Calendrier de l’avent : jour 22

« On a calculé que les fêtes de Noël provoquent chaque année la mort de dix mille fois plus de jeunes sapins en bonne santé que ne le font tous les incendies de forêt du mois d’août. »

François Cavanna

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

On les croise partout

Ils sont l’emblème des fêtes de fin d’année

De New-York à Tokyo

Ils s’enguirlandent et scintillent

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Il y en a pour tous les goûts

Et de toutes les couleurs

Du plus sophistiqué

Au plus simple

.

Photo Marie-Christine grimard

.

Alliant tradition et modernité

Ils font l’unanimité

Autour de leurs branches

La famille se réunit

Quelque soit leur couleur

La joie autour d’eux n’a pas de prix.

.

Photo Marie-Christine grimard

.

❄️❄️❄️

Calendrier de l’avent : chaque jour de décembre, un cadeau derrière la porte. Un geste d’amitié pour celle ou celui qui vient sur cette page, et me donne la joie de lui offrir mes mots.

À demain

Chris

❄️❄️❄️

Calendrier de l’avent : jour 16

« Il y a des fées, des fées partout. Je ne serais pas étonnée d’en rencontrer qui seraient en train d’apporter des bûches de sapin dans l’antichambre, de mettre des guirlandes autour des poignées des portes et au-dessus des fenêtres. »

Katherine Mansfield

Photo Marie-Christine Grimard

.

Lyon le 15 décembre 2019: le grand hôtel Dieu

.

Où que notre chemin nous porte dans la ville, on croise des sapins magnifiquement vêtus.

Ils rivalisent de boules rutilantes, de branches bien droites et de cadeaux enrubannés de soie.

C’est très beau, et j’admire à la fois l’esprit de fête que cela sème dans tous les quartiers de la ville, et le travail de ceux qui ont installé ce décor féerique durant de nombreuses heures.

Distribuer un peu de paillettes autour de soi, c’est semer des graines de sourire.

L’intention est bonne et le résultat à la hauteur des cimes de sapins.

Pourtant, l’on croise ici et là, des hommes et des femmes qui ne seront pas à la fête, ceux qui seront de garde ce jour-là pour assurer la sécurité ou la santé des autres, ceux que la société a laissé sur le chemin, ceux qui n’ont plus les moyens ou l’envie de partager un repas de fête.

On y pense, puis on oublie, on donne un peu d’argent ou un peu de temps à telle ou telle association qui aide les « sans abris », on arrondit à l’euro supérieur pour reverser les centimes ici ou là, en achetant ses cadeaux de noël.

Mais au fond, que peut-on faire pour que cela change ?

Je ne sais pas.

Travailler dur pour protéger les siens le plus longtemps possible de ces revers de vie. Prier le ciel qu’il nous préserve du malheur et de la faim. Aimer du plus profond de nos cœurs et le dire pendant qu’il est encore temps. Et partager le plaisir d’être ensemble autant que l’on peut avec ceux qui nous entourent.

C’est sans doute ça la fête. Et si elle s’habille de sapins enguirlandés qui font briller les cœurs des enfants et des plus grands, c’est un plus !

.

.

❄️❄️❄️

Calendrier de l’avent : chaque jour de décembre, un cadeau derrière la porte. Un geste d’amitié pour celle ou celui qui vient sur cette page, et me donne la joie de lui offrir mes mots.

À demain

Chris

❄️❄️❄️