Un été bleu horizon (14)

« La pluie cesse, et il en reste, un instant, une poussière de diamants minuscules, comme si, de là-haut, on secouait des miettes d’une grande nappe azurée. »

Le livre de l’intranquillite –

Fernando Pessoa

Photo Marie-Christine Grimard

.

Jour de crachin

Léger crachin d’été

Qui entoure les arbres d’un halo salé

Laissant sur le visage un voile insistant

L’air colle à la peau

Sur la langue, un goût d’algues et de sel

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Luminosité d’orage

Les couleurs se métamorphosent

Ravivées et assombries à la fois

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Le jardin revient à la vie.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Sur la dune, les graminées tremblent et se serrent les unes contre les autres

Survolées de goélands chevauchant le vent

.

18 réflexions sur “Un été bleu horizon (14)

  1. « Luminosité d’orage
    Les couleurs se métamorphosent
    Ravivées et assombries à la fois » les mots justes

    Aimé par 3 personnes

  2. La pluie est une bonne nouvelle pour nos jardins desséchés… mais il y a aussi du vent ce matin en Normandie.
    Bon dimanche Marie-Christine 😊

    Aimé par 2 personnes

  3. Heureusement jusqu’ici le Sud est préservé ! Du coup, chaleur et soleil sont encore au Rdv. Rien de plus poétique que le crachin d’été! Bon dimanche.

    Aimé par 1 personne

  4. Bonjour Marie Christine je recommence mon message il s est évaporé merci de nous faire partager vos émotions je suis en Normandie au bord de la mer j ‘aime beaucoup cette région très vallonné chaque fois que je viens je trouve les paysages superbes bonne journée

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Monique et merci d’avoir pris la peine de réécrire votre commentaire, si la machine l’avait avalé ! Je suis contente que vous ayez pu quitter un peu la ville pour vous ressourcer en Normandie. C’est une très belle région !

      J'aime

  5. C’est si beau, ces couleurs et cette mer moutonneuse. J’aime surtout les « Lagurus ovatus » – j’ignore le nom commun ; il faudrait que je cherche – qui dansent sous le vent. Et vous avez de l’humidité… Quelle chance ! Ici, tout se craquelle sous la chaleur. On économise l’eau pour arroser un tant soit peu le jardin.

    Aimé par 1 personne

  6. Le jardin est un monde, vie, parfums, couleurs. Il arrive que nous soyons inatentifs, merci pour votre élégant rappel.

    Aimé par 1 personne

  7. Le pessimisme est-il de saison ? Pessoa le rend poétique, les couleurs s’emmêlent de ce qui ne les regarde pas…L’œil les capte fixement ou bougées : les paysages ne se révèlent pas toujours sages. 🙂

    J'aime

    • Qui parle de pessimisme en matière de pluie ? Pas moi en tout cas. J’aime marcher sous la pluie, et aussi la goûter surtout ici où elle a un goût de sel et d’iode, ce serait une bénédiction qu’elle tombe dans certaines contrées trop sèches en ce moment…
      Merci à vous pour votre visite dominicale !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.