24 réflexions sur “Haïku 242 : chassé-croisé d’été

  1. je souhaite que ce soit votre futur proche Marie-Christine (bien mérité 🙂

    Aimé par 2 personnes

    • Merci chère Brigitte. Malheureusement je ne prends pas de vacances cet été, pour cause de rattrapage de rendez-vous lié aux deux mois de confinement. Mais j’ai allégé l’agenda du mois d’août quand même.
      Je pensais aux nombreux vacanciers qui vont se croiser ce week-end et le suivant, et leur souhaite de belles vacances 🙂

      Aimé par 2 personnes

  2. Départ sur les chapeaux de roues (les voitures ne sont pas encore masquées), belle photo profilée… 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Très joli reflet ! cette année encore j’opte pour des vacances dans les Alpes là-bas en pleine nature pas besoin de masques. Je vous souhaite un bon dimanche

    Aimé par 2 personnes

  4. Pourvu que le sens de la responsabilité ne soit pas en vacances lui aussi…
    Bonne journée, Marie-Christine.

    Aimé par 1 personne

  5. J’espère que vacances ne rimera pas trop avec insouciance et inconscience… mais j’en doute. Pour nous, les vacances se déroulent chez nous… Pas de voyage en vue ! Nous faisons partie des personnes à risque et face à l’inconscience de certains, nous préférons être prudents…

    Aimé par 2 personnes

    • J’ai les mêmes doutes que vous, qui se transforment en certitudes en voyant les rassemblements retransmis ici et là de personnes sans masque ni distanciation, pensant que l’air extérieur les protège des postillons alentour, ou pire que le virus a disparu…

      Aimé par 2 personnes

      • La vérité est difficile à admettre… surtout pour les jeunes. Ils se sentent invulnérables, mais le virus les touchera d’une autre façon. Il faudrait qu’ils comprennent…

        Aimé par 2 personnes

      • Le risque mortel existe quelque soit l’âge . Des sportifs de 30 ans sont décédés ainsi que des enfants. Les jeunes sans cervelle mettent leur vie et celle de leurs proches en danger. J’ai vu aux cabinet un jeune sportif de 20 ans qui a été malade en mars et ne s’en n’est pas encore remis, depuis il essaye de mettre en garde ses amis. Mais cette épidémie a montré à quel point la bêtise humaine est un défaut majeur de notre espèce !

        Aimé par 1 personne

  6. Je savais que des jeunes pouvaient être touchés par la maladie, mais votre témoignage m’apprend que c’est pire que ce que je pensais…

    Aimé par 2 personnes

  7. Bonjour marie Christine j admire votre dévouement , vous qui aimez tant les sables d olone , je ne part pas non plus mais moi ç est à cause de mon âge en retraite depuis longtemps j aurai aimé partir en juillet mais tout est devenu tellement cher merci c’est toujours un plaisir de vous lire

    Aimé par 1 personne

  8. Bonjour Marie Christine je garde beaucoup de vos articles merci et toute mon admiration pour votre courage

    Aimé par 1 personne

  9. Bonne partance avec une dose d’insouciance régénérante.

    Aimé par 2 personnes

    • La voiture ne part pas ni moi non plus mais je peux toujours rêver à cet océan que je connais si bien et qui sera encore là l’année prochaine 🙂
      Profite bien de la Sardaigne.

      Aimé par 1 personne

      • Ceux qui lisent ton blog connaissent tes capacités à rêver
        et à contaminer (sourire)² par l’écrit et l’image.
        J’espère que ces temps privés d’océan
        seront peuplés de rêveries fertiles.
        [Je ne peux m’empêcher de penser
        avec ton non départ dont je suis désolé pour toi
        à cette phrase d’un journaliste de France Culture
        « La plupart des Roumains sont en vacances au bord de la mer »
        Lequel ignore certainement que
        cette année
        la plupart des Roumains sont en vacances dans leur logis habituel.
        Leur voiture, quand ils en ont, ne part pas vers la plage.]
        ((Suis en Calabre où est née mon épouse) Je n’ai jamais été en Sardaigne (il y a des points communs avec ici, notamment dans la langue) … peut être dans une autre vie
        où lorsque j’aurais une passerelle de continuité (autre que le désir de touriste) qui me reliera à cette île

        J'aime

      • Merci Luc pour ces mots 🙂
        Excuse moi d’avoir confondu la Calabre italienne et la Sardaigne, j’en suis désolée, sans doute un effet de la canicule qui me fait fondre le cerveau (hier 41degres et aujourd’hui 39) je dois avoir de la fièvre !

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.