Un été bleu horizon (6)

« Nous sommes humains parce que nous avons accès à ce qui n’existe pas. Cette richesse n’est pas donnée à tous, mais ceux qui cheminent jusqu’à ce continent invisible en effet reviennent chargés de trésors qu’ils font partager à tous les autres. »

Le grand coeur – Jean-Christophe Rufin

Photo. Christine Grimard

.

Temps variable dit la météo.

En quelques heures, deux orages, plusieurs passages de pluie, un grand soleil et une tempête de vent.

Profiter d’une accalmie pour prendre le chemin forestier et se laisser surprendre par les parfums du sous-bois, mélange d’aiguilles de pins et de fougères mouillées.

Goûter au silence, le calme avant la prochaine tempête peut-être.

Avancer vers l’Ouest en suivant la trace du soleil

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Au détour du chemin, être éblouie par les rayons du soleil sautillant à la cime des grands pins.

Admirer leur balancement harmonieux sous le vent du soir.

Se surprendre à les suivre en dansant sur la mousse. Une petite valse ou un tango selon la fantaisie des rafales.

La musique monte, un grondement sourd suivi de roulement de cymbales, quelques notes de xylophone, et un grand souffle de feuilles.

.

Photo Marie-Christine Grimard

.

Soudain le chemin s’élargit comme si la lumière écartait les arbres.

Les grands pins ont laissé la place aux yeuses, petits chênes vendéens résistants aux embruns et se contentant de la terre sableuse des dunes.

Leur chevelure blonde et légère, ondule dans la clarté retrouvée.

Les arbres se font plus rares, quelques arbustes apparaissent. Leur feuillage est serré comme s’ils devaient se protéger de la fureur des éléments.

Un ronronnement d’abord lointain se fait de plus en plus insistant. L’impatience ou peut-être la curiosité me fait accélérer le pas.

Et soudain c’est l’explosion.

Vent et lumière m’offrent un ballet époustouflant.

Regardez, je vous l’offre :

.

18 réflexions sur “Un été bleu horizon (6)

    • Heureuse que cela vous plaise 😉

      J'aime

      • après les lettres à Lou , une lettre à Chris de mon mail.. je ne résiste pas.
        Je m’oursifie, qq coups d’oeil sur Twitter .. et je repars dans mon antre en hibernation.
        Loin du monde railleur et des magistrats curieux.
        Merci pour cette fraîcheur réelle.

        Aimé par 1 personne

      • Merci à toi d’être passé par ici, surtout si tes visites sont rares, c’est vraiment gentil de m’en avoir réservé une !
        Je suis contente que tu aies pu prendre un peu l’air du large ici ce matin.
        Belle poursuite d’hibernation (au cœur de l’été..) à toi et reviens nous en pleine forme 🙂

        J'aime

  1. Ma très chère Marie-Christine, j’adore ton texte et tes images (ainsi que la vidéo👍).
    Météo normande en ce samedi matin: éclaircies mais beaucoup de vent aussi! ⛅🌬😘

    Aimé par 2 personnes

  2. Beau partage…qu’il est bon de cheminer dans les sous-bois..Beau texte et photos, jolie vidéo. Bon samedi à vous

    Aimé par 2 personnes

  3. Merci pour ce beau partage qu’elle plaisir de vous lire vous avez un don celui d ‘émerveillé par vos textes et vos photo

    Aimé par 1 personne

  4. Merci pour le vent marin au bout du chemin…

    Aimé par 1 personne

  5. Tous ces sous-bois, plein les yeuses !…
    … et performante vidéo, courte comme je les aime. 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.