19 réflexions sur “Haïku 233 : Rose précoce

  1. rouge profond comme un coeur

    Aimé par 1 personne

  2. Anticipation esthétique (les fleurs n’obéissent pas aux attestations)… 😉

    J'aime

    • Je l’ai laissée prendre le soleil sans lui demander ses papiers.
      Elle fait partie des « indispensables » plutôt que des « superflus », il n’y a qu’à voir le bal des abeilles autour d’elle et de son parfum envoûtant.

      J'aime

  3. Elle réjouit le cœur des abeilles, c’est un bon signe pour le futur jardin.

    >

    Aimé par 1 personne

  4. Quel mur aura-t-il jamais reçu aussi bienveillante tendresse ?

    Aimé par 2 personnes

  5. Une rose d’un rouge velouté magnifique ! Merci M.Christine pour ce beau partage.
    Chez nous, en Auvergne, les rosiers ne portent encore que des boutons…
    Bon week-end et prends bien soin de toi. Bisous confinés.
    Et rose blanche de l’été dernier ici :

    Aimé par 1 personne

    • Merci Louis !
      Ici la nature est en avance. Cette rose fleurit en mai en temps normal mais il fait une température estivale près de Lyon et il n’a presque pas plut depuis le début du confinement.
      Peut-être est-ce un cadeau pour nous faire patienter avec cet avant-goût d’été !

      Aimé par 1 personne

  6. Une princesse en habit de velour
    on pourrait croire qu’elle fait le mur
    Mais si j’en crois Lelius
    Loin de le fuir
    Elle le caresse.

    Un Haïku qui rejouit

    Aimé par 1 personne

  7. Joli velours…
    Ce mur garde-t-il pour lui seul l’envoûtant parfum d’une fleur charnue ?

    Aimé par 1 personne

  8. Quelle magnifique rose, j’adore. Je vous souhaite excellente fin de soirée

    Aimé par 1 personne

  9. Elle a l’air triste ou elle a l’air heureuse, tout dépend du point de vue de celui qui l’observe…

    Aimé par 1 personne

    • Tout dépend du moral de celui qui la regarde.
      Elle vivra sa vie de rose en tout cas. Je ne la tuerai pas en la coupant.
      En règle générale, je ne cueille jamais de fleur sauvage ou non et déteste les fleurs coupées mourant dans un vase. J’ai toujours l’impression de les voir souffrir à petit feu.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.