Un été bleu horizon (11)

« Être dans la nature ainsi qu’un arbre humain,

Étendre ses désirs comme un profond feuillage,

Et sentir, par la nuit paisible et par l’orage,

La sève universelle affluer dans ses mains ! »

La vie profonde

Anna de Noailles

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Parfois, l’été se fâche

Et l’océan passe du vert au bleu nuit

Chacun retient son souffle

Un grain s’approche

Il faut rentrer

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Alors, le vent se lève

Ridant la surface de l’eau

Les vagues enflent et claquent sur le sable

Les nuages s’étirent vers la forêt

Les mouettes remontant au vent,

Nous paraissent immobiles.

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Parfois, l’horizon s’habille de noir

Même si la lumière tente

De percer les nuages

Dessinant arc de couleurs

Et cercle d’espoir

Parfois, l’océan s’emporte

Et enlève les marins

.

Photo Marie-Christine Grimard

Hommage aux marins de la SNSM et au pêcheur disparus au large des Sables-d’Olonne durant l’hiver dernier.

La beauté de l’océan et du ciel ne doit pas nous faire oublier que nous ne sommes que des grains de sables sur cette terre.

Souvenons-nous de notre insignifiance par rapport à la force des éléments et respectons cette terre qui nous accueille et nous nourrit.

.

Un été bleu outre-mer (19)

« S’en aller, pensant ou rêvant

Mais que le cœur donne sa sève

Et que l’âme chante et se lève

Comme une vague dans le vent. »

L’ardeur

Anna de Noailles

.

Photo M.Christine Grimard

.

Se laisser bercer par les vagues

Attendre leurs caresses d’écume

.

Photo M.Christine Grimard

.

Vouloir Oublier que le temps passe

Et que celui des vacances est écoulé

.

Photo M.Christine Grimard

.

Se dire que l’été reviendra

Et que la vague toujours se reformera

.

.

Les vacances ayant une fin, malheureusement, il me reste à remercier tous ceux qui ont suivi cette courte série estivale

Merci pour votre regard

Sur mes délires

Océaniques

Bleus outre-mer, verts ou marines

Sous le vent

Jusqu’à la dernière vague …!

.

.====>. FIN