Haïku 172 : La vie en gris

Photo M.Christine Grimard

 

Entre pluie et neige

La vie coule des jours gris

Entre rires et larmes

Publicités

Nostalgie d’automne (8) : la pluie pour seul (bleu) horizon 

« C’est de l’intérieur de soi que vient la défaite. Dans le monde extérieur il n’y a pas de défaite.

La nature, le ciel, la nuit, la pluie, les vents ne sont qu’un long triomphe aveugle. »

Pascal Quignard

*

.

Photo m. Christine Grimard

.

Novembre dévoile son véritable caractère, humide et dissuasif.

Le ciel s’habille de gouttes de grisaille, à l’unisson des cérémonies du souvenir de la souffrance des hommes. La guerre laisse son empreinte de larmes et de sang sur les pays qu’elle traverse, chaque famille est en deuil de l’un de ses enfants. Et cent ans après, on compte les jours les séparant de la fin de leur calvaire. On réalise qu’ils avaient encore un an à souffrir, ces jeunes ayant l’âge de mes enfants, au fond de ce bourbier dégoulinant de terreur, sous cette pluie de novembre, en attendant le pire…

Il est peut-être plus facile de se souvenir de l’horreur dans le froid, de cette armée de jeunes visages alignés derrière chaque croix, vêtus de bleu horizon. Autant de regards perdus dans la brume des champs de bataille, autant de vies brisées avant que d’être vécues.

Le ciel s’habille de larmes pour nous rappeler que la guerre est toujours une défaite, celle de l’humanité face à ses démons.

L’horizon n’a de bleu que le nom.

Un vrai temps de Novembre.

Photo du jour : Pluie de rentrée 

« La cachette fut terminée aux premières heures de l’aube. C’était une aube mauvaise de septembre, mouillée de pluie : les pains flottaient dans le brouillard, le regard n’arrivait pas jusqu’au ciel. »Education europeenne – Romain Gary

Photo m.christine Grimard

.

Il est Temps de rentrer 

Entre soirée et matinée 

L’air a chuté de vingt degrés 

Chacun dans sa case est rentré 

Des escargots aux araignées 

L’été brûlant est achevé  

Autant reprendre et s’adapter 

Au spleen, au frais et aux corvées 

Au sombre, au gris et au mouillé

En septembre on est entré 

Contre l’été on a troqué 

Un vrai Temps de rentrée 

Un été en bandoulière (27)

« Associe-toi à ceux qui disent : Même si tout va bien, nous devons aller plus loin.

Parce qu’ils savent qu’il faut toujours aller au-delà des horizons connus. »

Paulo Coelho

Le manuscrit retrouvé

*

Photo m.ch.grimard

*

Lorsqu’on aperçoit l’île de Ré

L’horizon semble se rapprocher

Inutile de s’illusionner

La pluie est annoncée

L’air, d’eau est chargé

Demain, les nuages auront gagné

Un arrosage gratuit est programmé

Pas la peine de se lamenter

On pourra faire des cannelés

Et tous ensemble les déguster !

*

To Do List 39 : averse à verse 

Photo Mch grimard

  • Admettre que la pluie est un artiste qui a bien du talent.
  • Rêver que l’on m’offre des perles de pluie venues de pays où il ne pleut pas.
  • Se souvenir que l’eau liquide est un trésor sans égal dont il faut apprécier la présence sur notre terre.
  • Avoir brusquement envie de bonbons à la violette saupoudrés de sucre cristal.
  • Se dire que la gourmandise n’est pas un vilain défaut mais plutôt une autre forme de curiosité intellectuelle.