Un été bleu outre-mer (17)

« Combien d’hommes profondément distraits pénétrèrent dans des trompe-l’œil et ne sont pas revenus. »

Jean Cocteau

.

Photo m. Christine Grimard

.

Les vacances touchaient à leur fin.

Elle n’avait pas envie de rentrer.

Retrouver la ville sous la canicule, les rues surchauffées, les gens pressés et impatients.

Ici, les ruelles étaient bordées de maisonnettes sans étage, les façades claires toutes différentes donnaient à la ville des airs de demoiselle en dentelles.

On s’attendait à voir déboucher au coin de la rue, des couples en costumes de la belle-époque.

Elle s’accorda encore quelques heures de flâneries avant de prendre son train.

Se replonger dans les contraintes horaires ne l’enchantait pas.

Avec un peu de chance, elle pourrait rater le train…

Lorsque la porte s’ouvrit devant elle, elle n’hésita pas une seconde. Elle avait toujours adoré les roses trémières. Un parfum de chèvrefeuille tournait entre les murs. Elle franchit le seuil en souriant à la mouette qui passait au dessus d’elle…

Publicités

24 réflexions sur “Un été bleu outre-mer (17)

  1. et ne pouvait laisser passer cette échappée

    Aimé par 1 personne

  2. Pousser la porte entr’ouverte…Franchir l’interdit…percer un mystère…entrer enfin dans le cercle restrein des gens heureux aux maisons bleues…

    Aimé par 1 personne

  3. Je veux la même porte d’entrée chez moi! 😘

    Aimé par 1 personne

  4. À revenir sur la photo, je remarque maintenant qu’il s’agit d’un effet de trompe l’oeil ! Très surréaliste, façon Magritte ou Dali, la porte abandonnée envahie de liane ouvre sur le vide d’un jardin, et un ciel de nuages.

    Aimé par 1 personne

  5. … Et si le comble du bonheur était de pénétrer dans un trompe-l’œil en pleine conscience, de franchir cette porte fleurie en ayant choisi librement de faire l’irréversible pas…?

    Aimé par 1 personne

  6. françois lewandrowski

    Il est des trompe-l’œil comme pour un ruisseau côtier la mer et ils nous entraînent, non sans délices parfois, dans une vie qui dans l’accélération nous empêche de bénéficier pleinement du paysage en nous prétextant « c’est la vie » et parfois au détour d’un effet psychiatrique on saute du train en marche et prenant le temps de jeter son agenda on plonge dans un monde qui est surprenant de lenteur et sur le bord du champ la découverte d’une petite graine peut être une surprise et curieux on a envie de la faire pousser si le hasard nous fait rencontrer une graine de solitude qui avec beaucoup d’attentions germe et vit sa vie le plaisir est grand et on finit par ressentir l’effet « trompe-l’œil » comme un « trompe-l’œil » qui ne nous trompe plus. Quelque soit le lieu où l’on se trouve on s’y trouve…
    Est ce que les vacances touchent à leur terme?
    Ce matin à Uzès le temps est un peu Breton avec sa fraîcheur et les tournesols font la gueule ils commencent à préssentir la musique de la lame de coupe et à la réflexion c’est quand même un peu inhumain de semer des graines dans un périmètre restreint dans un alignement presque parfait pour ensuite les faucher et pas d’échappatoire… Vive le sauvage !
    Bonne journée Marie-Christine

    Aimé par 1 personne

    • Merci François pour ces belles réflexions sur la vie et ses surprises ! Le temps change doucement hésitant entre canicule et automne humide, les orages ne sont que des trompe l’œil eux aussi !
      La rentrée se profile qui emportera les souvenirs de plage…
      Bonne journée à vous François:-)

      Aimé par 1 personne

  7. Magnifique phrase de Cocteau. Et très belle idée pour échapper à la surchauffe endiablée de nos cités.
    Courage pour la rentrée. Pour moi, c’est l’inverse… je pars !

    Aimé par 1 personne

  8. Quelle magnifique image trompe l’œil. J’habite une ville et je suis heureux quand je peux m’évader à la montagne chercher le calme . Bon jeudi à vous

    Aimé par 1 personne

  9. « À la Sainte-Rose, pour le travailleur, pas de pause. »

    Aimé par 1 personne

  10. Je n’en reviens pas ! (Sourirex2)

    Aimé par 1 personne

  11. Moi qui en ai peint, vous me donnez des idées, belle histoire ;o)

    Aimé par 1 personne

Répondre à Domi Amouroux Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.