Poème : Préférences

« Il n’y a pas de honte à préférer le bonheur. »

Albert Camus

Photo M. Christine Grimard

*

Il n’y a pas de honte à aimer

La vie

Pas de honte à préférer la lumière

Aux ténèbres

Pas de honte à préférer les plaisirs

Aux larmes

Pas de honte à aimer marcher

Au soleil

En laissant glisser le miel de l’été

Sur sa peau

Pas de honte à goûter au nectar

De ce vin

Pas de honte à déguster l’amertume

De ce chocolat

Pas de honte à se laisser porter

Par ce violon

Pas de honte à laisser ses hanches onduler

Sur cette danse

Pas de honte à aimer la douceur

De l’amour

Pas de honte à goûter au miel

De ta peau

Pas de honte à chérir les mots

Des sages

Pas de honte à occulter les cris

De haine

Pas de honte à préférer avancer

Dans la lumière

Pour oublier qu’il y aura aussi

Des matins d’hiver

Pas de honte à préférer les plaisirs de la vie

Aux silences de la mort

*