Notre Dame de Paris

Drame absolu

L’émotion de toute la nation

Une partie de notre histoire s’envole

Le travail des bâtisseurs du moyen-âge

La forêt de madriers gigantesques séculaires partie en fumée

La ferveur des catholiques

Le souvenir des milliers de prières envolées sous ses voûtes

Napoleon et son sacre

Victor Hugo et Quasimodo

Le charme des sculptures, des gargouilles et des flèches découpées

Les rosaces. Dentelles de lumière

.

Les photos de gargouilles de Brassaï du haut des tours

Un point de repère de notre histoire qui est détruit en direct devant les caméras du monde entier

Un peu de mon cœur qui flambe et s’envole en milliers de braises dans les nuages

Une émotion indicible

Une réalité terrifiante

Publicités

26 réflexions sur “Notre Dame de Paris

  1. Je n’ai pas les mots… mon émotion est trop grande. La foule réunie hier soir devant Notre-Dame de Paris est un message de cohésion et d’espoir.

    Aimé par 1 personne

  2. Ces images de l’incendie m’ont rendue malade.
    Une cathédrale était une œuvre collective et populaire, chaque personne offrait une ou plusieurs pierres.
    Ce sont nos ancêtres qui l’ont conçue et construite.
    Le pèlerinage pour St Jacques de Compostelle partait de Notre Dame.
    On dit qu’il y avait tant d’estaminets, rue St Jacques, que beaucoup de pèlerins n’allaient pas plus loin.

    Aimé par 1 personne

  3. Ces images de l’incendie m’ont rendue malade.
    Une cathédrale était une œuvre collective et populaire, chaque personne offrait une ou plusieurs pierres.
    Ce sont nos ancêtres qui l’ont conçue et construite.
    Le pèlerinage pour St Jacques de Compostelle partait de Notre Dame.
    On dit qu’il y avait tant d’estaminets, rue St Jacques, que beaucoup de pèlerins n’allaient pas plus loin.

    Aimé par 1 personne

  4. Les prières, même laïques, viennent de millions de cœurs.
    Vous avez su les évoquer avec élan. 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Notre-Dame est un lieu de rassemblement, pour tous ceux qui ont besoin d’un peu de hauteur de pensées.
      La tradition d’accueil et de rassemblement offerte par Jesus de Nazareth lui-même, est toujours vivante deux millénaires plus tard. Mais en ce concerne ce lieu où chaque français se sent un peu chez lui, il a bien une dimension supplémentaire et génère un véritable chagrin collectif à la suite de ce désastre.

      J'aime

  5. Bouleversée. J’ai du mal à retrouver la parole…

    Aimé par 1 personne

    • Les cendres vont retomber et la reconstruction se fera avec notre aide à tous. C’est un travail de deuil pour chacun de nous. Peut-être aussi une allégorie involontaire de notre époque où les rénovations entraînent parfois des destructions. Le temps avance et la vie change autour de nous, même s’il nous faut parfois l’admettre dans la violence…

      Aimé par 1 personne

      • Un symbole me frappe, c’est la concordance de cet événement avec la semaine sainte. Oui, nous allons aider à la reconstruction. Une chose me rend triste : je ne l’avais jamais visitée et donc, vu mon âge, je ne la verrai jamais restaurée entièrement. J’ai vécu à Nantes l’incendie de la cathédrale en 1972. Aujourd’hui, il reste encore du travail… Alors pour Notre-Dame…

        Aimé par 1 personne

      • Oui quel dommage !
        Il reste les visites virtuelles que l’on doit trouver sur le net et les livres d’art sur la cathédrale. Ils sont nombreux et prennent aujourd’hui une valeur sentimentale supplémentaire !

        Aimé par 1 personne

  6. Quelle tristesse !
    Une stature qu’on croyait immuable et d’un coup, il semble que c’est la fragilité du monde qui se rappelle à nous ! Merci pour ce partage !

    Aimé par 1 personne

    • Merci à vous !
      Oui un tel monument semblait indestructible, on avait oublié sa fragilité et on pensait que des dispositifs anti incendie avaient poussé dans cette forêt moyenâgeuse…
      Bravo aux pompiers qui ont limité les dégâts au péril de leur vie.
      Ce brasier donnait l’impression que le cœur de la cathédrale flamboyait.
      C’est un traumatisme que chacun gardera et mémoire.

      J'aime

  7. Ces images me brisent le cœur. Voir partir en fumée l’un des plus beaux symboles de notre culture, de notre nation, de notre identité, me foudroie de chagrin.

    Aimé par 1 personne

  8. C’est très touchant marie-Christine !

    Aimé par 1 personne

  9. Une journée noire pour la France qui perd l’un de ses beaux monuments. La reconstruction prendra des années, quel gâchis. Bonne journée à vous

    Aimé par 1 personne

    • Une soirée d’horreur, où l’on se demandait jusqu’au irait le feu. Un brasier effrayant et l’ombre des tours nord qui se détachaient derrière les flammes, le trou béant de la rosace du transept disparue …
      Toutes ces images resteront gravées pour longtemps dans ma tête .
      Merci Georges et bonne journée à vous

      Aimé par 1 personne

  10. Sur toute la planète (émissions spéciales en Italie, feuilletons déprogrammés) la tristesse était ce jour et encore ce matin, partagée.
    Merci pour ces mots qui y contribuent.

    Aimé par 1 personne

    • On mesure l’impact ce matin en lisant la presse internationale. Il faut dire que d’assister au drame en direct, marque les esprits. Mais c’est surtout la survivance de tous ceux qui ont contribué à l’érection de ce monument, que l’on craint de voir s’envoler en fumée.
      La foi qui unit les cœurs porte aussi en ces instants. Je viens de lire que les rosaces et l’orgue monumental sont intacts, avec un immense soulagement !
      Merci Luc pour ta lecture et ce commentaire.

      J'aime

  11. j’ai vécu 10 ans à Paris, et suis venue me promener tant et tant autour, dedans, avant que trop de monde ne l’assaille…et dans les tours…
    j’ai vécu cette soirée en regardant avec effroi et immense tristesse ces images, en me disant la voilà qui se détruit alors qu’un général allemand à refusé qu’elle soit détruite…qu’elle étrange destinée, juste-là, pour les croyants (ce que j’avoue je ne suis pas) au début de la semaine de pâques….
    mais, en voyant les images de ce qu ‘elle est au lendemain matin, cette étrange beauté qui ressort de ces arc de pierre ayant résisté au feu, ces fenêtres sans vitraux, ouverture vers le Paris d’aujourd’hui, je me suis dite que j’aurais aimé qu’on en fasse quelque chose de cet accident…je ne sais si j’aime ces reconstructions à l’indique….ces factures similé d’une vie qui n’est plus…peut-être justement par amour pour ces édifices d’une intense beauté….

    Aimé par 1 personne

    • Merci Irène pour votre témoignage qui me touche.
      Notre-Dame a été souvent modifiée sous prétexte de rénovations depuis sa construction, suivant les goûts du moment et les modes des siècles passés. On ne pourra probablement pas rénover à l’identique, le savoir-faire ayant peut-être disparu. Mais cela sera l’occasion pour de nombreux artisans d’art d’exercer leur talent, ou à des jeunes de l’apprendre, ce qui est une raison de ce réjouir de ce désastre. La cathédrale a « survécu » à tant de choses, mais elle est surtout le symbole de la survivance d’un certain goût de l’effort et d’une volonté de sublimer notre pauvre condition humaine en rendant à dieu un peu de la chance de vivre qu’il nous a donnée.
      Je suis catholique, je crois surtout au parcours de Jesus, homme humble parmi les hommes, et pourtant fils de Dieu selon les premiers témoins de son périple. Je crois au fait que l’on ne soit pas sur terre par hasard et que le bien triomphe du mal. Ce drame survenu durant la semaine sainte, nous permet de nous souvenir que la vie sur terre n’est qu’un passage, que l’éternité n’est pas acquise, mais qu’il nous incombe de construire une vie du mieux possible, en suivant la lumière que le christ nous a montrée.
      J’ai en tête cette photo du maître autel sous un monceau de gravats fumants calcinés, surmonté de La Croix brillant dans la lumière d’un rayon de soleil passant à travers la voûte éventrée: c’est le signe qui nous était nécessaire pour nous relever de ces cendres.

      J'aime

      • chère christine, j’ai été élevée dans la croyance (protestante, vu que vaudoise…sourire), j’en aime le discours de paix, le discours de lumière et je tente d’en approcher au plus près dans ma vie, même si je n’arrive pas à y mettre de dogme de n’importe quelle église….mon père disait qu’il avait toujours pensé qu’il y avait cinq évangélistes et que longtemps dans sa vie il n’avait cru qu’au cinquième: Bach…j’en suis encore là…sourire

        j’en aime un peu de toutes, plutôt, j’y fais un mixte bien personnel, avec entre autre cette croyance juive que j’aime tant: « à toute nouvelle interprétation de la bible, Jéhovah se réjouit »..mais surtout à toute question la réponse suivante est question…
        j’en aime tout spécialement la vision de Jabès…sourire

        peut-être est-ce pour cela que j’aimerais qu’on se pose la question suivante……même si j’entrevois aussi l’opportunité pour beaucoup de jeunes et de savoir faire de s’épanouir…
        de tout de manière, certes, pour le moment nous sommes tous dans l’émotion….

        une belle journée encore et un sourire vers demain…

        Aimé par 1 personne

      • Merci pour tout cela chère Irène.
        Chacun se construit avec toutes les pierres de son chemin. Il n’y a pas de vérité universelle et chaque croyance est respectable. Notre siècle est surtout celui de l’absence de respect des différences.
        J’espère que cette émotion permettra à chacun de se recentrer vers l’essentiel. Et j’aime que « Jehovah se réjouisse de chaque nouvelle interprétation de la Bible ».
        Pour être honnête je me méfie de certaines interprétations humaines partisanes des textes anciens, qui deviennent prétextes pour certaines sectes fondamentalistes pour torturer ou massacrer leurs voisins ou leurs épouses…
        j’aime votre manière de voir la vie, chère Irène et vous remercie d’être venue en parler ici. Ces échanges sont très précieux pour moi. 🌹
        Sourire

        J'aime

      • un immense merci, ils me sont aussi très précieux….et certes, sachons respecter l’autre dans sa différence….qui que nous soyons, quoi que nous croyons….un grand sourire

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.