Fête du travail : chômez !

Photo M. Christine Grimard

.

Fête du travail, journée fériée

Faite pour ne pas travailler

Feux d’artifice à déguster

Pour les rêveurs et les désœuvrés

Fêtons le temps libre retrouvé

Et soyons heureux sans arrière pensée

De ne rien faire et de rêvasser

.

Célébrons le travail abandonné

Pour ceux qui en ont et ceux qui l’ont oublié

Savourons ce jour sans contraintes ni corvées

Remercions les législateurs zélés

Qui l’ont encadré

Et se sont concertés

Pour en réduire la pénibilité

.

Fêtons ce jour chômé

Dégusté en liberté

Il fait trop beau pour s’agiter

Profitons de ces prémices d’été

Pour offrir quelques brins de muguet

Dans les nous allons nous promener

Pour ne rien faire du tout et rêver !

Publicités

Journal : premier mai 

« Voici le mois de mai 

Où les fleurs volent au vent 

Où les fleurs volent au vent si jolie mignonne

Où les fleurs volent au vent si mignonnement »


Le joli mois de mai se cache cette année, il garde son manteau d’hiver. 

Le muguet en est tout transi, et moi aussi.

Peu importe le froid ou les échéances inquiétantes, que ce jour soit un jour de paix pour chacun de vous.

Chassons la grisaille de notre ciel et de nos cœurs.

Hier la tulipe, toute ébouriffée, riait dans le vent.

Je vous offre son sourire .

Beau premier mai à tous 

Photo mcgrimard

Journal : premier mai 

« Le mois de mai 

De l’année 

Décide la destinée. »

Proverbe 

 

photo m.ch.grimard

 
Entre deux averses, j’ai cherché en vain dans mon jardin, les clochettes du muguet. 

Chaque année, il revient en changeant de place, sous le bouquet de bouleaux où je l’ai installé il y a presque trente ans. Il navigue selon son humeur un peu plus à droite ou un peu plus à gauche. Cette année les clochettes ne sont pas prêtes, hier matin il a gelé. Peut-être attendent-elles un peu plus de chaleur pour ouvrir leurs corolles. 

Déçue, je me demandais ce que je pourrai vous offrir pour fêter ce premier mai, lorsque une pluie d’orage s’est abattue sur nous. Le soleil en fut tout surpris et ne lâcha pas prise. La pluie redoubla d’effort mais il s’accrocha à sa bonne humeur !

J’assistais en souriant à ce duel dont personne ne finirait vainqueur, quand le ciel éclata de rire en un magnifique arc-en-ciel double. 

Je n’eus que le temps d’attraper mon i phone pour en garder ce souvenir et pouvoir vous offrir ce sourire multicolore. 

Alors tant pis pour le muguet cette année, pas de clochettes blanches mais toutes les couleurs de l’arc-en-ciel…

Bon mois de mai à tous.

Puisqu’il décide du reste de l’année, selon le proverbe, à nous d’en faire une succession de beaux jours !