseille sauvage en rosace parmi le gazon, la menthe toute jeune, encore brune, la sauge duvetée comme une oreille de lièvre, tout débordait d’un suc énergique et poivré, dont je mêlais sur mes lèvres le goût d’alcool et de citronnelle… »

Colette. Les vrilles de la vigne. 

Photo Mch grimard


.

J’ouvre une page de Colette au hasard, et recopie la première phrase lue. 

Tout est là.

Il n’y a qu’à se délecter de ses mots, et l’on est auprès d’elle, assis au beau milieu des  parfums du jardin. Rien de plus à faire que laisser couler ses phrases pour sentir sur nos lèvres le goût de la citronnelle…

.

Photo m ch grimard


.

Alors, suivre les fragrances qui s’offrent.

Se coucher dans l’herbe à plat ventre, le nez dans le gazon, à ras les pâquerettes.

Et rêver à l’été qui viendra, au sucre des cerises quand elles sont presque noires, à la pointe de vanille qui habite les roses à la tombée du jour…

.

Photo M ch grimard


.

S’émerveiller d’un rien.

Où que l’on se tourne, admirer chaque arpent de jardin comme on tourne les pages d’un livre que l’on aime, même en l’ayant lu cent fois.

Connaître chaque fleur et la trouver plus belle que l’année précédente, puisqu’elle est encore là. Compter chaque pétale comme on compte les jours de l’été finissant quand on sait que l’automne frappe déjà à la porte.

.

Photo m ch grimard


.

Être consciente du privilège que l’on a de vivre ici, en paix et en liberté, même relative puisqu’annexée à celle des autres.

Profiter de l’instant puisqu’il m’est donné si généreusement par la terre où je vis, en occultant un instant le travail fourni pour aider la nature à donner le meilleur d’elle-même.

Même si la fureur du monde tonne alentour, même si les esprits chagrins pensent que les fleurs ne servent à rien au regard des convulsions du monde, je vous les offre pour qu’un bref instant vous ressentiez la caresse du vent et le parfum des roses sur votre visage, en oubliant le temps qui passe…

.

Photo m ch grimard

Publicités

16 réflexions sur “Clichés 100 : jardin 

  1. Il est bien joli votre jardin…

    Aimé par 1 personne

  2. Colette, quand elle habitait à Paris, devait penser à ses fleurs : j’espère qu’elle avait des jardinières sur son balcon.
    C’est plus qu’un jardin que vous possédez : un véritable parc, si l’on en croit ces photos parfumées de près – et où vous inventez la fable du chien et du lapin…

    Aimé par 1 personne

    • Colette ne pouvait se passer de la nature, recluse dans son appartement, à la fin de sa vie elle avait encore son chat, et j’espère qu’il y avait encore un arbre devant sa fenêtre dans les années cinquante au Palais Royal…
      C’est seulement un petit jardin mais les clichés en gros plan, sont trompeurs. Cependant il est bien rempli de fleurs et de chiens, d’humains aussi, surtout quand arrivent les beaux jours 🙂

      J'aime

  3. Merci de venir offrir au petit matin ces superbes roses ! Et les délicieuses pâquerettes du gazon qui caressent les pieds nus…Le petit chien blanc attend Alice pour jouer à la balle…

    Aimé par 1 personne

    • Merci à vous de les aimer aussi !
      Le petit chien blanc est joueur et déluré, il joue avec Tout ce qui passe à sa portée, papillons, balles, enfants…. mais sur ce cliché, il était fatigué après tant de courses folles et j’ai pu le saisir !

      J'aime

  4. Merci pour ce beau partage….Bon week-end…Bises

    Aimé par 1 personne

  5. Merci pour ce partage je me voyais dans ce jardin , je suis dans la banlieue parisienne dans un minis cule studio et en ce moment impossible de sortir avec 32 à l ombre vous me faite rêver je suis seule sans enfants mon unique soeur est à cavaillon trop chaud pour moi bonne après-midi

    Aimé par 1 personne

    • Merci Monique pour votre témoignage, je partage les photos de mes fleurs avec un grand Plaisir pour ceux Qui comme vous en ont besoin, il leur manque le parfum mais je suis heureuse qu’elles vous plaisent.
      Difficile d’avoir des fleurs en ville…

      J'aime

  6. Je lis tout ces commentaires bien agréables , vous avez un jardin magnifique des roses splendides merci de les partager avec nous si je pouvais être dans votre région la vie en à décider autrement mais j,ai la chance d,avoir une tablette et de pouvoir vous lire

    Aimé par 1 personne

  7. Monique Andrisson

    Merci pour ces belles photos

    Aimé par 1 personne

  8. Courtillot-Moreau

    Merci mille fois pour ce message et les superbes photos ( mention spéciale ou plutôt caresse au petit chien blanc 😉
    Comme il est doux de se laisser ainsi guider au ras des pâquerettes
    Bel été avec vous et continuez à nous rappeler comme le disait si bien le Petit Prince que l’essentiel tient dans une rose : merciiiiii, infiniment !

    Aimé par 1 personne

    • Grand merci à vous Françoise pour cette visite et vos mots si gentils. Bel été à vous aussi qui est arrivé avec toute la puissance de sa beauté ces derniers jours ! La référence au Petit Prince me touche beaucoup comme vous le savez 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s