Haïku 49 : Grandes marées

iphone chris 028

Photo M. Christine Grimard

 

L’océan écume

En projetant sur les dunes

Ses vagues qui fument

 

Publicités

11 réflexions sur “Haïku 49 : Grandes marées

  1. Décidément la « Mère » est votre substantifique Moelle …!!! RIP…Rabelais …!!!

    J'aime

  2. La vague sans cesse se relève du malaise vagal.

    J'aime

  3. L homme tremble
    Puissance démesurée
    La marée nous fait courber l échine

    J'aime

  4. sur la voie
    de
    ce baiser cannibale

    J'aime

  5. Magnificence de l’Océan, qui brasse à la fois le bleu de la sérénité, avec le vert des tempêtes funestes, tout en nous jetant à la figure des bouillonnements de dentelles d’eau blanche.
    C’est le jour de la Grande Marée, où le chant des sirènes a changé de registre, où le temps n’est plus le même.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s