Photo du jour : lumignon

Photo Marie-Christine Grimard

Une flamme fragile comme la vie

Frissonne dans le vent du soir

Un hommage rendu à Marie

Un menu espoir entre rouge et noir

L’idée que l’on pourrait vivre

De paix, d’amour et de rires

Publicités

21 réflexions sur “Photo du jour : lumignon

  1. Merci de nous rappeler la signification de la Fête des lumières.
    Bon dimanche Marie-Christine 🌺😘

    Aimé par 2 personnes

  2. oui merci… belles les grandes illuminations, mais je « garde au coeur » les fenêtres éclairées

    Aimé par 3 personnes

    • Nous éclairons des lumignons sur le bord de nos fenêtres chaque année, mais voici une dizaine d’année que je ne suis descendue dans les rues, la « fête de la lumière » avec ses installations monumentales est surtout pour les touristes. Les lyonnais préfèrent leurs petits lumignons.

      Aimé par 2 personnes

  3. Notes argentées des rires d’enfants…ambiance dorée d’amour et de paix…merci à toi, petite flamme de lumière, de me guider vers ces moments précieux…

    Aimé par 2 personnes

  4. Eh ! oui vous êtes en pleine fête des lumières. J’aimerais vraiment y aller une année…

    Aimé par 2 personnes

  5. L’an passé j’ai des amis qui ce sont déplacés pour voir cette fête des lumières . Ils ont été enchantés . Bon dimanche à vous

    Aimé par 2 personnes

    • Ah c’est très bien, je suis contente que vos amis aient apprécié et ne se soient pas fait coincer dans les débordements de violence ! Notre ville est très belle et agréable en général, il fait bon s’y promener et je craignais que des horreurs s’y produisent cette année !

      Aimé par 2 personnes

  6. pour ma part je préférais les lumignons qui sont moins clinquants mais plus représentatifs.

    Aimé par 2 personnes

  7. Merci de nous redonner le sens de la flamme
    et de ce qu’elle peut communiquer à l’âme (/ l’esprit)
    bien au-delà de toutes les performances qui ne gardent
    qu’un concept : lumière

    La fête des Nombreux
    a été remplacée
    société du spectacle oblige*
    par l’industrie créative … des créatifs patentés
    – aux performances remarquables…mais où LA fête s’est dissoute dans une multitude d’exploits –
    tout comme pour
    le printemps des poètes
    ou
    la fête de la musique

    Je crois que quelque part
    les Nombreux sentent qu’ils sont peu à peu dépossédés
    de LEUR bien : le quotidien à leur mesure
    et qu’une partie de la colère qui gronde en eux
    – que les explicateurs ne peuvent commenter –
    vient de cette dépossession.

    Aimé par 2 personnes

    • Merci beaucoup Luc pour ce commentaire tellement juste. Nous sommes dans la civilisation de l’image et de la communication en effet. Seules comptent les apparences, mais les gens ont gardé dans leur cœur la signification profonde de leurs traditions. La fête de la musique qui prend la place de la célébration du solstice d’été, la fête des lumières qui occulte à Lyon, celle de l’immaculée conception, alors que croyants et non croyants se réunissaient dans le symbole… tu as raison, les petits, les nombreux refusent d’être dépossédés de leur histoire, même s’ils souhaitent aussi vivre « mieux » aujourd’hui. Les raisons de la colère sont multiples, mais la violence détruit tout.

      J'aime

  8. C’est si mignon… et ça réchauffe – ça change aussi des incendies de voitures…
    Voilà une fête pacifique qui manque à Paris !
    Il faudrait qu’Anne Hidalgo suive l’exemple… 😉

    Aimé par 2 personnes

    • Merci pour votre visite sur le rebord de ma fenêtre. Les lumignons sont porteurs de paix et de gratitude, la tradition a traversé les siècles et réunis des gens très différents autour du scintillement des petites flammes. Je ne crois pas qu’elle puisse s’exporter, tant elle est empreinte de l’histoire de cette ville, tant et si bien, que les lyonnais expatriés dans le vaste monde, continuent de poser leurs petits lumignons sur leurs fenêtres. 🙂

      J'aime

      • @ mchristinegrimard : merci pour ces infos. Le ministre Collomb, quand il était à Paris, devait regretter les petits phares de son port d’attache ! 🙂

        Aimé par 1 personne

      • Probablement oui…
        c’est une ville attachante et cette tradition est très fortement ancrée dans les esprits de toute la région proche, on trouve des lumignons dans le beaujolais et dans les monts du lyonnais, en fait dans tous les environs. Je pense que monsieur Collomb comme beaucoup « d’expatriés » sentait le manque 🙂
        Mais à Lyon on a aussi un me tradition d’accueil des exilés solide 😉

        J'aime

  9. Merci pour cette petite vidéo et cette belle photo je n’ai jamais eu l’occasion de venir à Lyon pour la fête des lumières mais cela a l’air splendide j’ai vu aussi les images sur la 2 tout les ans j’ai envie d’y aller quelle bonne idée et pas de débordement de foule quelle chance merci et bon dimanche Marie Christine

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.