Un été bleu horizon (4)

« Un nuage ne sait pas pourquoi il se déplace justement dans telle direction et à telle vitesse, Il ressent une impulsion… C’est la place où il doit aller maintenant. Mais le ciel connaît les raisons et les modèles derrière tous les nuages, et tu les connaîtras aussi, lorsque tu t’élèveras assez haut pour voir au-delà des horizons. »

Le Messie récalcitrant, Illusions,

Richard Bach

Photo Marie-Christine Grimard

.

Être en vacances

Poser mes valises

Déposer le fardeau

Ne rien faire

Mais le faire bien

Rester là en silence

Le nez au vent

Regarder passer les nuages

Décider de la direction

À suivre

Ou à éviter

Attendre à la croisée des chemins

Que le vent me porte

Vers cet ailleurs

Où le sable est plus doux

Faire un pas de côté

Choisir de sortir

Des sentiers battus

En toute liberté

.

Photo Marie-Christine Grimard

Un été en bandoulière (27)

« Associe-toi à ceux qui disent : Même si tout va bien, nous devons aller plus loin.

Parce qu’ils savent qu’il faut toujours aller au-delà des horizons connus. »

Paulo Coelho

Le manuscrit retrouvé

*

Photo m.ch.grimard

*

Lorsqu’on aperçoit l’île de Ré

L’horizon semble se rapprocher

Inutile de s’illusionner

La pluie est annoncée

L’air, d’eau est chargé

Demain, les nuages auront gagné

Un arrosage gratuit est programmé

Pas la peine de se lamenter

On pourra faire des cannelés

Et tous ensemble les déguster !

*

Journal : Tout droit vers l’horizon…

« On ne résout pas les problèmes avec les modes de pensée qui les ont engendrés. » Albert Einstein 

Photo mcgrimard



Souhaitons-nous à tous de la chance, du courage, de la patience et de l’espoir, car sans espérance point de renouveau.

Il est temps de regarder vers un nouvel horizon tous ensemble et d’unir nos bonnes volontés.

Les nuages se dissiperont si l’on vole plus vite qu’eux.

Le chemin, c’est tout droit par là…

Phrases : Mots libérés 

« Sur toutes les pages lues

Sur toutes les pages blanches

Pierre sang papier ou cendre

J’écris ton nom

Liberté « 

Paul Eluard

*

IMG_7564

Photo M. Christine Grimard

*

  • Marcher le nez en l’air, ne pas s’arrêter avant que le soleil ne disparaisse derrière la dune, se sentir libre et légère comme une plume de goéland flottant dans le vent du soir, et se fondre dans l’or roux de l’horizon.
  • Sans contrainte ni regret, j’avancerai vers l’horizon, oubliant tous les conseils, effaçant les mauvais choix, occultant les désirs stériles, sans m’arrêter jusqu’à l’ultime étoile, libre enfin, le sourire aux lèvres et les craintes envolées.
  • A l’heure où la brume encercle les vagues, j’attendrai que les nuages se fondent dans le décor pour chercher des yeux la première étoile en espérant que tu la regardes aussi par-delà l’horizon.