To do list 65 : douceur

« Attenter à la douceur est un crime sans nom

que notre époque commet souvent au nom de ses divinités :

l’efficacité, la rapidité, la rentabilité. »

Anne Dufourmantelle

Éloge de la douceur

Photo M.Christine Grimard

  • Garder les deux pieds bien campés sur le sol pour admirer le ciel, et se blottir dans la douceur de son bleu.
  • Savoir que la vie n’a de beau que dans la douceur que l’on partage avec ceux que l’on aime.
    S’accrocher aux nuages pour continuer de rêver en volant au-dessus des nids de corneilles.
    Se rassurer en sachant que les mauvais jours seront effacés par les sourires croisés sur son chemin.
    Admettre son imperfection tout en étant fier de ses défauts lorsqu’ils sont empreints d’humanité.
    Comprendre que le bien et la douceur triomphent toujours du mal et de la violence.
    Effacer les coups reçus d’une caresse de la main, mais ne jamais oublier de quoi sont capables ceux qui les ont portés.
Publicités

22 réflexions sur “To do list 65 : douceur

  1. aimer et tenter de mettre en pratique chaque phrase

    Aimé par 2 personnes

  2. Douceur et violence : bataille dialectique dont on espère que la première vaincra toujours la seconde… 😉

    Aimé par 1 personne

  3. A-himsa, la non-violence, mot sanskrit, le premier précepte de Gandhi.

    Aimé par 2 personnes

  4. Ça fait du bien de commencer la journée sur des notes s’humanité et de douceur 💕
    Bon dimanche à toi chère Marie-Christine 💐

    Aimé par 2 personnes

  5. Vous avez raison de faire l’éloge de la douceur. En ce moment, on se demande vraiment vers quoi on va…

    Aimé par 2 personnes

  6. wow – do delightful, joyful and well organized…

    Aimé par 1 personne

  7. Une superbe photo et un bel éloge de la douceur…Bon dimanche à vous

    Aimé par 2 personnes

  8. Merci pour cette belle photo cela fais du bien de lire éloge à la douceur après toute cette violence que l’on ne peut pas empêché je vous souhaite un bon dimanche

    Aimé par 1 personne

  9. Le péril (qui menace le) jaune
    est en chacun de nous
    en nous où
    comme l’évoque Peter Brook (dans une de ces films)
    « Le loup peut à chaque instant sauter sur l’agneau »

    Merci pour ce poème qui réajuste les plateaux de la balance

    et ce dernier vers qui nous rappelle à nous
    nous aidant à tenir en nous le loup et la colère qui le libérerait.

    Aimé par 1 personne

  10. Merci mais si difficile un travail sur soi en permanence c’est bon d’y revenir souvent

    Aimé par 1 personne

  11. Admettre ses imperfections est, sans doute, le plus difficile…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.