Découvertes à la Fondation Louis-Vuitton -/- 3 -/-

Dialogue des cultures

En février 40, Charlotte Perriand est invitée par le gouvernement japonais pour conseiller la production de l’art industriel dans ce pays.

.

Photo Marie-Christine Grimard

Elle voyage dans tout le pays pour donner des conférences dans les écoles et les centres de productions, découvrant le savoir-faire et la culture de l’archipel

Photo Marie-Christine Grimard

En 1941 son exposition « contribution à l’équipement intérieur de l’habitation au Japon. Sélection, tradition, création. » Fait la synthèse de ses recherches et de ses productions locales.

.

Photo Marie-Christine Grimard

Elle y retourne de 1953 à 1955 pour concevoir une exposition sur le thème de la « synthèse des arts » avec la complicité de Fernand Leger et de Le Corbusier, elle montre « le rapport d’unité entre l’architecture, la peinture et la sculpture ».

Photo Marie-Christine Grimard

.

En avril 55 une exposition de ses œuvres aux grand magasins de Takashimaya veut montrer les « tendances et préoccupations de l’Occident » et la collaboration entre les artistes et les productions industrielles.

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Sa collaboration avec des artistes , Fernand Leger, Harrington, Richier, Soulages, Calder, leurs tapisseries, céramiques, sculptures, tableau, rendent l’architecture vivante et montrent que cette « synthèse des arts » est un élément essentiel au besoin d’art de chaque homme.

.

Fernand Leger (photo mc grimard)

Sculpture Fernand Leger meuble charlotte Perriand

.

Photos Marie-Christine grimard

—> A suivre

12 réflexions sur “Découvertes à la Fondation Louis-Vuitton -/- 3 -/-

  1. Une pionnière, à une époque où les femmes architectes devaient se compter sur les doigts d’une main (et encore !). Mais même aujourd’hui, qui en connaît de contemporaines… ?
    Son art de l’épure et de l’objet évident a trouvé, comme vous le montrez ici, le Japon comme réceptacle obligé ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Une pionnière en effet, qui a révolutionné la place de la femme dans la maison, et milité pour la cause féminine avec son grand sourire en bandoulière comme je le montrerai plus loin. Une personnalité très attachante en effet. Merci à vous pour la visite et ce commentaire 🙂

      J'aime

  2. Une suite découverte avec plaisir ! Merci. 😍

    Aimé par 1 personne

  3. je découvre son rôle au Japon ) je découvre avec un plaisir grand sa collaboration avec le très cher Léger (je découvre surtout l’immensité de mon ignorance !)

    Aimé par 1 personne

  4. Quel beau travail pour l’époque…magnifiques photos. Bon dimanche à vous

    Aimé par 1 personne

  5. Eh oui, une toute grande femme, bien trop méconnue…sourire…
    Merci pour la visite de cette dame que j’aime tant..sourire encore

    Aimé par 1 personne

    • A vrai dire je n’avais pas associé son nom à toutes ses belles réalisations, et je la connaissais pas avant d’avoir lu des articles sur cette exposition. C’est le triste sort des femmes. Son nom apparaissant en troisième sur sa chaise longue alors qu’elle l’a conçue, est le signe de l’époque. Mais malheureusement on n’a pas fait grand progrès depuis !
      Merci à vous pour la visite et l’appréciation 🙂

      J'aime

  6. J’aime me promener sur votre blog. un bel univers agréable et un blog intéressant. Vous pouvez visiter mon blog récent. A bientôt.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.