Un été bleu outre-mer (1)

« Les couleurs inspirent les mots et les mots inspirent les couleurs. »

« Ahlam » – Marc Trévidic

Photo M.christine Grimard

..

Bleu Outre-mer

Bleu ciel

Bleu roi

Bleu majorelle

Bleu canard

Bleu pastel

Bleu indigo

Bleu marine

Bleu nuit

Bleu turquoise

Bleu cyan

Dans une maison aux volets bleus, sous le ciel océanique exactement, cernée d’agapanthes mauves, de lavandes pastel et de buddleias indigo, je laisserai les mots bleus se poser en toute liberté sur cette page. Je les écouterai chanter et essayerai de vous raconter leurs histoires.

Ne l’en veuillez pas si je n’ai emporté que de l’encre violette dans ma valise…

Publicités

Phrases 47 : Mots d’écriture

« L’écriture est une petite fille qui parle à sa poupée.

Les grands yeux d’encre de la poupée lui répondent, et par cette réponse, un ciel se rouvre. »

Christian Bobin

*

oct2015-083

Photo M.Christine Grimard

**

  • A l’encre bleue, les mots s’alignent sur la page comme des mâts ondulant à la surface de l’océan, bien protégés derrière les digues ils attendent que le vent de l’inspiration les emporte vers d’autres regards et prenant leur élan, s’envolent vers le ciel.
  • Quand l’écriture enfile ses lettres noires d’apocalypse, elle détruit l’espoir, dépèce les cœurs et crève les yeux, quand elle enfile sa robe de dentelle violette, elle caresse le visage de l’enfant qui s’endort, quand elle met ses gants blancs elle glisse doucement sur ma joue et vient mourir juste au bord de mes lèvres.
  • L’écriture est un écureuil qui saute de branche en branche aussi léger que le vent, n’ayant peur de rien, ni du vide ni de la profondeur du ciel, nul ne l’arrête ni les censeurs ni les envieux; libre, elle n’écoute que son cœur et emprunte les chemins du ciel.

 

***

 

Note : rappel de la consigne 

Laisser les mots venir se poser sur l’écran en liberté.

Lever les yeux sur la vie, laisser les images prendre forme et simplement les décrire, comme on en ferait le portrait en quelques lignes de fusain.

Trois phrases toutes simples.

Trois images suggérées que l’on voit danser sous ses paupières lorsqu’on a fini de lire la phrase.

Trois raisons d’en rêver lorsque la page est tournée.

****

Poème : D’encre et de sel

“Les mots sont nos esclaves.”
Robert Desnos
*

photo d’auteur inconnu

*

Écrire à la main

Pour dessiner sa vie

A l’encre ou à la craie

Pour caresser les lettres

De l’endroit à l’envers

A rebrousse-poil

Ou dans le sens du vent

Dans le sens du frisson

Et qu’elles s’allongent sur la page

Voluptueusement

Amoureusement

Pour plaire à l’auteur

Qui les a fait naître

Des brumes de son âme.

Les jeter dans la lumière

Teintées d’encre violette

Pour que dans le soleil

Elles puissent enfin briller

Dans un éclat de rire

Et que le souvenir

De leur simple beauté

Et de leur goût de sel

Reste sur les papilles

Du lecteur consentant

*