To do list 79 : traîner sous le ciel

Photo Marie-Christine Grimard : lyon

.

  • Traîner sous un ciel de traîne pour être dans le vent
  • Baguenauder sur les rivages du Rhône puisque les pâturages se font rares en ville
  • Admirer sur le fleuve, le reflet les façades illuminées par le soleil couchant
  • Faire abstraction du murmure de la ville en focalisant sur les cris des mouettes
  • Aimer sa ville en souhaitant qu’elle reste à dimension humaine

16 réflexions sur “To do list 79 : traîner sous le ciel

  1. vrai que les paturages sont rares en ville
    mais le coeur des vieilles villes reste à dimension humaine

    Aimé par 2 personnes

  2. Cette ci a su garder cette dimension pour le moment, il lui faudra un peu d’espace vert ou pâturages sur les trottoirs si elle ne veut pas étouffer très rapidement, cependant !

    J'aime

  3. À Auch, la ville où j’habite désormais, tout est encore à dimension humaine. Le long du Gers, on peut se promener. La campagne est toute proche et quand nous avons envie d’une grande ville… Toulouse n’est pas loin. J’ai vécu dans de grandes villes (Bordeaux, Nantes), mais j’aime beaucoup maintenant vivre dans une petite cité.

    Aimé par 1 personne

  4. Superbe photo…j’habite une ville de taille moyenne et je suis situé à 10 minutes à pied de la campagne.. Bonne journée 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. C’est beau ! Oui, et souhaitons que nos villes restent à dimension humaine…

    Envoyé de mon iPhone

    >

    Aimé par 1 personne

  6. Quand le ciel se traîne, c’est que la grève n’est pas loin… photo mordorée sans modération ! 🙂

    J'aime

  7. C’est comme cela que j’aime les grandes villes
    sur de belles photos
    accompagnées de propositions mettant en avant la flânerie.
    ———————

    [Mais je suis incapable de m’en approcher sans y être contraint
    Et puis
    cette digestion progressive des petites* par les 6 ou 7 qui comptent en France
    et attirent les populations autour d’elles dans un rayon … d’une heure de TGV
    pour les toutes grandes occasions (fêtes, expo, spectacles, soldes)
    me rend triste pour elles ces villes moyennes (dont le coeur est accessible sans traverser des banlieues que je ne connais que trop bien.) ]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.