To Do List (1) : Jaune narcisse.

Ayant lu le principe des Todolistes sur le blog Tentatives de Christine Jeanney, j’ai eu envie de me lancer dans l’aventure (avec mes propres photos puisque je n’en n’ai pas d’autres…)

En voici le principe :  « Devant une photo non choisie, car prise par quelqu’un d’autre que soi, il s’agit de créer un texte sous la forme de 4 occurrences avec forme verbale à l’infinitif (comme on ferait une liste de choses à faire, « penser à poster le courrier, sortir les poubelles, etc. », d’où l’appellation de Todolistes).

Je ne fais jamais de liste de course, mais j’ai trouvé l’exercice amusant et en sèmerai ici de loin en loin.

Premier essai !

*

DSC_0520

Photo M. Christine Grimard

*

  • Ne pas se découvrir d’un fil puisque nous sommes en avril.
  • Penser à sortir la table sur la terrasse pour profiter de chaque heure de ce premier soleil.
  • Cuisiner des œufs sur le plat et des épinards aux croutons, ajouter des œufs à la neige pour le dessert.
  • Ne pas se laisser renverser par le vent mauvais et garder la tête haute quoi qu’il arrive.

*

(première tentative timide

laisser monter la sauce

en douceur)

Publicités

32 réflexions sur “To Do List (1) : Jaune narcisse.

  1. cela prend une allure de haiku ! bravo

    Aimé par 3 people

  2. jolie cuisine : la sauce va prendre… et nous allons nous régaler !

    Aimé par 2 people

  3. Merci ! Ça tombe bien on n’oubliera pas vos prescriptions printanières (c’est une ordonnance) car on extrait du narcisse ou jonquille (toxique) une molécule utilisée dans le Rémynil un traitement symptomatique de la maladie d’ Alzheimer. « C’est curieux ces plantes vénéneuses qui soignent les maux » comme suggéré par le pharmacien Audiard. 🙂

    Aimé par 2 people

  4. Un livre de recettes qui ouvre l’appétit…

    Aimé par 1 personne

  5. @ MC On va vous décerner une étoile émérite de la patience à vous taper les réponses d’ici bas. Merci encore. 😉

    Aimé par 1 personne

  6. ☘ aller au soleil ☘ prendre le soleil ☘ en avril ne te découvre pas d’un fil ☘ parler avec les jonquilles du jardin –

    Aimé par 1 personne

  7. Préparer la nuit des sorcières pour célébrer le retour de la lumière
    Cueillir et faire sécher les herbes et fleurs sauvages qui renaissent pour guérir
    Sortir le chaudron pour la soupe d’orties à l’ail des ours, et surtout,
    Couper les balais (de sorcière, bien sûr) qui repoussent dans les arbres !

    Allez hop ! tous à vous grimoires de printemps !

    Aimé par 3 people

      • @ Phil : Je connais bien cette « maladie » qui peut être causée aussi par d’autres vecteurs que des champignons et toucher de très nombreuses essences d’arbres, mais qui heureusement n’est pas très dangereuse pour l’arbre.
        Mon armoire (de sorcière) a été réalisée volontairement dans un bois portant de nombreuses cicatrices de tels rameaux coupés au fil du temps et c’est étrangement décoratif, je peux y voir des visages, des fantômes, des animaux et toute une imagerie qui fait vivre le bois. 🙂

        Aimé par 1 personne

      • Le genre de meuble que je pourrais contempler pendant des heures…

        J'aime

    • @ Sorcière : Magnifique programme !
      On échangera nos recettes, j’en ai quelques unes à base de rouille 😉

      Aimé par 1 personne

    • @ Sorcière : trouver des orties – non polluées – dans la nature, devient de plus en plus difficile – et ils sont maigrichons – je me souviens de magnifiques buissons d’ortie de mon enfance, qui m’ont bien piqué les mollets – « ça fait du bien » disaient les Anciens du village. « Mais la soupe d’orties, c’est encore meilleur ! » Ajoutaient-ils d’un sourire malicieux.

      Aimé par 1 personne

      • @Alex Pour la soupe d’ortie préférer les grandes orties des bois qui piquent moins quand on les ramasse, et moins polluées qu’au bord des chemins…
        Et en cas de piqûre, se frotter avec des feuilles d’oseille ou du plantain, ça soulage 😉

        Aimé par 1 personne

  8. @ Chris et Alex
    Les orties sont très envahissantes et je les coupe à la faux, en cuissardes et gantée jusqu’aux coudes 🙂 Elles viennent d’un jardin à la campagne, bien protégé et dont je laisse une grande partie sauvage pour tout ce qui veut y prospérer. On y trouve de tout ! des légumes anciens perpétuels qui ne demandent aucun entretien, de gros escargots de Bourgogne (jamais ramassés bien sûr) et même un couple de colibri qui considère les lavandes comme sa propriété.
    Heureusement il y a aussi du plantin 😉
    Ma mère me racontait aussi que les anciens se flagellaient avec des orties pour soigner les rhumatismes … Ca fait aussi un excellent purin naturel pour les plantations.

    Aimé par 1 personne

    • Pour la soupe d’orties je n’utilise que les 4 feuilles tendres supérieures sinon c’est trop ligneux au mixage. 🙂

      J'aime

    • @Sorcière : Les orties sont amies avec qui sait les apprécier 🙂 et vous en êtes une puisque vous savez les affronter, et en tirer le meilleur !
      J’adorerais visiter votre jardin, avec ou sans cuissardes, on y trouve tout ce que j’aime, il me semble.
      En effet, j’ai lu dans un traité de médecine ancienne que la flagellation avec les orties a un effet anti inflammatoire anti rhumatismal à condition qu’elle dure suffisamment longtemps (?).. Quand on est mort, on n’a plus mal probablement 😉

      J'aime

  9. …inviter un ami lointain à manger des œufs aux épinards sur la table de jardin qu’on vient de sortir…ah ah mdr…!

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s