Photo du jour : Nature vous avez dit nature ?

« La nature me repayse. »

Inquiétudes d’un biologiste

Jean Rostand

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Nature

Que faisons-nous de toi ?

Tu nous as créés

Et nous te détruisons !

.

Si rien n’est dû au hasard

Sur cette terre

Quel rôle est le nôtre ?

Quelle est notre finalité ?

.

Sommes-nous des entités négatives

Des parasites

Des destructeurs

Des robots avides et inutiles ?

.

Sommes-nous là pour piller

S’approprier, profiter, amasser

Récolter, accumuler,

Manger, boire, s’empiffrer, de saouler ?

.

Quel dieu distrait nous a-t-il fait éclore

Dépité de constater notre évolution négative

Ne sait plus comment se débarrasser

De notre désastreuse influence ?

.

Saurons-nous retrouver notre raison première

Partager l’essentiel, laisser fleurir la paix

Rendre leur liberté aux espèces alentour

Et laisser respirer notre terre adorée ?

.

Julia Roberts l’exprime mieux que moi.

Écoutons là

26 réflexions sur “Photo du jour : Nature vous avez dit nature ?

  1. Un bain de nature est toujours agréable… autrement qu’en vidéos d’incendie en Australie.
    Mais ici, sait-on même quel est le nom de celui qui, au gouvernement, s’occupe de l’Agriculture avant peut-être d’aller surfer sur les vagues municipales à Biarritz ?
    L’écologie, depuis la démission de Nicolas Hulot et malgré la dernière pantomime du Chef de l’État, est à la traîne…
    Ce qu’il faut réformer d’urgence, ce sont les retraites : bonjour le sens des priorités !
    Heureusement, des artistes et des intellectuels ont d’autres idées, merci de nous les faire partager. 😉

    Aimé par 3 personnes

    • Vous avez raison, avant d’ouvrir votre lien, je ne me souvenais plus du nom de ce ministre de l’agriculture.
      L’écologie est passée à la trappe depuis le départ de Nicolas Hulot.
      Les ministres passent sans que leur nom ne nous laissent de souvenir, en dehors de ce qu’ils ont fait de négatif pour nous.
      Ainsi dans ma profession, le nom de Marisol Touraine laissera une empreinte de désastre marquée au fer rouge..!
      Si la politique s’occupait un peu plus de préserver la terre pour l’avenir de nos enfants ça se saurait depuis le temps et nous n’en serions pas à cette catastrophe annoncée, dénoncée seulement par des activistes adolescents plus visionnaires que nous.
      Les politiciens s’occupant essentiellement de profits, du leur en premier, il est temps que chacun de nous fasse ce qu’il peut autour de lui pour préserver le plus possible ce qui reste de notre terre, en adaptant ses habitudes de vie et en réduisant ses propres besoins à l’essentiel.
      Merci pour votre commentaire 🙂

      Aimé par 2 personnes

  2. et pourtant souviens toi il fut un temps où nous nous aimions, où nous te soignons, te changions un peu mais avec respect et où tu nous le rendais

    Aimé par 3 personnes

  3. Relire la Genèse. La Création de la nature, l’être humain étant la synthèse de toute cette nature. Qui lui a été donnée, non pour l’exploiter, mais pour la gérer.

    >

    Aimé par 3 personnes

  4. Et pourtant, elle est si belle, Gaïa, notre mère la Terre. Qu’en faisons-nous ? Le monde actuel me désespère. J’en arrive à fermer les yeux pour ne pas sombrer dans une tristesse sans nom. Tout ce à quoi je croyais est en train de se perdre complètement. Il y a bien longtemps que je ne crois plus à la survie des hommes sur leur Terre. Quant à la politique… Beurk !

    Aimé par 2 personnes

  5. J’aime bien le quatrième paragraphe de votre texte il reflète toute la vérité sur l’être humain….surtout les rapaces de la finance internationale . Pour la vidéo…dommage que je sache pas l’anglais. Bon dimanche à vous

    Aimé par 3 personnes

    • Merci georges d’approuver mon texte. Cela me désole de voir que nous en sommes au second millénaire et que le profit est toujours ce qui guide nos pas en dehors de toute autre considération !
      Oui la vidéo est un hommage à la Terre lu par Julia Roberts avec son délicieux accent, mais elle doit exister aussi sous-titrée en français sur YouTube.

      Aimé par 2 personnes

  6. Gandhi a dit « qu’il faut vivre simplement pour que d’autres puissent simplement vivre ». On doit peut-être aujourd’hui rajouter « et que nous puissions vivre ».
    Je ne suis pas aussi pessimiste que certains mais je pense que des changements importants sont nécessaires rapidement dans beaucoup de domaines et beaucoup d’attitudes.

    Aimé par 2 personnes

    • Il nous manque beaucoup !
      C‘est le simple principe qui régira notre survie. Changer nos habitudes devient urgent. Chacun à son niveau puisque les lois sont à la traîne.
      Il faudrait planter des arbres dans chaque rue, autant que d’habitants en fait, pour que nous n’étouffons pas à chaque canicule. Mais qui s’en soucie ?

      Aimé par 2 personnes

      • Si les habitudes et mentalités changent vraiment, les lois changeront forcément. Les écologistes étaient jadis considérés comme étant des fous rêveurs, aujourd’hui les industriels et politiques n’osent plus faire n’importe quoi et plus les gens s’opposent, plus cela changera favorablement, mais est-ce que cela sera assez vite? Chacun peut réduire ou modérer sa consommation de manière générale et il existe p. ex. des sites pour calculer et compenser le carbone (le mieux serait de compenser à double) de nos vols, déplacements en voiture etc. encore faut-il y mettre les moyens en actions réelles…Planter des arbres est bien aussi!

        Aimé par 2 personnes

      • L’écologie prendra la première place très rapidement, de gré ou de force, puisqu’il faudra faire rapidement un grand nettoyage si l’on veut que la vie telle qu’on la connaît perdure. Les industriels ne suivront que si les consommateurs les forcent à le faire en boycottant la nourriture empoisonnée qu’ils nous imposent. Privilégier les circuits courts, préparer ses repas en évitant les ingrédients provenant de l’autre bout de la planète. Le plus simple et le plus rapide sera le mieux.

        Aimé par 2 personnes

  7. Merci pour ce beau texte je suis en accord parfait avec domi Alex et les autres personnes qui écrivent si bien ce que je ne sais pas exprimé

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.