Phrases 32 : Mots sans prix

« Les oiseaux sont responsables de trois au moins des grandes malédictions qui pèsent sur l’homme.

Ils lui ont donné le désir de grimper aux arbres, celui de voler, celui de chanter… »

Boris Vian

*

Photo M. Christine Grimard

*

Bel oiseau, emporte-moi sur tes ailes, pour que je voie enfin le monde de plus haut, pour que je mesure le prix des jours qui passent et le goût du vent qui court.

Emporte-moi sous le vent, garde-moi contre ton cœur pour que sa chaleur me donne l’espoir de l’amour, que je comprenne que cette vie qui m’a été donnée est un cadeau sans prix et que je l’apprécie enfin avant que le sablier n’ait fini de se vider.

Apprends-moi le soleil et les nuages, apprends-moi le vertige et l’équilibre, apprends-moi la faim et la soif, apprends-moi la peur et le chagrin, pour que je comprenne le prix de ma vie, des jours de calme où la peur s’éloigne, des heures de rires où les larmes se tarissent, des minutes de plaisir où chaque seconde prend un goût de miel.

Publicités

12 réflexions sur “Phrases 32 : Mots sans prix

  1. Vue d’en haut le paysage quel qui soit détermine d’autres pensées …

    Aimé par 1 personne

  2. Belle photo de calme réverbéré… A taste of honey…

    Aimé par 1 personne

  3. Redescendre à ras de l’eau avec une telle prise de vue ne rend pas plus lourd, bien au contraire, car cette photo est une merveille, et les mots qui l’accompagnent lui font un très bel écrin.

    Aimé par 1 personne

  4. Un fils spirituel de Jonathan Livingston ce jeune goéland. 😊
    Le premier envol est toujours le plus sensationnel même pour les oiseaux qui ne connaissent pas le vertige du vide.

    Aimé par 1 personne

  5. Le canard glisse sur l’eau, comme mes pensées au fil du temps.

    Aimé par 1 personne

  6. Les oiseaux ont la bénédiction du ciel pour eux…Ce sont probablement eux qui ont suscité notre grand désir d’anges…! On peut vraiment les en remercier…! Et…ils comblent bien souvent nos manques et nos lacunes…Je n’imaginerais vraiment pas un monde sans oiseaux…desquels ont a effectivement beaucoup à apprendre…De plus, ils occupent l’espace de la Nature sans la détériorer…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s