Pourquoi la haine

En ces temps d’intolérance il est bon de relire certaines phrases comme celles écrites dans le blog de Dominique Hasselmann ce matin sur Métronomiques .

L’antisémitisme, le racisme, l’homophobie et la misogynie ont les mêmes racines : la haine de l’autre et la jalousie de ce qu’il est ou de ce que l’on imagine de lui. Les violences que ces idées absurdes ont engendrées à travers les âges sont innombrables et toutes condamnables.

Aujourd’hui, ces intolérances sont d’autant plus visibles qu’elles s’étalent sur la toile sous couvert d’anonymat ou non. Lire certains tweets attisant la haine de l’autre, me donne la nausée.

Que faire d’autre que les rejeter à chaque fois, en affirmant notre humanité.

Ne rien laisser passer ni « petite phrase soit disant humoristique » ni allusion oiseuse.

Appeler les choses par leur nom, l’intolérance est le poison de notre condition humaine.

Nous sommes tous sur le même bateau Terre qui va bientôt sombrer au fond de l’océan de notre bêtise humaine.

Que faisons-nous au quotidien pour faire barrage à la haine ?

Accepter l’autre est une nécessité et un enrichissement.

Il est temps de retrouver notre innocence enfantine, celle du temps où le monde était une promesse .

« Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m’enrichis. »

Antoine de Saint-Exupéry

Citadelle

Photo m Christine Grimard

28 réflexions sur “Pourquoi la haine

  1. L’histoire se répète et toujours les mêmes hérésies. Merci d’avoir écrit ce texte. Pour moi, je n’y arrive pas. Les mots s’étranglent dans ma gorge…

    Aimé par 1 personne

    • Parfois il faut mettre des mots sur les choses pour mieux les affronter.
      Cette part de notre histoire, de nos pensées est la lie de notre vie. Pour pouvoir se débarrasser du pire, il faut prendre conscience de son existence. Les témoins de la Shoah ont fait le tour des collèges et lycées pour apporter leur part à l’édifice pourtant certains nient leur vérité. Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut voir, emmuré dans ses certitudes culturelles ou religieuses ou tout simplement dans sa bêtise ignorante. Je crois que le salut viendra de l’éducation, de celle des filles surtout qui transmettront à leurs enfants la nécessité de l’acceptation de l’autre.

      Aimé par 1 personne

      • Tout ce que vous dites, je le partage entièrement, mais j’ai un plus grand pessimisme sur la nature humaine et sur cette capacité qu’ont certains à nier les vérités historiques. Ce que je trouve aussi très inquiétant, c’est cet effrayant déferlement de paroles qui auparavant restaient contenues dans des frustrations individuelles. La haine et la frustration ont toujours frayé ensemble. Ce torrent de boues répugnantes une fois libéré, comment le contenir et l’empêcher de conduire à l’irrémédiable ? Vous avez raison : seule l’éducation pourra changer les choses, mais ce qui doit nous affoler, c’est cette « bête immonde » qui resurgit partout dans le monde : la haine de l’autre. Ajoutons à cela la surpopulation terrestre et la diminution des ressources et le tableau s’assombrit encore. Voilà pourquoi je suis pessimiste…

        Aimé par 1 personne

      • Je crois que vous êtes réaliste au contraire, mais c’est précisément pour cela qu’il faut que nous fassions rempart contre cette partie sombre de notre condition humaine. Être des « justes » au quotidien, défendre l’autre et son droit d’exister, devant l’intolérable. Arrêter les torrents de boue et oser se lever pour dire que l’on n’est pas d’accord. C’est difficile, mais cela va devenir indispensable si l’on veux pouvoir vivre en paix et ensemble.

        Aimé par 2 personnes

      • Oui, mais notre combat quotidien suffira-t-il à enrayer très rapidement – car il y a urgence – ces multiples folies des hommes ? Je n’en suis pas sûre… Mais peut-être mon âge me fait-il perdre un peu cette fougue qui me faisait croire à l’impossible ! Les combats que j’ai menés dans ma jeunesse pour les droits des femmes et pour l’écologie n’ont pas abouti si j’en juge par les évolutions actuelles. Il faut toujours tout recommencer. C’est assez décourageant, non ? Je suis inquiète pour la jeunesse actuelle et à venir.

        Aimé par 1 personne

      • Je comprends votre découragement, mais il faut continuer le combat au quotidien dans les détails, chaque jour s’opposer au vent de haine qui souffle dans les rues. Rappeler l’essentiel et montrer l’exemple. Ne rien lâcher pour ce qui est de la condition féminine, dénoncer les violences. Éduquer nos fils pour qu’ils ne soit ni misogynes ni intolérants. Construire la paix pierre par pierre.

        Aimé par 1 personne

  2. Que dire de plus ?
    Sinon que l’histoire ne se répète pas aujourd’hui. La situation est bien pire : différents antisémitismes se superposent. Et je crois que comme tu le fais, il faut condamner sans aucune réserve tout acte raciste et antisémite.

    Aimé par 1 personne

    • La peur de l’autre et son rejet est toujours la même. On lui donne des noms différents selon les époques et les civilisations. C’est elle, associée à l’appât du gain qui a donné lieu à toutes les guerres. Tout le reste n’est que prétexte, que ce soit la couleur de peau, la culture ou la religion. Tout ceci n’est que le moyen d’arriver à ses fins : faire disparaître l’autre puisqu’il est différent.
      Il serait temps de comprendre que l’autre, c’est nous !

      Aimé par 2 personnes

  3. La haine comme revers de la médaille altruiste : oui, c’est cela, la non-acceptation de l’altérité.
    Idem pour la nature : comme si elle nous était extérieure alors que l’on vit d’elle, ou en elle.
    Belle citation de Saint-Exupéry et photo pleine d’espoir, quand même… 🙂

    Aimé par 2 personnes

    • Merci à vous pour avoir posté votre billet du jour qui m’a conduite à écrire celui-là. J’hésitais entre la colère et le silence, faisant partie en général de la majorité silencieuse, mais on ne peut se taire devant la haine érigée en institution. On aggrave les choses si l’on regarde ailleurs en attendant que les violents s’entretuent.
      Saint-Exupéry porte l’espoir dans tous ses écrits comme dans son regard clair.

      J'aime

  4. Prétention, arrogance, mépris, au départ.
    Reparlons du viol des femmes et des enfants : à Rome, puni de mort.
    Aujourd’hui, le port d’un bracelet…

    Aimé par 1 personne

    • Oui chaque époque choisit ses valeurs. La barbarie du temps de la Rome Antique savait faire respecter les siennes mais si certaines étaient discutables comme l’esclavagisme par exemple. Cependant le crime de viol est considéré comme banal de nos jours et même recommandé dans certaines « cultures » où la vie d’une femme a moins de valeur que celle d’une chèvre…

      J'aime

  5. Profondément et naturellement pessimiste, je pense quand même qu’il y a plus d’espoir et de promesse que de crainte et de peur ; merci de le dire, d’une autre façon, si bien et justement.

    Aimé par 1 personne

  6. Nous sommes tous dans le même bateau , essayons de nous entendre !!…belle citation de St Exupéry et magnifique photo. Bonne journée à vous

    Aimé par 1 personne

  7. OUI et tant pis si c’est usant (et un peu désespérant parce que rien n’y fait, certainement pas les lois qui excitent mais qu’on doit passer, un peu plus l’humour en espérant que la bordée d’injures qu’il déclenche sera suivi d’un début de réflexion…) on ne doit rien laisser passer

    Aimé par 1 personne

    • Les lois sont là, empilées les unes sur les autres, depuis les lumières puis là déclaration des droits humains…
      Mais elles ne sont pas appliquées et chaque coup de canif dans la simple éthique universelle, fait que notre humanisme prend l’eau de toutes parts…
      mais ne lâchons rien ! Vous avez raison.

      J'aime

  8. si important,
    juste la vie…
    merci…

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.