Journal 2 : Marche arrière

  • Mercredi 7 janvier :

Attentat au siège de Charlie Hebdo

Dix personnes dont Cinq dessinateurs lâchement assassinés

L’horreur et la barbarie envahissent nos vies.

Dans l’agenda la phrase du jour est :

« Dans la vengeance, le plus qui puisse arriver est de nous rendre égaux à nos ennemis, tandis que dans le pardon, nous montrons plus de sagesse et d’intelligence. » Alpeh Paulo Coelho

  • Jeudi 8 janvier:

La France sidérée est recueillie devant la barbarie.

Une minute de silence partagée à midi pile.

Le Glas de Notre-Dame de Paris retentit.

La Tour Eiffel s’éteint à vingt heure.

Symboles d’un pays en état de choc.

*

  • Vendredi  9 Janvier:

Chasse à l’homme et prises d’otages.

Le sang des fous et le sang des innocents mêlés en un bain d’horreur.

La barbarie gagnera-t-elle ?

*

  • Samedi 10 janvier:

Le calme après la tempête ?

Des marches pour la liberté et pour la paix s’organisent spontanément dans tout le pays.

La phrase du jour sur l’agenda :  » Quand quelqu’un trouve son chemin, il ne peut avoir peur. Il doit avoir assez de courage pour faire des faux pas.  » Brida de Paulo Coelho

*

  • Dimanche 11 janvier:

Dans la France entière, les gens convergent et se retrouvent pour marcher pour la liberté d’expression, et contre la montée de la violence. Ils avancent malgré les menaces pour ne pas oublier que la Paix est la seule solution.

Jour de tolérance, et d’union.

Peu importent les dissonances.

Les hommes veulent croire en leur liberté.

*

  • Lundi 12 janvier:

Le jour d’après, tout reste à construire.

Saurons-nous panser les plaies et rebâtir sur les cendres tâchées de sang ?

On dit pourtant que les cendres sont le meilleur terreau.

*

  • Mardi 13 Janvier:

La vie est repartie dans le pays.

Débute le temps des obsèques et du souvenir.

Il restera dans les mémoires comme un énorme gâchis.

*

  • Mercredi 14 janvier:

Le soleil éclaire ce matin et me donne des envies de printemps.

Là-bas, la haine gronde devant un dessin teinté de vert.

Les gens font des heures de queue pour obtenir un « Charlie ».

Obsèques de Cabu à Chalon-en-champagne.

*

  • Jeudi  15  janvier:

Obsèques de Charb en une grand-messe cérémonie laïque, hommage et amitiés.

La citation du jour : « Il faut toujours savoir quand finit une étape de la vie. Si tu persistes à y demeurer plus que nécessaire, tu perds la joie et le sens du temps qui reste. Et tu risques d’être rappelé à l’ordre par Dieu. » La cinquième montagne de Paulo Coelho.

*

  • Vendredi 16 janvier:

Obsèques d’Honoré.

Pluies en cataractes.

Les terroristes ne trouvent pas de lieu de sépultures.

Certains errent dans la vie et dans la mort sans jamais trouver la paix.

La phrase du jour : « Victoires et défaites font partie de la vie de tout le monde, sauf des lâches, puisque ceux-là ne perdent ni ne gagnent jamais. » Le démon et Mademoiselle Prym de paulo Coelho

*

Relire ces pages, trois semaines plus tard, avec le recul, loin du choc initial et des polémiques qui ont suivi, permet de poser la réflexion. Chacun garde ses propres souvenirs, mêlés à sa propre vie, et en tirera ses propres leçons. Les citations pré-imprimées sur cet agenda, donnent un éclairage supplémentaire, même si elles sont semées par le hasard. Les coïncidences en sont-elles vraiment, ou nous aident-elles simplement à ouvrir la route en suivant les signes semés pour nous ?

NOEL 2013 124

Photo M. Christine Grimard

 

8 réflexions sur “Journal 2 : Marche arrière

  1. Un journal personnel est sans doute mieux qu’un journal collectif, même si le premier a besoin du second.

    J'aime

  2. belle mise en mots de nos ressentis

    Aimé par 1 personne

    • Souvent le recul donne un éclairage tamisé aux évènements, et nous aide à les ranger à leur juste place.
      Les commémorations de la libération des camps d’extermination nazis en est un exemple criant.
      Les écrire nous préserve de l’oubli.

      J'aime

  3. Rappel qui pique (pour le texte)

    (pour l’image qui lui colle bien)
    Le bout de grillage dans un coin du ciel
    et cette trace blanche (et droite comme l’idée fixe)
    qui le déchire … un peu.

    Aimé par 1 personne

  4. Pour ma part,je ne tendrai pas l’autre joue …!!!

    Aimé par 1 personne

    • Ne pas attiser la haine, mais imposer le respect par sa dignité et son humanité éclatante. Faire reculer la barbarie par l’éducation, rappeler que le principe fondamental du respect de la vie humaine prévaut sur toutes les différences et toutes les ambitions. Si ces évidences retrouvaient leur place dans le cœur des hommes, personne n’aurait plus jamais besoin de tendre l’autre joue 🙂

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.