26 réflexions sur “Haïku 183 : passagers d’été

  1. J’adore cette photo, comme celle qui l’a prise 😘

    Aimé par 2 personnes

  2. Toutes ces nuances de vert… L’écologie se signale de plus en plus à notre attention ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Superbe haïku, Marie-Christine !

    Aimé par 1 personne

  4. Magnifique haïku, Marie Christine 👍☀️😊

    Aimé par 1 personne

  5. J’aime la luminosité qui se dégage de cette photographie et les détails que l’on voit bien jusqu’en arrière plan.

    Aimé par 1 personne

  6. L’été s’attarde avec un gentil soleil… qui nous offre de somptueux couchers…
    Grandes manifs hier dimanche « on veut sauver la planète »…espérons tout en vert…

    Aimé par 3 personnes

  7. Haïku parfait. Toutes les règles sont respectées… et surtout c’est joli !

    J'aime

  8. Merveilleuse photo…Bonne semaine à vous

    Aimé par 1 personne

  9. Superbe photo très beau texte je suis contente de vous lire à nouveau on profite de ces magnifiques journées de septembre ciel bleu superbe bonne journée

    Aimé par 1 personne

  10. L’été se termine
    Quelqu’un a repeint le ciel
    Avec des nuages

    La prise de vue est vraiment réussie, Marie-Christine.
    L’œil du photographe et l’art de la composition, tout est réuni dans cette publication.
    Une précision acquise à force de fréquenter les greens & fairways, j’imagine…

    Aimé par 1 personne

Répondre à Georges 2679 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.