Un été bleu outre-mer (12)

« Les choses vivantes sont toujours des souvenirs.

Nous sommes tous des souvenirs vivants de choses qui étaient belles. La vie est le souvenir le plus touchant du temps qui a produit ce monde. »

Les solidarités mystérieuses

Pascal Quignard

.

Photo M. Christine Grimard

.

Se sentir aussi vivant

Que ce chien courant

Libre sous le vent

Pour débusquer les goélands

.

Photo M. Christine Grimard

.

Se sentir planer

Comme cet oiseau si léger

Au cœur de l’été

Tout à son plaisir de voler

.

Photo m. Christine grimard

.

Se forger des souvenirs

Aussi beau que ses désirs

Et ne garder que le plaisir

De partager sa joie de vivre

.

Publicités

To Do List 16 : Garder l’espoir 

 

photo M. Christine Grimard

 

  • Se dire que les hommes de bonne volonté ont raison de croire en la beauté du monde.
  • Se persuader que l’amour est la seule réponse à la barbarie.
  • Se concentrer sur l’oiseau qui passe et oublier un instant les serpents tapis dans le fossé.
  • Ne pas se décourager devant l’horreur, focaliser sur la lumière qui brille dans les yeux des enfants.

Phrases 32 : Mots sans prix

« Les oiseaux sont responsables de trois au moins des grandes malédictions qui pèsent sur l’homme.

Ils lui ont donné le désir de grimper aux arbres, celui de voler, celui de chanter… »

Boris Vian

*

Photo M. Christine Grimard

*

Bel oiseau, emporte-moi sur tes ailes, pour que je voie enfin le monde de plus haut, pour que je mesure le prix des jours qui passent et le goût du vent qui court.

Emporte-moi sous le vent, garde-moi contre ton cœur pour que sa chaleur me donne l’espoir de l’amour, que je comprenne que cette vie qui m’a été donnée est un cadeau sans prix et que je l’apprécie enfin avant que le sablier n’ait fini de se vider.

Apprends-moi le soleil et les nuages, apprends-moi le vertige et l’équilibre, apprends-moi la faim et la soif, apprends-moi la peur et le chagrin, pour que je comprenne le prix de ma vie, des jours de calme où la peur s’éloigne, des heures de rires où les larmes se tarissent, des minutes de plaisir où chaque seconde prend un goût de miel.