Un été bleu horizon ((10))

« L’art, est à l’image de la création. C’est un symbole, tout comme le monde terrestre est un symbole du cosmos. »

Paul Klee

.

Photo M Christine Grimard

.

Depuis 2011 : l’artiste MICHEL JOBARD

exerce son art sur les plages de Vendée

On parle de :

BEACH ART, SAND ART, LAND ART

Peu importe le titre qu’on lui donne, ce matin il dessinait une de ses immenses fresques sur le sable de la plage du Veillon.

.

Photo M Christine Grimard

.

Un art de patience et de minutie

.

Photo M Christine Grimard

,

Un art d’endurance aussi

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

L’art de dessiner ce que l’on ne voit pas mais que l’on imagine

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Il fut aidé par deux personnes ce matin. Il s’agit de finir l’immense mandala avant que la marée montante n’emporte les traits fragiles façonnés au râteau pendant de longue minutes.

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Une fois le travail achevé, l’artiste et ses deux petites mains s’éloignent du rivage pour déployer un drone qui viendra filmer le mandala depuis le ciel et regardera les vagues le dévorer peu à peu.

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Le drone filmera pendant plusieurs minutes, l’artiste montrera le résultat sur son site plus tard, il explique que son acte est intimement lié à sa philosophie, l’instant de création étant intense et éphémère

.

Photo Marie-Christine Grimard

,« Sitôt achevée, l’oeuvre ne m’appartient plus. Je laisse le soin à la Nature d’apporter la touche finale ». Michel Jobard

.

Photo Marie-Christine Grimard

Regardez les vidéos sur son site, elles sont merveilleuses.

Publicités

23 réflexions sur “Un été bleu horizon ((10))

    • Merci Jacques !
      Oui un travail physique mais aussi spirituel, que l’on peut mieux apprécier en regardant son site internet.

      J'aime

    • Michel Jobard mérite à être connu!
      Merci Marie-Christine de me le faire découvrir. Ce qu’il fait est très beau et nous rappelle le caractère éphémère de notre vie dont nous sous-estimons parfois la valeur.
      Une belle leçon à méditer. 👌🌺

      Aimé par 2 personnes

      • En effet, j’espère que ce petit billet lui donnera une visibilité supplémentaire, bien que ce blog soit confidentiel 🙂
        Nous sommes éphémères aussi, la marée qui nous emportera dure un peu plus que 6 heures, mais enfin…
        Carpe diem !

        J'aime

  1. Oui, on dirait une séance de méditation active ! Merci pour cette découverte.

    Aimé par 1 personne

  2. des milliers de mômes ont beach-arté sans le savoir, fragiles chateaux de sable à l’appui 🙂

    Aimé par 2 personnes

  3. J’aime cette idée de l’éphémère ou de l’effet mer…

    Aimé par 1 personne

  4. De l’art éphémère…c’est de toute beauté…Bon mercredi à vous

    Aimé par 1 personne

  5. Les châteaux de sable ont cédé du terrain. Le sandart a remplacé heureusement les sandwichs sablonneux !
    Belle idée que cet art maritime « on time » avec la marée… 🙂

    Aimé par 3 personnes

    • Cette idée est aussi géniale que généreuse. Dessiner des mandalas de cette taille pour les goélands et les anges, est une idée que je trouve merveilleuse, au sens magique du terme. La marée et son décompte immuable fait partie de la magie 🙂
      Merci pour votre passage sur ce sable !

      Aimé par 1 personne

  6. Je trouve magnifique qu’un artiste aie à se point le sens de l’éphémère… et donne raison à la Nature pour artiste principal. Cela dénote un grand respect pour notre « grand architecte »! D’ailleurs…cela réveille la conscience que tout, absolument tout est éphémère… C’est une question de temps duquel d’ailleurs, progressivement, on ne se soucie plus… Soyons heureux un jour éphémère à la fois!

    Aimé par 2 personnes

  7. Merci beaucoup Marie – Christine pour votre reportage sur le beach art et votre regard extérieur sur les fresques que je réalise. Vous avez très bien perçue la dimension spirituelle que je donne à mes créations et il m’apparait donc important d’apporter une petite remarque à une phrase que vous avez employé sur la destinée de la fresque. La mer ne « dévore » jamais une fresque. Elle l’emporte avec tout l’amour que nous avons mis à la réaliser. L’emploi des mots a une grande importance en terme d’énergie.Nous voyons tous les jours l’impact que peuvent avoir les images négatives dont nous sommes bombardées. Je pense sincèrement que des images positives peuvent avoir au moins, sinon plus d’impact sur la vision du Monde que nous souhaitons transmettre aux générations à venir.
    A chaque début de fresque j’invite les personnes présentes à déposer une intention,pour un proche disparu, pour qq’un qui ne va pas bien, pour un animal, pour notre Terre Mère qui a non seulement besoin d’être honorée mais aussi d’être soignée.
    Prendre conscience de l’éphéméréité de notre passage sur Terre, peut-être une des actions les plus essentielles dans ce monde actuel. Nous ne sommes après-tout que des grains de sable dans ce grand Tout.
    Merci à tous; Avec le cœur
    Michel

    Aimé par 2 personnes

    • Merci infiniment Michel de venir parler de votre démarche sur cette page.
      J’ai observé et admiré longuement hier, et d’autres jours, votre talent et ai compris la dimension spirituelle que vous donnez à vos réalisations.
      Je vous remercie doublement de venir nous l’expliquer ici.
      En effet, c’était une maladresse de la part que d’écrire que l’océan dévorait votre art, puisque vous pensez qu’il lui donne une dimension supplémentaire en sublimant votre fresque.
      Une autre artiste que j’admire beaucoup également, Christina Oiticica, confie des toiles à la nature en les enterrant pendant quelques mois dans différentes régions qui comptent pour elle, avant de les exposer à la lumière de nouveau pour que la nature apporte la touche finale à son œuvre.
      J’admire votre travail et vous remercie de partager avec nous votre vision positive de ce monde. Nous en avons tant besoin !
      🙏🏻

      J'aime

  8. Merci à vous, un moment paradoxalement hors du temps, merveilleux

    Aimé par 1 personne

    • Il faut surtout remercier l’artiste Michel Jobard de nous offrir l’occasion de comprendre où se situe l’essentiel de nos vies. Je suis heureuse d’avoir pu faire passer le message avec cette page 🙂
      Merci à vous d’apprécier !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.