Photo du jour : bonté-beauté

« La confiance, c’est la bonté des autres qui me la donne, ainsi que la beauté de la nature. »

Christian Bobin

Photo M Christine Grimard

.

La nature a bien des bontés

Pour nous

Elle offre toutes les beautés

Partout

.

Et nous qu’en savons-nous ?

Et nous qu’en voyons-nous ?

.

La nature est si généreuse

Avec nous

Elle offre une vie si précieuse

À tous

.

Et nous qu’en faisons-nous ?

Et nous que lui donnons-nous ?

Minute papillon (1) : Poser ses Mots sur le Monde

Principe de cette nouvelle rubrique « Minute papillon » :

  • prendre une minute pour se retourner sur une idée puis décider de la suivre
  • une minute.
  • Pas plus !
  • Top Chrono

*

« Il y a dans la nature les fragments d’un alphabet ancien,

des morceaux de lettres capitales, des ruisselets d’italiques,

des grands espacements bleus de silence.

Et parfois, par on ne sait quelle grâce, plusieurs lettres s’assemblent,

des mots apparaissent avec ce qu’il faut entre eux de silence respirant,

une phrase est tracée. »

Christian Bobin

*

img_8384

Photo M. Christine Grimard

*

Les mots coulent dans nos veines depuis la nuit des temps, la vie les a inscrits dans nos gênes à l’encre bleue nuit.

Un filament tissé de résidus d’étoiles s’enroule au cœur de nos cellules en une spirale éternelle, si l’on est attentif, on le voit briller au fond de notre regard.

Le temps n’a pas de prise sur nous puisque nos molécules nous survivront.

La poussière de nos os nourrira les fleurs de la forêt et nous reviendrons pour les admirer lorsque le cycle des saisons aura disparu.

Sur la surface de l’océan, scintille la multitude des âmes envolées, dansant légères dans la brise marine sans contrainte ni but, enfin libres.

Dans cet univers, la vie a pris tant de formes inscrites en double hélice en lettres de carbone, qu’une éternité ne suffirait pas à en explorer la diversité.

L’étendue de mon ignorance remplirait un gouffre sans fond, mais la partie infime que j’ai aperçue de cette vie, est une merveille absolue .

La vie court dans mes veines, mais où est le support de ma pensée ?

J’ai nourri mon âme d’amour, d’émerveillements et de poésie, ainsi elle sera plus légère pour s’envoler.

Parfois, durant une minute, il est bon de se taire, d’oublier les mots et de s’asseoir en silence pour admirer « ces grands espacements bleus de silence ».

*

Clichés 94 : Chercher l’espoir

“L’espoir des hommes, c’est leur raison de vivre et de mourir.”
André Malraux

*

Parfois je me demande où trouver encore un peu d’espoir dans ce monde.

Parfois seulement…

Alors je cherche

*

 

aout-2016-1701

Photo M.Christine Grimard

*

Espoir dans le ciel et dans son créateur ?

*

 

aout-2016-1845

Photo M.Christine Grimard

*

Espoir en l’ingéniosité des hommes ?

*

aout-2016-902

Photo M. Christine Grimard

 

*

Espoir en la lumière, force de la nature ?

*

 

aout-2016-2636

Photo M. Ch Grimard

*

Espoir en la beauté du monde et la ronde des saisons?

Espoir que  la Nature sache nous survivre ?

*

 

 

aout-2016-285

Photo M.Christine Grimard

*

Espoir que les animaux cessent de souffrir de notre présence ?

*

aout-2016-805

Photo M.Ch. grimard

*

Espoir que les êtres libres, gardent leur liberté ?

*

aout-2016-1763

*

Espoir que nos enfants vivent et fassent mieux que nous ?

*

“Si l’idée n’est pas à priori absurde, elle est sans espoir.”
Albert Einstein

Photo du jour : réalité non augmentée. 

 

photo m.christine Grimard

 
On est entré dans le monde de la réalité augmentée. 

Et les hommes sont passés du statut de nomades, chasseur-pêcheur-cueilleur, à celui de sédentaire, cultivateur-éleveur puis penseur-inventeur. Et les ennuis ont commencé…

Comment ne pas avoir envie de se sédentariser et de rester rêver devant ce spectacle magnifique ?

Ma réalité est déjà immense, toute vêtue de bleue. 

En quoi aurait-elle besoin d’être « augmentée » ?

Clichés 47 : Dans les marais (2)

Un chemin cyclable entre terre et ciel

AOUT 2 2015 178

Photo M. Christine Grimard

où la biodiversité n’est pas un simple concept

 

AOUT 2 2015 316

Photo M. Christine Grimard

où l’imagination de la nature n’a pas de limite

 

mcg 884

Photo M. Christine Grimard

 

 

Pour gagner les faveurs du soleil …

AOUT 2 2015 303

Photo M. Christine Grimard

 

 

Parfois colonisatrices venues des jardins des hommes…

 

AOUT 2 2015 267

Photo M. Christine Grimard

parfois sauvages échevelées …

 

AOUT 2 2015 088

Photo M. Christine Grimard

ou barbues…

 

AOUT 2 2015 096

Photo M. Christine Grimard

 

Toutes devront apprendre à survivre à la marée montante…

 

Photo M. Christine Grimard

 

Au sel et au vent !

Photo M. Christine Grimard

Vases Communicants : Haïku-dialogue

Je remercie et reçois avec joie sur cette page, Marlen Sauvage dont j’ai découvert le blog cette année en appréciant l’originalité de la saga qu’elle publie depuis janvier dernier, «Des poissons et des femmes», et qui m’a proposé de partager avec elle ce plaisir de l’échange des mots, ce qui sera la première fois pour moi ici. Ce plaisir est double puisqu’elle m’a demandé de choisir deux de mes clichés pour ponctuer son texte.

Elle me fait l’honneur de me recevoir sur son blog : « Les Ateliers du Déluge »

Le thème choisi était pour nous, un dialogue à propos de la Nature par Haïku interposés.

Je souhaite à tous, une navigation agréable entre les lignes et les textes de ce mois-ci.

 

Voici le Texte de Marlen Sauvage :

 

Haiku 7

Photo M. Christine Grimard

Au passage à gué

L’ail des ours en abondance

La pensée chemine

*

Lichen blanc un nid

Les oiseaux migrent ailleurs

L’œuf est en suspens

*

Sur le fruit une ombre

Celle de la feuille du melon

Sauterelle en paix

*

Comme je m’approche

Il crie de son cri grinçant

Mais je suis joyeuse

*

Fichées droit en terre

De châtaigniers et de chênes

Protestent encore

*

Ô esprit blessé

A l’ombre du cognassier

Je n’ai qu’à me taire

*

J’ai puisé ma force

A la mousse d’un cœur de pierre

Un cairn à l’amour

*

Devant la colline

Seule plus que solitaire

Un autre jour point

Haiku 10

Photo M. Christine Grimard

 

88x31
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

 Vous pourrez découvrir si vous le souhaitez mon texte, sur son blog, « Les Ateliers du déluge »

 

« Tiers Livre (http://www.tierslivre.net/) et Scriptopolis (http://www.scriptopolis.fr/) sont à l’initiative d’un projet de vases communicants : le premier vendredi du mois, chacun écrit sur le blog d’un autre, à charge à chacun de préparer les mariages, les échanges, les invitations. Circulation horizontale pour produire des liens autrement…

Ne pas écrire pour, mais écrire chez l’autre. »

Le blog : Le rendez-vous des vases communicants centralise la liste des échanges.

La liste des Vases communicants du mois de décembre 2014 est accessible .