Calendrier de l’avent : jour 16

« Il y a des fées, des fées partout. Je ne serais pas étonnée d’en rencontrer qui seraient en train d’apporter des bûches de sapin dans l’antichambre, de mettre des guirlandes autour des poignées des portes et au-dessus des fenêtres. »

Katherine Mansfield

Photo Marie-Christine Grimard

.

Lyon le 15 décembre 2019: le grand hôtel Dieu

.

Où que notre chemin nous porte dans la ville, on croise des sapins magnifiquement vêtus.

Ils rivalisent de boules rutilantes, de branches bien droites et de cadeaux enrubannés de soie.

C’est très beau, et j’admire à la fois l’esprit de fête que cela sème dans tous les quartiers de la ville, et le travail de ceux qui ont installé ce décor féerique durant de nombreuses heures.

Distribuer un peu de paillettes autour de soi, c’est semer des graines de sourire.

L’intention est bonne et le résultat à la hauteur des cimes de sapins.

Pourtant, l’on croise ici et là, des hommes et des femmes qui ne seront pas à la fête, ceux qui seront de garde ce jour-là pour assurer la sécurité ou la santé des autres, ceux que la société a laissé sur le chemin, ceux qui n’ont plus les moyens ou l’envie de partager un repas de fête.

On y pense, puis on oublie, on donne un peu d’argent ou un peu de temps à telle ou telle association qui aide les « sans abris », on arrondit à l’euro supérieur pour reverser les centimes ici ou là, en achetant ses cadeaux de noël.

Mais au fond, que peut-on faire pour que cela change ?

Je ne sais pas.

Travailler dur pour protéger les siens le plus longtemps possible de ces revers de vie. Prier le ciel qu’il nous préserve du malheur et de la faim. Aimer du plus profond de nos cœurs et le dire pendant qu’il est encore temps. Et partager le plaisir d’être ensemble autant que l’on peut avec ceux qui nous entourent.

C’est sans doute ça la fête. Et si elle s’habille de sapins enguirlandés qui font briller les cœurs des enfants et des plus grands, c’est un plus !

.

.

❄️❄️❄️

Calendrier de l’avent : chaque jour de décembre, un cadeau derrière la porte. Un geste d’amitié pour celle ou celui qui vient sur cette page, et me donne la joie de lui offrir mes mots.

À demain

Chris

❄️❄️❄️

Photo du jour : Préparer la fête

Photo M. Christine Grimard

*

Recette des Sablés de Noël :

Avant de se lancer, rassembler patiemment tous les ingrédients.

Trouver des enfants impatients que le jour de Noël arrive.

Choisir une belle farine de froment et la tamiser pour éviter les grumeaux.

Se procurer des beaux œufs frais au jaune éclatant.

Mélanger soigneusement du sucre semoule blanc, et du sucre roux, les mélanges rendant la vie plus savoureuse.

Malaxer le  beurre ramolli à température ambiante avec le sucre.

Ajouter les œufs et deux cuillères à café de vanille des îles, pour un zeste d’exotisme.

Ne pas oublier la levure et une pincée de sel pour donner à votre pâte le goût de la vie.

Mettre la pâte obtenue au réfrigérateur au moins une heure pour lui apprendre la patience.

Préchauffer le four  et pour ne pas perdre de temps, étaler la pâte sur une surface légèrement farinée.

Laisser les enfants donner libre cours à leur imagination pour découper des formes évocatrices de Noël dans la pâte.

Ajouter des décorations, boules, paillettes de chocolat ou glaçage, dans la pure tradition de Noël.

Faire cuire à feu doux, bien expliquer au four qu’il doit éviter de griller vos sablés qui doivent rester moelleux à l’intérieur et légèrement dorés sur les bords.

Les sortir du four après six minutes de cuisson et attendre qu’ils soient froids pour se jeter dessus.

Essayer de ne pas tous les manger avant le jour de Noël…

*

(Ces sablés ont été confectionnés par ma fille que je remercie pour sa constance à nourrir notre gourmandise… toute l’année !)

PS: Bon Noël à tous les gourmands de la terre.

 

Photo du jour : Ville en fête 

« Celui qui n’a pas Noël dans le cœur ne le trouvera
jamais au pied d’un arbre. »
Roy Lemon Smith

*

photo m.christine Grimard

Lyon, rue de la république.

15 Décembre 2015

La ville s’habille pour la fête, dans les yeux des enfants brillent les promesses de cadeaux, dans le cœur de chacun renaît  l’espoir d’un temps de paix pour la terre.

Quelques paillettes ne changeront pas le monde, mais la somme des bonnes volontés de tous pourrait soulever des montagnes.

Aurons-nous cette volonté ?