To Do List 24 : Fleurs de mémoire

iphone-oct-345

Photo M.Christine Grimard

 

  • Choisir les  fleurs les plus colorées pour celle qui me manque tant.
  • Décider de ne garder que le souvenir des jours heureux.
  • Se projeter vers l’avenir malgré les ornières qui jonchent la route.
  • Apprécier la beauté de ce cimetière couvert de fleurs frissonnant sous ce pâle soleil d’octobre.

 

Phrases 42 : Mots en passant

«Le souvenir est une voix brisée,

On l’entend mal, même si on se penche.

Et pourtant on écoute, et si longtemps

Que parfois la vie passe.

Et que la mort

Déjà dit non à toute métaphore.»

Yves Bonnefoy

*

IMG_5688

Photo M. Christine Grimard

 

  • Garde de ton passé le meilleur, oublie l’amertume des regrets et l’acidité des remords, tu ne construiras pas ta vie sur les ruines de ce qui aurait pu être, regarde devant toi la vie qui brille sous le soleil du jour qui se lève et avance vers sa lumière sans te retourner.
  • Souviens-toi du parfum des roses de juin, de la caresse du vent dans tes cheveux, de la chaleur de tes étés, pave ton chemin de tes meilleurs souvenirs, puise ta force dans l’amour donné, mais ne reste pas là à savourer les bons moments passés, avance vers ton avenir où il y a encore tant à découvrir.
  • N’oublie pas le plaisir des rencontres ni le parfum des baisers, les regards croisés et les sourires échangés, la danse du soleil dans les marais et l’éclat de l’aurore sur les genêts, la caresse du vent dans ta crinière ; n’oublie pas les douceurs de ta vie, profites-en pendant que tu la tiens !

Photo du jour : Manque

AOUT 2 2015 310

Photo M. Christine Grimard

*

Chercher une photo pour illustrer un texte.

Tomber en arrêt devant ce souvenir.

Un photo si banale et pourtant si chargée d’émotions.

Se souvenir des journées d’été où le seul travail est de découvrir la vie qui va, la vie qui vibre.

Rester en arrêt devant  l’oiseau goûtant les grappes encore vertes.

Admirer les fleurs sauvages et les mouettes friponnes.

Se laisser guider par son vélo sans lui demander où il vous entraîne.

Se laisser porter par le vent sur les chemins de traverse.

Se laisser griser par le soleil jouant dans les pins.

Se laisser bercer par le bruit du ressac.

Se laisser aimer par le soir qui vient.

Se laisser vivre.

Encore.

Enfin.

*

 

Phrases 24 : Mots mémoriaux 

« La reconnaissance est la mémoire du cœur. » Hans Christian Andersen 

photo M.Christine Grimard

  • Jour où les souvenirs affleurent au bord du cœur, là où le manque serre, là où les sourires de l’enfance ont disparu après un dernier signe de la main, là où le sourire d’une jeune femme brune en robe Vichy mauve, à qui je ressemblais, s’est évanoui dans la brume du temps, là où la mémoire s’est noyée dans un torrent de larmes.
  • Jour de mémoire, où chacune des fleurs déposées est un cœur qui s’ouvre dans la lumière des souvenirs, où les mots murmurés sont encore ceux que l’amour portait, quand les bras se tendaient et les mains se serraient, quand les regards savaient ceux que les lèvres taisaient. 
  • Jour de manque, où l’air glacial cingle les joues, où les mains tremblent, où le cœur saigne, où la lumière de novembre tient ses promesses, et où la mémoire endeuillée se retourne un instant pour que  l’enfant du passé ne la voie pas pleurer. 

photo M.Christine grimard