Variations et vibrations : souvenirs de jardin

« Il n’y a sur cette terre que des commencements. »

Madame de Staël

Photo Marie-Christine grimard

.

Chaque année, l’arbre de Judée éclairait le jardin d’une brasée de pétales cyclamen.

Je l’ai laissé derrière moi, j’espère que cette année il émerveille la jeune famille qui vit désormais dans notre ancienne maison.

Au fur et à mesure, avec le décompte des jours le jardin tout entier leur offrira sa joie de faire exploser ses couleurs.

Tout ce que j’ai planté et que je vous ai montré ici, devrait leur faire un écrin de parfums et de joie. Enfin, je l’espère…

Ici tout reste à faire.

J’espère que la vie me donnera le temps de voir pousser ce nouveau jardin. Cette année, il faudra être patient et avoir beaucoup d’imagination…

Peu importe, faire le tour d’un jardin est toujours un plaisir, et lorsqu’on ne peut trouver graines et plans, la moindre pâquerette est une source de joie !