Photo du jour : vous avez dit canicule ?

« Au milieu de l’hiver, j’apprenais enfin qu’il y avait en moi un été invincible. »

L’Eté (1954) de Albert Camus

Photo m Christine grimard

Apprendre à résister aux difficultés que nous avons créées, c’est ce que nos enfants devront faire de leur vie. Survivre aux vents mauvais.

À l’horizon, le soleil monte derrière les collines. La beauté de l’instant disparaît derrière la menace. Pourtant que la campagne est belle…

Notre espèce a été trop loin dans la course au profit. Améliorer notre confort de vie, en vouloir toujours plus, nous a conduit à une impasse. Nos besoins sont satisfaits au-delà du superflu, il nous faudra rapidement revenir au strict nécessaire.

La terre se débarrasse-t-elle des importuns qui la surexploitent ?

Les cycles de vie ont été nombreux sur cette planète, le nôtre est peut être fini. Ou bien, est-il encore temps d’arrêter de nuire ?

On parle de « compensation carbone » pour les compagnies aériennes qui utilisent du kérosène peu taxé, mais ne faudrait-il pas que chaque humain compense ses dépenses en oxygène durant sa vie, en plantant une forêt ? Combien d’arbres seraient nécessaires pour compenser une vie ?

Un de mes textes préférés est « L’homme qui plantait des arbres » de Giono, texte prémonitoire finalement …

J’ai planté beaucoup d’arbres dans ma vie, une cinquantaine au moins, et je continue, mais combien y en manque-t-il pour compenser ma vie ?

Publicités

24 réflexions sur “Photo du jour : vous avez dit canicule ?

  1. merci grandement à vous de les avoir plantés, cela vous rend précieuse

    Aimé par 1 personne

  2. « Arbre mon ami » écrivait Raymond Queneau.
    Le « réchauffement climatique » (René Dumont, ce zozo…) apparaît soudain comme une préoccupation urgente !
    Mais le Crit’Air France fait toujours la loi (refus par la majorité « en marche » de taxer le kérozène), tandis que « l’écologie punitive » – pour les pas riches – bat son plein (si j’ose dire).

    Belles citation et photo… 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Merci à vous !
      Oui les « lanceurs d’alerte » de tout bord des années soixante-dix ou quatre-vingt étaient considérés alors comme des doux rêveurs. En fait, on ne voulait pas voir le cauchemar qu’ils nous prédisaient. Aujourd’hui le ciel nous tombe sur la tête et il faut bien l’admettre, nous sommes le poison de cette terre !
      Le kérosène n’est pas taxé et l’avion est moins onéreux que le train, c’est un des exemples des aberrations de cette société. Les vacances à l’autre bout du monde en évitant de regarder l’impact sur la planète, sont à la mode, ainsi que les immeubles flottants polluant plus que toutes les voitures d’une ville…
      Les aberrations commerciales sont légions dans ce monde, il y aurait beaucoup à dire !

      J'aime

  3. l’homme qui plantait des arbres, j’adore cette histoire !

    Aimé par 1 personne

  4. Être en conscience est toujours un peu douloureux. Mais oui, il faudra bien que l’humanité réapprenne la frugalité, si elle veut continuer encore un peu sur cette planète (si belle !). Votre photo est superbe, vraiment.
    L’homme qui plantait des arbres ; rarement un texte n’a été aussi bien mis en images que ce petit film d’animation. Bonne journée, Marie-Christine !

    Aimé par 1 personne

  5. Je partage entièrement ce que vous dites et j’adore la référence à Giono. Tous ses livres sont un éloge de la nature. Que nous en sommes loin ! Quand j’essaie d’imaginer l’avenir terrestre, je n’arrive pas à voir une amélioration, mais plutôt une dégradation. Je viens de finir un livre – La mer monte – dont j’avais trouvé les références sur l’excellent blog de Barbara Auzou :
    https://lireditelle.wordpress.com/2019/05/13/la-mer-monte-daude-le-corff/
    Je crois que le monde où évoluent ses personnages en 2042 est assez proche de ce que j’imagine…

    Aimé par 1 personne

  6. Je suis en accord avec votre résumé…la photo est superbe. Je vous souhaite une belle journée

    Aimé par 1 personne

  7. Rien n’est perdu mais il est grand temps d’agir… si on ne veut pas que les choses deviennent irréversibles… chaque geste compte à commencer par le respect envers autrui d’une façon générale que ce soit envers la nature, les animaux et envers… nos semblables…

    Aimé par 1 personne

    • Merci Patrick !
      Vous avez raison, chaque geste compte, réduire notre consommation quotidienne, respecter la vie des animaux et des plantes, respecter aussi l’autre, en finir avec les modes destructrices. Quel travail il nous reste à accomplir !

      J'aime

  8. ceux qui pleurent devant la canicule qu’ils se sont fabriqués chouineront cet hiver devant une demi plaque de verglas, avant de filer à la montagne dévaler des pentes de fausse neige.
    Mais bon, la terre s’est déjà débarrassée de plus gros que nous, et les arbres se fichent bien de nous (sauf vos cinquante qui vous remercient de leur avoir permis de prendre racine)

    Aimé par 1 personne

  9. Magnifique, merci !
    Des arbres, je pense en avoir planté 4/5
    Je pense que malheureusement nous avons atteint un point de non retour , hier j’apprends qu »‘au sommet du mont blanc il faisait … + 7 degrés !!! et de larges zones de déneigement …

    Aimé par 1 personne

    • Je crains comme vous que le point de non retour soit atteint, avec la fonte du permafrost, les choses vont s’emballer inexorablement !
      Nos petits enfants en souffriront, et deux cent ans d’industrie auront suffi à tout détruire !

      Aimé par 1 personne

      • je ne pense malheureusement que ce n’est pas 200 ans d’industrie, mais le penchant de la race humaine vers le plus, l’encore, le fabriqué, qui date de bien avant…les choses s’emballent depuis quelques siècles, juste à un moment, les techniques ont « permis » ce triste gâchis…folie quand tu nous tiens…
        ce qu’il en adviendra?
        il y a 50 ans, quand j’étais enfant, on nous prédisait qu’avant l’an 2000 un fou aurait appuyé sur le fameux petit bouton qui ferait exploser la terre entière….
        en tout cas, certes attaquons-nous à la sauver, cette belle terre, dont vous avez si bien su en montrer la beauté dans cette photo…sourire
        et belle journée à vous..sourire encore

        Aimé par 1 personne

      • Merci Irène pour vos réflexions pertinentes, vous avez raison, une personne n’a pas (encore) appuyé sur le bouton, bien que certains aient un peu essayé … mais nous avons tous contribué à l’emballement en essayant de vivre plus confortablement en travaillant moins et on pensant que la technologie résoudrait tous nos petits problèmes humains. Dans la foulée, nous avons oublié les animaux qui subissent nos folies et la nature qui peu à peu se révolte contre notre inconscience !

        Aimé par 1 personne

  10. Il faut des images sereines comme celle-ci
    et une prose encourageante et volontaire
    pour
    non pas seulement inciter à protéger la vie
    mais aussi
    dissuader des désespérés de l’humanité
    de tout faire pour qu’elle disparaisse des vivants.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.