Phrases : Survoler sa vie ou l’inventer.

« Est-il possible que toute l’histoire de l’univers ait été mal comprise ?

Est-il possible qu’en dépit de toutes les inventions et de tous les progrès, qu’en dépit de la civilisation, de la religion, de la philosophie,

on en soit resté à la surface de la vie ?

Les cahiers de Malte Laurids Brigge
Rainer Maria Rilke
*

Photo M.Christine Grimard

***

  • Mon enfant, survole ta vie, caresse la crête des vagues juste assez haut pour garder ta liberté, juste assez bas pour sentir le danger siffler à tes oreilles et déguster la bruine salée qui les coiffe.
  • La vie n’est-elle que l’image qu’elle nous renvoie ? D’elle je ne veux me souvenir que de l’étincelle dans le regard de l’autre, que la couleur de sa peau, que la douceur des battements de son cœur, que du parfum de l’océan sous le vent.
  • Les errances qui sont les nôtres depuis des milliers d’années ne sont-elles que le brouillon d’un grand roman qu’une main inconnue écrirait dans un univers parallèle, jetant les pages raturées dans le vent sidéral ?
  • Ferme les yeux et souviens-toi de toi, avant que tes cellules n’éclosent, avant que ton sang ne bouillonne dans tes veines, avant que l’air ne brûle tes poumons, souviens-toi de la légèreté de tes plumes dans le vent, souviens-toi de ta liberté éthérée.
  • Tu as choisi de naître sur cette terre, que ta vie soit réelle ou inventée, remplis la de la joie d’exister, ne te contente pas de la survoler, profite de chaque jour pendant que tu respires, déguste chaque seconde, fais en sorte de vivre chaque jour, au moins un instant de plaisir.
Publicités