Clichés 76 : Prague (5)

“On photographie les objets pour les chasser de son esprit.”
Franz Kafka

*

12672102_957541661020115_7031592537605837926_o

Photo M.Christine Grimard

 

Jan Palach, né le 11 août 1948 et mort le 19 janvier 1969, était étudiant à la Faculté des lettres de l’Université Charles de Prague en Histoire tchécoslovaque. Il s’est immolé par le feu le 16 janvier 1969 sur la place Venceslas à Prague. Par son acte choquant, il a voulu faire prendre conscience aux Tchécoslovaques qu’ils devenaient indifférents six mois après l’occupation russe de la Tchécoslovaquie, envahie en août 1968. Son acte a eu un grand retentissement en Tchécoslovaquie et dans l’Europe entière.

 

11696563_958488164258798_394028549515370300_o

Photo M. Christine Grimard

*

Ce monument très impressionnant situé sur les rives de la Vltava plonge des passants dans le silence et l’émotion

*

DSC_0797

Photo M.Christine Grimard

*

Violence du feu et des armes qui broient les hommes

*

DSC_0803

Photo M.Christine Grimard

*

Une plaque et une gerbe célébrant simplement sa jeune vie disparue

*

DSC_0801

Photo M.Christine Grimard

*

Combien faut-il de vies disparues pour bâtir une nation ?

Pourquoi faut-il tant de souffrances pour écrire l’histoire d’une société humaine ?

Combien de vie sacrifiées dans le monde pour la liberté ?

*

DSC_0817

Photo M.Christine Grimard

*

Mais à quelques pas de ce lieu terrifiant, la jeunesse de Prague comme toutes celles du monde d’aujourd’hui, pense au soleil et à l’amour

*

DSC_0798

Photo M.Christine Grimard

*

Comme sur les rives de la Seine, au pont des Arts, des cadenas symbolisant l’amour ont été accrochés aux grilles du parapet.

(comme si l’amour était une prison gardée par un cadenas…!)

*

 

12474025_960118567429091_7752532283600161583_o

Photo M. Christine Grimard

*

Ces jeunes ont encore beaucoup à apprendre : L’amour n’est-il pas une liberté choisie et partagée ?

*

DSC_0827

Photo M.Christine Grimard

*

Enfin, je souhaite de beaux jours ensoleillés et nombreux à Nina et Julva, qui j’espère, auront le temps de profiter de leur vie…

*

–> A suivre <–

Publicités