Poème : Au fil de l’eau

« L’important n’est pas ce que l’on regarde mais ce que l’on voit. »

H.D. Thoreau

*

iphone oct 103

Photo M. Christine Grimard

*

Au fil de ton eau

Donne-moi ta fraîcheur

Au fil de tes mots

Donne-moi ta douceur

*

Au fil de tes heures

Donne-moi ta douceur

Au fil de ta peau

Donne-moi ta vigueur

*

Au fil de ton chant

Donne-moi tes couleurs

Au fil de ton sang

Donne-moi ta chaleur

*

Au fil de nos jours

Donne-moi ton amour

Au fil de l’instant  

Efface les tourments

*

Au fil de ma vie

Donne-moi tes envies

Au fil de la mort

Délivre-moi de mon corps

*

 

Poème: L’envie revit

« N’écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde. »

Debussy

Photo M. Christine Grimard

*

Comment retrouver l’envie de suivre les nuages ou de les photographier ?

A force de grisaille, j’avoue qu’elle était partie, cette envie !

Il suffirait de quelques jours de lumière, douce.

Pour qu’elle revienne m’habiter.

Il suffirait de si peu.

Juste une once

De lumière

Bleue

!

Photo du jour : Petit matin frileux

« Un peu de folie est nécessaire pour faire un pas de plus. » Paulo Coelho

 

NOEL 2013 058

Photo M. Christine Grimard

Pourquoi faudrait-il continuer ?

Pourquoi devrais-je poursuivre la route dans ce froid, dans ce vent, dans cette nuit ?

Je serais mieux au chaud dans mon lit…

La nuit étire son écharpe de givre, s’accroche au pare-brise, s’insinue sous ma peau, humide, glacée.

Qu’est-ce qui m’oblige encore à me jeter sur ce chemin ?

Il serait si simple de rester là, de jeter l’éponge, d’attendre que le printemps revienne.

De l’autre côté de la vitre, l’obscurité ne lâche pas, elle encercle les arbres, elle étouffe les sons.

Donnez-moi une seule bonne raison de continuer, il faudrait être fou pour avoir envie de faire un pas de plus dans ce monde.

*

Pourtant…

Il faut bien que quelqu’un se lève pour que la vie change, que ce monde sourd écoute les battements de son cœur, que ce monde étrange avance vers la lumière, et que la vie sourie encore.

Photo du jour: Juillet

20140702-100222-36142822.jpg

Parce qu’il me fallait un peu de couleurs, dans ce jour gris, dans ce jour- pluie.
Parce que juillet éclate de rouges saveurs, de parfums blonds, de fruits sucrés, de miel léché.
Parce que les blés blondissent.
Parce que les peaux rougissent.
Parce que la vie se pose, un peu, derrière les persiennes entrouvertes, derrière les canisses tressées, derrière les lunettes fumées.
Parce que le temps ralentit.
Parce que le corps se libère de ses carcans d’hiver.
Parce que la vie est plus légère.
Parce que j’avais envie de laisser éclater les couleurs.
Parce que j’avais envie.
Juste envie de la vie…