Clichés 84 : Nuances de Vert

« … Et nos pas allaient nus dans l’herbe sans mémoire,

nous étions l’illusion qu’on nomme souvenir. »

Yves Bonnefoy

*

10835153_788903067883976_8910498037513527913_o

Photo M.Christine Grimard

*

Depuis le drame d’Orlando, je m’évertue à montrer que toutes les couleurs de l’arc-en-ciel font de notre monde ce qu’il est, chacune ayant son importance à égalité avec toutes les autres. Aujourd’hui, j’habillerai cette page de vert.

*

178233_329118727195748_150660883_o

Photo M.Christine Grimard

*

Pour vouloir compliquer les choses ?

Une simple feuille et quelques fils de soie n’ont pas besoin de mots pour les décrire.

Il suffit de se laisser éblouir.

*

10256527_772565172851099_6886796193610282875_o

Photo M.Christine Grimard

*

Un peu de lumière et quelques ombres au printemps

*

11942101_854615284646087_4372328358170961556_o

Photo M.Christine Grimard

*

En quelques images, tellement de nuances

*

11149686_776115562496060_4117324343341283006_o

Photo M.Christine Grimard

*

Intimidées

*

11149726_776116052496011_6551835150253030454_o

Photo M.Christine Grimard

*

Dissimulées

*

11165162_782375318536751_5422918438159784349_o

Photo M.Christine Grimard

*

Nuances citronnées, acidulées

*

614961_300849980022623_1524225663_o

Photo M.Christine Grimard

*

ou orangées

*

10255918_772573412850275_5316653304866313839_o

Photo M.Christine Grimard

*

Du vert de gris

au gris-vert

*

mcg 2247

Photo M.Christine Grimard

*

Au vert que je préfère

celui de l’océan quand il se marie à l’estran

*

Choississez votre nuance, je vous les offre.

Publicités

Phrases 42 : Mots en passant

«Le souvenir est une voix brisée,

On l’entend mal, même si on se penche.

Et pourtant on écoute, et si longtemps

Que parfois la vie passe.

Et que la mort

Déjà dit non à toute métaphore.»

Yves Bonnefoy

*

IMG_5688

Photo M. Christine Grimard

 

  • Garde de ton passé le meilleur, oublie l’amertume des regrets et l’acidité des remords, tu ne construiras pas ta vie sur les ruines de ce qui aurait pu être, regarde devant toi la vie qui brille sous le soleil du jour qui se lève et avance vers sa lumière sans te retourner.
  • Souviens-toi du parfum des roses de juin, de la caresse du vent dans tes cheveux, de la chaleur de tes étés, pave ton chemin de tes meilleurs souvenirs, puise ta force dans l’amour donné, mais ne reste pas là à savourer les bons moments passés, avance vers ton avenir où il y a encore tant à découvrir.
  • N’oublie pas le plaisir des rencontres ni le parfum des baisers, les regards croisés et les sourires échangés, la danse du soleil dans les marais et l’éclat de l’aurore sur les genêts, la caresse du vent dans ta crinière ; n’oublie pas les douceurs de ta vie, profites-en pendant que tu la tiens !