Poème : A tire d’ailes

Photo d’auteur inconnu

*

Juste au bord

De la nuit

Sans remords

Et sans bruit

Ton âme s’endort

*

Juste au bord

De la vie

De minuit à l’aurore

L’espoir revit

*

À tire d’ailes 

Ton âme s’envole

Vers l’irréel 

*

Elle est si belle 

Cette luciole 

Qui étincelle 

*

Juste au bord 

De la nuit

Sans effort

Tu t’enfuis 

*

 Juste au bord

De la nuit

Sans remords

Et sans bruit

Ton âme s’envole

*

Publicités

10 réflexions sur “Poème : A tire d’ailes

  1. On tire des bords dans la nuit et à la mer : les vagues sont des rêves…

    J'aime

  2. J’aime bien la légèreté des vers …

    J'aime

  3. Je préfère les photos de Marie-Christine, plus naturelles et moins sophistiquées, elles me font davantage rêver.
    Merci pour le poème, oui, quand le soir arrive, l’âme palpite et redevient libre de naviguer parmi les songes.

    J'aime

  4. texte avec un bel effet « tournoyant »…cela fait du bien de ressentir des ailes autour de soi…

    J'aime

  5. Léger, doux, au bord du vertige.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.